• Accueil
  • > Archives pour le Mercredi 30 mars 2011

LE TUYAU D’ARROSAGE

Posté par provola le 30 mars 2011

LE TUYAU D'ARROSAGE dans ECOLOGIE 45432_handout-photograph-shows-efforts-to-spray-water-into-the-no-4-reactor-at-the-fukushima-daiichi-nuclear-power-plant-in-northeastern-japan

La photo qui vaut son pesant de Plutonium.

                                Le réacteur 4 de Fukushima, les Japonais mettent les grands moyens, sous forme d’un tuyau d’arrosage, on le voit, tout et plus encore est mis en oeuvre pour sauver la planète, le patron de Tepco, lui a disparu depuis longtemps . Cette façon de gérer la crise mondiale me laisse bouche bée et mon stylo sans encre.  

 

Publié dans ECOLOGIE, JAPON | Pas de Commentaire »

LES REACTIONS A « JE VEUX PAYER PLUS CHER »

Posté par provola le 30 mars 2011

 LES REACTIONS A  

Par Commando Pernod 30 mars 11:59

En route pour le 26 Avril^^ il est tout de meme question de l’avenir de notre planete de son sol, de son air, de son eau, de notre survie.

Par JL  30 mars 11:52

  • Merci Provola pour cet article et cette invitation à manifester le 26 avril. J’ai noté sur mon agenda.

    Les pronucs osent vraiment tout, je cite :

    « Feindre de vous plaindre de l’éventualité d’une issue fatale – alors que vous l’appelez de vos voeux parce qu’elle viendrait à l’appui de votre thèse  » (papyjako)

    « Mauvaise nouvelle ! il se pourrait que les réacteurs soient étanches. » (joletaxi)

    Je crois que c’est l’endroit pour rappeler ce que nous dit Naomi Klein dans son essai sur l’exploitation des catastrophes par le capitalisme. papyjako, joletaxi et autres krolik, sont-ils des salariés d’Areva (salariés que je respecte), ou seulement de vils actionnaires ?

    Par LE CHAT  30 mars 13:34

  • c’est que tu en a encore les moyens , beaucoup de français n’ont plus les moyens de se chauffer !

    en revanche , il serait judicieux d’établir un tarif pas cher pour les besoins de base et de plomber ce qui est superflux comme ces néons façon Las Végas complétement inutiles

    Par easy (30 mars 13:50

  • Votre titre, dans le contexte actuel, dit l’essentiel et vaut son pesant d’or.
    Félicitations !

    Il entre certes dans la catégorie des slogans de manif tant il est excessif et ouvert, mais l’esprit est vraiment là. 
    Et il n’y a pas qu’en argent que ça doit nous coûter plus cher. Nos mécanismes intellectuels, nos desseins, nos objectifs doivent nous devenir plus coûteux également en phospore. 
     

    Par ROBERT GIL  30 mars 11:50

    • entierement d’accord, il faut se poser les questions quand a notre surcomsommation permanente, lire….

      http://2ccr.unblog.fr/2011/01/03/de-quoi-avons-nous-besoin/

      Par JL  30 mars 11:52

    • Merci Provola pour cet article et cette invitation à manifester le 26 avril. J’ai noté sur mon agenda.

      Les pronucs osent vraiment tout, je cite :

      « Feindre de vous plaindre de l’éventualité d’une issue fatale – alors que vous l’appelez de vos voeux parce qu’elle viendrait à l’appui de votre thèse  » (papyjako)

      « Mauvaise nouvelle ! il se pourrait que les réacteurs soient étanches. » (joletaxi)

      Je crois que c’est l’endroit pour rappeler ce que nous dit Naomi Klein dans son essai sur l’exploitation des catastrophes par le capitalisme. papyjako, joletaxi et autres krolik, sont-ils des salariés d’Areva (salariés que je respecte), ou seulement de vils actionnaires ?

      C’est vrai que les pronucs osent tout.

      • J’imagine que les dirigeants de la TEPCO répétaient en boucle aux Japonais (comme on le répète aux Français) : « nos centrales sont absolument sûres, tout a été prévu« .Et maintenant, ces mêmes dirigeants viennent dire que la situation est imprévisible.De sinistres incompétents, parce que mettre la survie de l’humanité (pas forcément de la vie sur terre, celle-ci en a vu d’autres, par exemple, on dit que les scorpions résistent très bien à la radio-activité) en jeu pour simplement gagner encore plus de fric, ce n’est pas de la rapacité, c’est tout simplement la démonstration d’une colossale bêtise, parce qu’eux aussi vont y passer si les choses dégénèrent vraiment, même sans aller à la catastrophe finale, simplement, par exemple si la région de Tokyo et ses 45 millions d’habitants doit être évacuée.
        Et le monde entier en souffrirait, parce que Tokyo est un nœud vital dans l’économie actuelle, peut-être un retour généralisé au moyen-âge.

      • Par Commando Pernod  30 mars 11:59

        En route pour le 26 Avril^^ il est tout de meme question de l’avenir de notre planete de son sol, de son air, de son eau, de notre survie.

