LE BOBO DES BOBOS

Posté par provola le 16 mai 2011

                         Le champion des faux nés rouges est à terre, le vizir qui voulait devenir vizir à la place du vizir, est en prison et risque 70 ans d’incarcération. Le landerneau médiatique est en émoi, les socialistes sont sous le choc. De quoi parlons-nous ? D’un fait divers sordide, une agression présumée, un chat noir qui traverse la rue du coté de New-York, qui descend de sa Porsche pour aller se planquer dans sa suite à 3000 dollars, enfin quelque chose qui n’a strictement aucune importance pour le commun des mortels, une sorte de mariage de William et Kate, du genre du bébé de Carla.

On en fait un fromage, la justice américaine d’abord qui fait de la propagande un système, puis les médias qui touchent là au graale des affaires, le scoop qui n’arrive qu’une fois dans la carrière d’un Duhamel ou d’un Poivre D’Arvor, même le fait que l’ on soit à deux doigt d’une déflagration nucléaire au Japon n’existe pas dans nos torchons. Le salmigondis de nouvelles se bousculent, les titres s’empilent à qui mieux mieux, on appelle ça de l’information. Depuis 48 h on emplit des containers de presse sans aucune information. Car on ne sait rien, mais on nous dit tout.

On évoque le complot, on montre la cage aux fauves, l’inculpé devant son juge alors qu’on explique qu’en France , ça ne se passerait pas comme ça car les images du prétoire sont interdites chez nous. Mais on s’empresse bien sur de les montrer. Les vrais violeurs des intimités, ce sont eux nos Gala et nos Voici, qui s’appellent France 2, TF1 ou Libé.

On ne sait rien du programme de celui qui devait devenir par la grâce d’une élection manipulée le recours suprême, mais il était le favori, des nantis qui avaient là le moyen de ne surtout pas toucher à leurs privilèges, en disant que c’était un Président de gauche.   

On occulte que le réacteur N4 de Fukushima est en train de s’enfoncer dans le sol et que l’on risque rien moins qu’une explosion, (voir site Belge de Sciences et Vie), que le N1 qui fait son trou, lui aussi; que la sécheresse met à mal la sécurité des nôtres, de centrales. On oublie les milliers d’enfants crevant chaque jour de faim, du palu ou du sida, dans l’indifférence générale, et l’aval du FMI. On occulte que la Syrie fait mine de s’attaquer à Israël pour susciter une réaction de l’Etat Hébreux, ce qui détourne l’attention sur les massacres du régime, ce qui en définitive profite aux deux états. 

On oublie Kadhafi, le Yémen, on a retrouvé le Christ.

On insinue le fait que le sauvetage de la Grèce et du Portugal dépend du sort de DSK, que celui-ci serait la pièce maîtresse des plans de financement du FMI. 

Manuel Valls pleure le chef déchu devant les caméras, Martine Aubry l’air sombre se désole, Jack Lang, Moscovici, la garde rapprochée qui se voyait déjà dans le wagon des récupérés se trouve jetée sans ménagement sur le ballast, les fesses rougies sentent le roussi.

Le peuple de gauche, le vrai, observe ahuri  cette curée des fils prodigues vers l’impossible sommet, ces usurpateurs tenter de ramasser les mille morceaux du puzzle présidentiel.

Laisser un commentaire

 

Commission du Développement... |
MoDem Mulhouse |
L'Atelier Radical |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Saisir le Présent, Construi...
| Parti Ouvrier Indépendant :...
| Vivre Villerupt Autrement