LES REACTIONS A L’ARTICLE : « LES WHITES »

Posté par provola le 9 mai 2011

« LES WHITES » a été accepté à la publication sur LES REACTIONS A L'ARTICLE :

Voici quelques réactions à l’article, pas toujours tendres, mais il semble que tout le monde ne comprenne pas le second degré. Je tiens à souligner que dans mon esprit le climat malsain de racisme larvé entretenu de nos jours est une véritable calamité qui nous renvoie aux heures noires de notre histoire. J’en appelle à la mobilisation de toutes les bonnes volontés pour résister à la tentation du repli identitaire. 

Quatre ans que nous baignons dans une soupe infecte, que nous subissons une ignoble propagande de la peur, la peur de l’autre, la peur des autres. Car nous sommes censés avoir peur de tout, de l’avenir, du chômage, de nos collègues, et surtout des Musulmans, des Noirs, des Chinois, des Roms, des Tunisiens, de nos voisins, des terroristes, de tous ceux qui en veulent à notre pouvoir d’achat, qui veulent nous piquer nos valeurs, nous brûler notre bagnole, vider notre porte-monnaie et violer notre femme.

Tout est bon pour exacerber les tensions, les différences, tout est mis en oeuvre pour nous monter les uns contre les autres, tout est fait pour rattraper le Front national dans cette course folle à l’électorat nationaliste.

Tout est fait pour nous empêcher de réfléchir au meilleur moyen de vivre ensemble, ce qui reste encore n’en déplaise à nos comiques, la meilleure façon de vivre.

Par Ariane Walter  

Excellent, Provola. J’ai pris connaissance de votre article en modé où je l’ai bcp appréciée.
une white qui va désormais sortir sous ombrelle !

Par Nathalie Serge 

Quelle haine !
Quel racialisme obstiné !
Assimiler les Français à des Blancs est tout simplement aberrant.
Quand on n’a aucun humour, autant ne pas faire semblant

Par armand 

Un bien bel article merci à vous

Par gaijin 

en plus les whites ont de l’esprit
la preuve on dit white spirit

Par Montagnais 

Que Dieu protège nos femmes et Carla

des c… de Provola

Car icelles tant grandes étaient

qu’icelles pendaient..

jusque ès chausses.
 

Laisser un commentaire

 

Commission du Développement... |
MoDem Mulhouse |
L'Atelier Radical |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Saisir le Présent, Construi...
| Parti Ouvrier Indépendant :...
| Vivre Villerupt Autrement