        Par LE CHAT 30 mars 13:34

  • c’est que tu en a encore les moyens , beaucoup de français n’ont plus les moyens de se chauffer !

    en revanche , il serait judicieux d’établir un tarif pas cher pour les besoins de base et de plomber ce qui est superflux comme ces néons façon Las Végas complétement inutiles

    Par easy  30 mars 13:50

  • Votre titre, dans le contexte actuel, dit l’essentiel et vaut son pesant d’or.
    Félicitations !

    Il entre certes dans la catégorie des slogans de manif tant il est excessif et ouvert, mais l’esprit est vraiment là. 
    Et il n’y a pas qu’en argent que ça doit nous coûter plus cher. Nos mécanismes intellectuels, nos desseins, nos objectifs doivent nous devenir plus coûteux également en phospore. 
     

    • Par orion  30 mars 15:18

  • Merci PROVOLA, très bon article, le 26, une petite marche pour l’homme, un bond de géant pour l’humanité !!

    Par parkway  30 mars 16:47

  • c’est la première sagesse !

    consommer moins de conneries pour mieux vivre et faire donc de meilleurs choix de vie !!

    « Bon dieu, mais c’est.. bien sûr ! »

    alimentaire,Watson, mais c’est un plaisir de vous voir venir dans le club !

    Par Jordi84  30 mars 17:01

  • Anne Lauvergeon est arrivée ce matin à Tokyo, cela répond déjà une de vos questions. Concernant le reste de l’article, il serait intéressant de fournir des chiffres. Mais avec des phrases du type « se libérer de la fée électricité qui n’est qu’une sorcière maléfique » on entre dans le domaine de l’imprécation religieuse voire de la superstition. Couper l’électricité ? Chiche ! Commencez par débrancher les hôpitaux, nous remplacerons les scanners par des voyantes extra-lucides.



    Par arcrachatcredits ) 30 mars 17:26

  • une centrale solaire, une centrale a panneaux solaire, des éoliennes publics, des centrales gaz autant d’outils où l’on connaît a quelque millions près le coût de fabrication, d’exploitation, et des déchets
    en est il de même pour les centrales nucléaires, pour le retraitement,pour l’approvisionnement du combustible, pour les coûts des catastrophes mondiales et le coût sur la santé.

    La privatisation de ce domaine a haut risque n’est pas non plus pour rassurer car un exploitant privé cherchera toujours a faire plaisir a ses actionnaires. USA et Japon sont des exemples.

    • Par impertinent3  30 mars 18:05

      Mais pourquoi veut-on absolument des centrales ?

      Le solaire et l’éolien se prêtent particulièrement bien à la décentralisation et permettent d’autonomiser les gens.

      Ah, j’oubliais, si l’on rend la population plus ou moins autonome pour l’énergie, l’alimentation, les informations on ne tient plus cette population par les couilles et de ce fait, on ne peut plus disposer de prébendes exorbitantes.
      Excusez moi mesdames, messieurs les grossiums du CAC40, j’avais oublié que vous existez.et que vous avez besoin de notre dépendance pour vous gaver.

      Par Jordi84 (30 mars 18:12

    • Vous avez oublié un léger détail : le solaire et l’éolien sont des énergies (hélas) intermittentes. Les jours de pluie sans vent, ça existe. D’autre part il n’y a pas que les particuliers qui consomment de l’énergie. Imaginez la scène : hôpital fermé pour cause d’ensoleillement insuffisant.

      Par impertinent3 ) 30 mars 18:36

    • Jordi84, vous faites vraiment l’âne !

      Les jours de pluie sans vent, rien n’interdit d’utiliser le réseau actuel. Si déjà on arrive à produire localement 50 % de son énergie, on peut déjà se débarrasser de passablement de poubelles nucléaires.

      Et si l’on couple ceci avec un programme d’économie d’énergie, on n’est pas loin de l’autonomie.

      Il y a trois ans, sur ma maison d’environ 130 m. carrés, située dans un climat assez rigoureux, j’ai changé toutes les fenêtres pour les remplacer par du triple vitrage isolant. J’ai doublé tous les murs en entourant l’extérieur de la maison de panneaux de 6 cm de poly-uréthane enfermés entre les anciens murs et des murs de 15 cm de béton cellulaire. Sur 3 saisons de chauffe j’ai consommé environ 30 % de ce que je consommait avant en chauffage. Évidemment, c’est un investissement assez coûteux (de l’ordre de 30.000 euros, j’ai fait une partie du travail moi-,même), mais avec le prix de l’énergie qui grimpe, je vais récupérer mon investissement en moins de 10 ans.

      Savez-vous qu’il existe en Suisse (climat pourtant assez rude) des maisons qui ne consomment absolument aucune énergie : puits canadiens, isolation performante, eaux usées réchauffant les eaux entrantes en contre-courant, panneaux solaires photo-voltaïques et pour le chauffage, etc. Sans doute assez coûteux au départ, mais, j’imagine, très rentable dans la durée.

      Allez vous promener en Allemagne, vous verrez partout des panneaux photovoltaïques, sur tous les toits bien exposés, sur les talus autoroutiers qui sont orientés dans la bonne direction, etc.

