L’ETRANGER DE L’INTERIEUR

Posté par provola le 18 mars 2011

                         Une connerie par jour, c’est la bonne moyenne de Claude Guéant, notre nouveau fou du Roi, il sait que ses jours sont comptés au ministère de l’Intérieur alors il lui faut marquer son territoire de l’étranger, son fossé nauséabond.

L’autre jour il était à la frontière italienne pour indiquer à nos voisins qu’ils devaient garder chez eux les réfugiés en provenance d’Afrique. Hier il se lâche en estimant qu’il y a de quoi ne plus se sentir tout à fait en France en se baladant dans certains quartiers, il n’a pas dit populaires, mais c’est tout comme. Car c’est sûr, il règne dans le seizième arrondissement comme  un parfum de douce nostalgie qu’on voudrait préserver, il se cultive  comme une sorte de réserve des derniers fils de Jeanne d’Arc. 

Toutes ces insanités au moment où le Japon est confronté à la plus grande catastophe de son histoire et où l’humanité entière se découvre tout à coup japonaise, au moment où Fukushima est devenue la banlieue de Paris et où Tripoli devient une base pour nos avions de chasse.

On n’ a rien appris à ce petit fonctionnaire, qui n’a jamais dû, durant sa vie protégée, inspecter plus haut que ses pompes lustrées par des sbires de couleur. On ne lui a pas indiqué que cette France dont il détient le trousseau de clé est la fille des vagues de l’histoire et qu’il ne sert à rien de ramer à contre-courant pour retrouver je ne sais quelle pureté imaginaire.

Guéant est d’une lignée de Néandertaliens immigrés d’une France rêvée, conservée dans le formol, sans histoire et sans destin. Ce pays appelé parfois douce France et patrie des sans-papiers de la monarchie, voit encore des tentatives d’invasion des hordes sauvages, de ces Partis de l’étranger, de ces réfugiés d’un autre age venus de ce pays illusoire, et fuyant la précarité de la peur de vivre, et de partager.

Laisser un commentaire

 

Commission du Développement... |
MoDem Mulhouse |
L'Atelier Radical |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Saisir le Présent, Construi...
| Parti Ouvrier Indépendant :...
| Vivre Villerupt Autrement