• Accueil
  • > Archives pour le Dimanche 20 mars 2011

VIVONS AVEC PANACHE

Posté par provola le 20 mars 2011

Panache radioactif

                               Si l’on n’a pas encore comprisavec Fukushima que notre civilisation tourne à l’aigre et qu’il y a belle lurette que nous avons dépassé la limite de non-retour, alors il y a peu de chance que nous arrêtions nos conneries à temps avant l’impact promis par le Club de Rome en un moment quelconque du Vingt et unième siècle.  

Le panache de fumée radioactive en provenance du Japon envahit doucement mais sûrement l’hémisphère nord et la vie continue, les villes sont asphixiées, les gens s’agglutinent, les produits inutiles circulent, la Croissance est partout car la cupidité de certains est sans bornes, la fuite en avant semble refléter le sentiment généralisé qu’il faut tacher de profiter des dernières années de bien-être relatif (c’est à dire aux dépend de notre environnement) avant qu’il ne reste que des ruines de planète, que des restes de rêves.

Je vous invite avec insistence à passer du coté du blog de Stephan Lhomme pour vous tenir informés de ce qui se passe au dessus de nos têtes, et sur la façon dont EDF se comporte:         http://observ.nucleaire.free.fr/   , je place d’ailleurs ce blog en lien privilégié. (voir liste des liens)

« …, chaque fois qu’une situation grave s’est produite dans une centrale nucléaire, quel que soit le pays concerné, les autorités ont d’abord prétendu que tout allait bien, espérant cacher à l’opinion la gravité réelle des dommages et des conséquences.

C’est d’ailleurs ce qui s’est passé au Japon même le 16 juillet 2007 lorsque la centrale nucléaire de Kashiwazaki-Kariwa a été sérieusement secouée par un séisme. Une fois passé le temps des déclarations rassurantes, les autorités avaient bien été obligées de reconnaître qu’il y avait eu des fuites radioactives et de graves dommages. » Stéphan Lhomme.

Si l’on a pas compris l’effet papillon, une centrale (ou un papillon) pète de l’autre coté de la Terre mais c’est vous qui en prenez plein les dents, on ne le comprendra jamais, comment peut-on de la sorte, nous les champions du nucléaire, imposer une menace à l’ensemble des Terriens ? Sommes nous si forts, somme nous si sûrs de posséder une légion de liquideurs qui décideront de se sacrifier au jour de l’accident majeur qui dans la loi des probabilités est toujours possible.

Justement, voyez comment les calculs de probalbilités sismiques ont été pris en compte par notre opérateur national EDF pour dimensionner nos centrales nucléaires : http://observ.nucleaire.free.fr/falsification.htm , le détail des anicroches à la sécurité a de quoi à tout le moins laisser perplexe le plus flegmatique des citoyens. 

Maintenant, d’une certaine manière les choses avancent, même des endurcis profonds, comme Mélanchon, peuvent à un moment se poser les bonnes questions; même la vraie gauche, la seule, peut se plier aux contraintes de la crise écologique globale et se persuader que la lutte des classes passe aussi par la préservation de la maison commune. 

Maintenant les 300 « liquidateurs » s’activent toujours au péril de leur vie pour refroidir le coeur des réacteurs et les piscines de stockage du combustible radioactif. Les premiers signes de stabilisation apparaissent. Il faudra saluer ces hommes de l’ombre qui entreront de plein droit au Panthéon des héros, comme les liquidateurs de Tchernobyl dont la majorité ont disparu dans l’indifférence générale.

Publié dans NUCLEAIRE | Pas de Commentaire »

 

Commission du Développement... |
MoDem Mulhouse |
L'Atelier Radical |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Saisir le Présent, Construi...
| Parti Ouvrier Indépendant :...
| Vivre Villerupt Autrement