LA PROCHAINE REVOLUTION A DEJA COMMENCE

Posté par provola le 21 février 2011

                  

LA PROCHAINE REVOLUTION A DEJA COMMENCE dans AFRIQUE

                            

                                             

                                                                        

                                                         En Lybie, plus rien ne peut désormais sauver le trône branlant de ce tordu de Kadhafi, ni les tirs ni les coups ni les crimes ni les ultimes soubresauts  du régime ne pourrons enrayer sa chute.  Le rois fantoche est déjà prié de trouver une ultime demeure ailleurs du coté de Ryad qui sera bientôt plein comme un oeuf à force d’y entasser des dictateurs sans domicile fixe. 

285 personnes qui ont péri hier à Bengazi sous les balles de l’enfoiré ont envoyé au monde un message sans équivoque , il ne faut pas laisser le colonel continuer sa parade nauséabonde et le moins qu’on puisse faire est de les aider à reposer en paix. Ils trouveront place au Panthéon des héros qui ont bravé la mort pour sauver leurs semblables du joug de l’infamie. 

Le fiston bédoin qui ressemble au fiston De Funès y est allé de sa terreur verbale en assurant ces soi-disants terroristes de dissidents de la détermination de son père à vouloir tirer dans le tas, il sait que la terreur est le dernier rempart et que si la peur change de camp, la fortification ne sera plus qu’un jeu de dominos. 

La Lybie ce sont les plus importantes réserves pétrolières et gazières du continent africain, (1, 6 millions de barils extraits par jour) aussi les marchés tremblent et les prix flambent. Les dictatures sont plus facilement domestiquables que les démocraties quand il s’agit de corrompre les élites au pouvoir. Les connivences, les bakchichs permettent d’assurer des revenus confortables à l’oligarchie en même temps qu’ils permettent de contenir les cours des approvisionnements énergétiques des économies du nord.

La diplomatie française encore une fois est totalement inaudible, on se souvient des simagrées de l’accueil en grandes pompes de Kadhafi à Paris dont le but était de refourguer des Rafales invendables.

On apprend ce soir que des avions de chasse de l’armée bombardent la foule à Bengazi et à Tripoli, on imagine que les tirs eussent été plus précis grace à l’électronique soffistiquée, embarquée à bord du bijou de Dassault.

Laisser un commentaire

 

Commission du Développement... |
MoDem Mulhouse |
L'Atelier Radical |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Saisir le Présent, Construi...
| Parti Ouvrier Indépendant :...
| Vivre Villerupt Autrement