LE 2 DE FUKUSHIMA 1

Posté par provola le 14 mars 2011

                          Hier ce réacteur ne posait pas de problème, sauf qu’aujourd’hui c’est celui qui se met à fondre car les barres d’uranium ont été à sec à cause des pompes à eau de mer qui sont en panne. On risque un accident mondial majeur car des pompes sont en panne. Le réacteur 2 de Fukushima a commencé à fondre mais ce n’est pas grave, car les Japonais ont appelé les Américains à la rescousse, vous savez, la brigade légère, qui arrive quand les indiens, les méchants, ici les méchants réacteurs encerclent les caravanes des gentils et qu’il n’y a plus rien à faire.

En attendant de revenir aux beaux jours, l’armée américaine a levé l’ancre, et a décidé de s’éloigner, le porte-avions US a détecté des radiations anormales à 160 km de la centrale.

Le 2 de Fukushima 1 est en train de fondre, les réacteurs 3 et 1 de Fukushima 1 ont explosé, le réacteur 1 de Fukushima 2 est en panne, Onagawa et Tokai sont en alerte, (en tout ça doit faire au moins 6 réacteurs en carafe, à moins que ça en fasse 7, si quelqu’un peut me faire un inventaire, je veux bien) mais les systèmes de secours se sont apparemment remis à fonctionner. Il faut refroidir tout ce beau monde et vu l’état du matériel ça peut prendre des semaines. Des semaines durant lesquelles les populations seront éloignées des zones à risques, et seront vérifiées.

Pas leurs papiers bien sur, mais leur degré de contamination.

Des milliers de personnes font la queue pour un contrôle de routine, la routine ici, c’est savoir si l’on a reçu une dose de radioactivité. Les ouvriers qui arrosent les réacteurs eux ne se posent pas de question, tant qu’à y passer, autant bien gagner sa vie. Les mères elles amènent leurs enfants pour savoir si ils vont vivre assez de temps pour connaître la reconstruction du pays. Ont nous a bien dit que les hommes du soleil levant sont stoïques, sauf que le soleil en ce moment ne se lève plus au même endroit. Car les vents qui soufflaient hier vers le large ont cédé la place à la pluie qui va faire tomber les particules radioactives directement sur le crâne des gens.  

Kosciuko-Morizet comme Bachelot l’avait fait avec le vaccin contre la grippe, va aller se faire voir chez les Japs pour contrôler sa thyroïde, à écouter sa propagande, on se demande comment elle pourrait mieux se convaincre elle-même. 

Je suis prêt à lui payer un billet d’avion sur AIR FRANCE pour qu’elle nous raconte tout en direct, sur place; elle nous commentera ainsi de visu les manoeuvres de refroidissement des centrales.

Et ça ne coûtera pas un sou à l’État.

Laisser un commentaire

 

Commission du Développement... |
MoDem Mulhouse |
L'Atelier Radical |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Saisir le Présent, Construi...
| Parti Ouvrier Indépendant :...
| Vivre Villerupt Autrement