      Vous êtes vraiment un archaïque, cramponné à des technologies datant de plus de cinquante ans, comme une bonne partie des Français. La France suivra, avec du retard, et sera dépendante pour la fourniture des nouvelles technologies de, par exemple, l’Allemagne. Et après on s’étonne que la France dégringole, dégringole, dégringole.

      Par Jordi84  30 mars 17:34

  • Oui les chiffres sont connus, raison pour laquelle il serait intéressant de les fournir histoire de ne pas faire « que » de la démagogie.

    Par ELCHETORIX ( 30 mars 18:34

  • Et oui jordi , t’auras beau dire , beau faire , une chose est absolument sûre le nucléaire comme le pétrole ne représentent pas le bonheur de la société !
    le productivisme , le consumérisme , l’énergie nucléaire et pétrolière sont à bannir pour l’évolution de l’humanité !
    Il faudra passer à autre chose , de nouvelles énergies non pour  » engraisser  » des actionnaires mais au service de l’intérêt général , ainsi en cela et en d’autres domaines le capitalisme a montré ses limites pour ne pas dire sa propension à la destruction environnementale comme humaine , il faut donc un autre système économique mondial , toujours pour l’intérêt général du citoyen terrien , t’as compris jordi !
    bon article l’auteur !

  • Le Nucléaire n’est relativement pas dangereux, osons le reconnaître.

    Nos voitures ont provoqué depuis Tchernobyl bien plus de morts par accidents mais aussi du fait de la pollution que toutes les centrales nucléaires réunies. Rien que pour construire des routes, pomper du pétrole, extraire le métal du sol, fabriquer huile, pneus et composants électroniques nous avons dévasté notre environnement et annihilé plus d’écosystèmes que le pire holocauste nucléaire.

    Mais est-ce que quelqu’un réclame la fin de l’automobile ? Non !

    On se croirait dans la fable de Jean de la Fontaine les animaux malades de la peste. Le lion et le loup ont causé des torts considérables mais c’est le baudet qui a tondu de la largeur de sa langue l’herbe du pré qui est accusé de tous les maux…

    Par Mutamuta  30 mars 19:52

    • Votre comparaison est fallacieuse.
      Le nucléaire est un risque INACCEPTABLE car ses dégâts sont considérables (même quand tout va bien, vous savez les déchets et les sites pollués à jamais…) et surtout DÉFINITIFS, tout au moins à l’échelle humaine. Alors quand un accident majeur comme à Fukushima se produit…
      Et encore, on n’a pas encore idée des conséquences qu’on découvrira petit à petit.

      Et si vous en êtes capable, essayez de transposer l’accident de Fukushima dans votre ville…
      Même pas mal ?

      Nous ne sommes pas du tout à l’abri d’un tel accident chez. Nous l’avons déjà frôlé au Blayais et à Tricastin en 2009.

      Par Tiberius ( 30 mars 20:46

    • D’abord ce n’est pas vrai, la pollution radioactive n’est pas définitive : 30 ans pour le césium 137 et 8 jours pour l’iode 131. A l’inverse, dans 1 millions d’années, la Terre n’aura pas encore évacué de son atmosphère tous les poisons dont l’automobile l’a imprégnée.

      Ce qui est définitif en revanche, c’est la destruction d’innombrables d’écosystèmes par l’automobile et les activités humaines qui lui sont liées. Les espèces animales et végétales dont nous avons provoqué la disparition en dévastant notre environnement, le sont pour toujours.

      Regardez les images de de la zone irradiée de Tchernobyl, la nature y a repris ses droits. La vie végétale et animale s’est adaptée. La centrale nucléaire n’a pas détruit la nature de façon irréversible. L’activité humaine liée à l’automobile, elle OUI ! Et les poisons que nous avons libéré dans l’atmosphère y sont maintenant pour longtemps, bien plus longtemps que la durée de vie du plutonium

      Par sto ) 30 mars 21:06

    • Faux, mon brave, la demi vie n’est pas la disparition de l’element.
      De plus, il y a d’autres elements.

      Ne vous en faites pas pour l’automobile, sa fin est programmee pour bientot elle aussi.

      Par Mutamuta  30 mars 19:38

  • OUI, je veux bien payer plus cher si mon argent va dans la recherche et l’équipement forcené du pays en énergie renouvelable pour très vite, le plus vite possible, arrêter les machines infernales.

    NON, je ne veux pas payer plus cher pour compenser les pertes des actionnaires qui ont risqué et perdu l’argent de l’entretien des centrales qu’on a déjà payé sur notre facture.
    NON, je ne veux pas payer plus cher pour les dividendes de voleurs sans conscience.
    NON, je ne veux pas payer plus cher pour que la corruption s’étende.
    .

  • Publié dans ECOLOGIE | Pas de Commentaire »

     

    Commission du Développement... |
    MoDem Mulhouse |
    L'Atelier Radical |
    Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Saisir le Présent, Construi...
    | Parti Ouvrier Indépendant :...
    | Vivre Villerupt Autrement