• Accueil
  • > Archives pour le Dimanche 15 mai 2011

NOM DE CODE: R134

Posté par provola le 15 mai 2011

                          La Terre peut bien crever si je peux me payer une caisse avec la clim, et refroidir mon coca à ma guise. Mon compresseur de clim, plein de gaz, plein d’une bombe à retardement, mais tout est sous contrôle , comme Fukushima. On avait tout prévu, tout réglementé, on avait même envoyé Rocard, le vieux sage poursuivre ses chères études du coté du pôle pour être surs que la croissance à coup de gaz lacrymogènes ne gênait pas le passage des pétroliers au dessus de Béring.

Et moi , dans mon 4X4, direction les Alpes, un zeste d’aventure , la clim à fond , un avant-goût d’altitude, le glacier du râteau , au dessus des Deux-Alpes, une descente d’enfer, surf branché, casque USB, un rien de liberté, un doigt d’honneur aux oiseaux de mauvais augure , aux écolos qui nous empêchent de tout saloper gratis. 

Retour dans les bouchons, huit heures de route au lieu de six prévus, heureusement, mon moteur pollue moins, nouveau turbo diesel oblige, mais les embouteillages font bondir la consommation, en gros je salie ce que je nettoie , heureusement la clim m’évite d’ouvrir la fenêtre, avec tous ces gaz d’échappement. Mince la clim est en panne, le garagiste me rassure, le compresseur fuit, il remplace le gaz réfrigérant. Du R134, fabriqué en Chine, chez Kangmei, vous pensez si les Chinois se préoccupent de la couche d’ozone, des milliers de mineurs meurent chaque année pour extraire du charbon qui détraque le climat, alors vous pensez, si le monde achète des belles allemandes qui boivent du R134.

Je me renseigne, une fuite d’un kilogramme de réfrigérant de synthèse dans l’atmosphère produit un effet de serre équivalant à celui généré par l’émission de 1 500 jusqu’à 3 000 kilogrammes de CO2. Et je vais emmerder mon voisin qui fait chier son chien sur mon trottoir.

On a détecté pour la première fois un immense trou d’ozone au dessus du pôle nord cet hiver, décidément le ciel n’a pas fière allure, je me suis dit quelle infortu…une

(tout le monde se calme, je n’ai pas de 4X4, je hais le ski et les skieurs, mais j’ai le droit de leur taper dessus)

Les CFC sont interdits, mais les HFC sont encore autorisés, ils devraient être interdits car ils ne sont pas inoffensifs pour l’environnement, mais qui s’en soucie s’ils permettent de vendre des voitures avec la clim, qui se vendent comme des petits pains ? 

LA LOI: Il est maintenant obligatoire de vérifier régulièrement les installations de production frigorifiques pour des applications de réfrigération ou de climatisation.

Toute fuite détectée doit être localisée et faire l’objet d’un enregistrement, d’une réparation et d’un suivi. Le tout doit être documenté pour être présenté à la requête de l’inspection des services de l’environnement. L’exploitant est tenu responsable de la quantité de réfrigérant de synthèse utilisée dans son installation (climatique).

Si la réparation nécessite la vidange de l’équipement, le liquide frigorigène sera récupéré pour être recyclé.

LA REALITE: on a remplacé les CFC par les HFC , sans chlore et donc, normalement, (allez savoir) moins puissants agresseurs de la couche d’ozone mais terribles agents d’effet de serre. Le mot d’ordre est simple: il faut vendre des bagnoles, qui sont toutes équipées de clim, et qui sont toutes des dangers potentiels pour l’atmosphère. Les HFC n’ont en rien résolu le problème, auparavant les automobiles n’avaient pas la clim et n’avaient pas de CFC embarqué. On a agravé un problème en pensant le résoudre en affichant l’étiquette écolo.  

Le fabricant du R134: 

KANGMEÏ CHEMICAL GROUP

 http://www.kangmei.com/home.htm?gclid=CNjg6qO556gCFUIMfAodwya4Bg

Quality is our life, La qualité est notre vie. Entrez dans le monde merveilleux de Kangmeï.

Publié dans DEVELOPPEMENT DURABLE | Pas de Commentaire »

 

Commission du Développement... |
MoDem Mulhouse |
L'Atelier Radical |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Saisir le Présent, Construi...
| Parti Ouvrier Indépendant :...
| Vivre Villerupt Autrement