• Accueil
  • > Archives pour le Lundi 3 janvier 2011

ON FLINGUE LES MARQUES : RTL (2)

Posté par provola le 3 janvier 2011

L’année nouvelle commence très fort, comme les précédentes.

RTL première radio de France ne trouve rien de mieux ce matin que de nous infuser son horoscope, c’est très certainement un programme habituel et de forte audience, mais c’est la première fois de l’année, et la dernière que je me retrouve pris dans les mailles de la toile d’araignée de cette putain de station, sort de TF1 en culotte courte, sans l’image. Les propos sont orduriers, horripilants, prenant des millions d’auditeurs en otage. Des insanités édulcorées sont utilisées pour interpréter les signes du zodiaque ce qui pourrait envoyer la direction de cette station tout droit au tribunal du bon sens, et tout l’actionnariat du groupe Bertelsmann avec, si la loi du marché ne condamnait pas le peuple à un paysage audiovisuel déprimant, fait de bric et de broc.

« Attention à la lune qui entre en Saturne« , tu parles, « le Soleil pourrait favoriser une rencontre ou déboucher sur un emploi »

Les millions de fidèles se prosternent en direct, se confient au maître de séance et de toutes les déchéances. Les appelants sont généralement des gens de bonne foi, mal dans leur peau, sans emploi, désoeuvrés, prêts à entendre n’importe quoi qui leur donne un peu de ce que la vie leur a enlevé.

Et RTL de placer au bon moment une salve de pubs bien choisies, pour Carrefour…qui donne des bons d’achats sur les chaussettes, une banderille au coeur des sentiments.

Tout cela sent la pourriture, le business racoleur, la chasse impitoyable aux parts de marchés, à l’audimat, Tout cela ressemble à une étreinte mortelle de la propagande du média constrictor.

Quand on voit à quoi peut s’adonner ce genre de station, à cette danse du ventre au nombril flatteur prêt à exacerber la moindre libido consumériste, comment croire que ces mêmes légions de langues de vipères puissent nous apporter une information libre, honnête, indépendante des lois du marché ? Comment imaginer que ces troupes de soi-disant journalistes, légionnaires du verbe en prompteur, puissent déchaîner leur libre arbitre face aux exigences mercantilistes de leurs employeurs ?

Le premier d’entre eux, pour le prêche du matin, est Eric Zemmour en cracheur de feu, et transgresseur des avantages sociaux démodés, en ce début d’année il dégomme Stéphane Hessel qui de son grand age juge ses concitoyens aptes à l’indignation permanente. Zemmour l’habille d’entrée en Papy-Hessel ce qui est un moyen de déshabiller le propos du théoricien sans s’attarder sur les dires. Hessel à le tort d’être de pourfendre le libéralisme, et ce seul élément permet au clown du matin de gloser sur les atermoiements bobos d’une certaine gauche.   

Le calice nous est offert par le dandy de service Laurent Gerra, celui qui sait faire rire, toujours près de la ceinture et de la croix, et l’on entend deux ou trois collègues qui ricanent en direct histoire de montrer le chemin aux rires forcés des auditeurs. 

Mais que n’a-t-on entendu sur RTL, la tant acclamée première radio de France, fille du groupe philanthropique Bertelsman ? Ne serait-ce pas une attaque en règle contre les fondamentaux de l’islamisme ?

Par la voix du prophète du rire ayant pour la circonstance singé la voix du vrai prophète Mahomet, les travers de certains croyants musulmans ont été mis à nu avec humeur gouailleuse au rythme des chansons paillardes et aux sons de gauloiseries pur jus. Gerra a enfin brisé le tabou qui veut qu’on puisse à l’aise se payer la tête du Pape, mais pas celle d’Allah, et du Dalai Lama mais surtout pas des mollahs et des rabbins.

Gerra est donc un blasphémateur invétéré, ni Allah ni Mahomet n’ont pu endiguer son verbe profanateur. Diatribe pro- catholique, espadrilles de moine trappiste, l’imitateur a parlé de la voix du Dieu des Chrétiens, sondant l’ineffable vibration venue d’on ne sait où. L’amuseur a fustigé la condition des femmes musulmanes et le pèlerinage de La Mecque, avant de s’attaquer à la voie de Benyamin Natanyahou lançant ses troupes à l’assaut de la bande de Gaza. L’occupation de Gaza a été le thème de la seconde partie du spectacle rôdé aux températures extrêmes des religions monothéistes.

Bien sur on peut rire de tout et plus que tout du Pape, touchante exhibition, palpitant blasphème; brillante présentation que d’affronter l’excommunication en parodiant les guenilles de l’église mais quel courage de brocarder et pourfendre les mollahs d’orient !!

Je rigole bien évidemment,  l’imitateur sait contenir son rire forcé et choisir ses victimes de manière à n’encourir que les courbettes d’une traînée de fans.

Je fantasme, la liberté du Gerra s’arrête à la ceinture et à la mitre du Pape, au-delà pas question de se mouiller, et aucune chance d’encourir une fatwa, ça serait con, à 5 000 € les 5 minutes.

La journée se termine avec l’admonestation d’ AlainDuhamel envers les brûleurs de voitures, plus coupables à ses yeux que les exilés fiscaux de Monaco. Le Totem du boboïsme de droite, est resté comme depuis 40 ans, planté là sur ses privilèges et ses principes, tel un monolithe du désert d’idées. Celui-là qui est un symbole d’une intelligentsia de castes, aura emboîté les pas de tous les Présidents de la Cinquième et on se demande comment la France va bien pouvoir s’en sortir sans l’avis averti du Tanguy de l’immobilisme à 15 000 euros par mois. 

  

Publié dans LES BOITES AU PILORI, MEDIAS | Pas de Commentaire »

 

Commission du Développement... |
MoDem Mulhouse |
L'Atelier Radical |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Saisir le Présent, Construi...
| Parti Ouvrier Indépendant :...
| Vivre Villerupt Autrement