LA DEMANDE EN INFLATION

Posté par provola le 31 octobre 2010

 (Un homme de la Drôme a été placé en garde à vue pendant 48 h pour outrage, ayant demandé une petite « inflation » à Rachida Dati par courrier électronique, on se souvient du dérapage verbal de la ministre entre inflation et fellation)

Il n’est pas d’autres moyens de parvenir à la jouissance suprême que d’être plongé dans la quatrième dimension par la grâce d’une inflation incorrecte appliquée par langue fourchue interposée le long d’une verge triste. 

Rachida, Dati l’enturbannée de principes, est une lèvre à  retardement programmée pour l’emmerdement maximum, si pour l’explosion du sentiment d’injustice il ne manque que l’humour alors gardez-vous du garde des sceaux qui d’une serpillière a fait ministère.

L’infortuné manipulateur des joy-sticks a cru toucher au graal, il lui aura couté la virginité d’une nuit sèche sur un lit sans drap et des chandelles d’infortune (le poulailler)en uniforme triste et gourdin bas.

Cette République fantoche sans plaisirs que la castration a refait son masque enfariné mais le manque de sperme de jouvence est un bonheur à crédit car rien n’est moins dérisoire que cette libido des puissants, masturbant la tyrannie du pouvoir pour s’adonner à une mystification du plaisir commun.

Laisser un commentaire

 

Commission du Développement... |
MoDem Mulhouse |
L'Atelier Radical |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Saisir le Présent, Construi...
| Parti Ouvrier Indépendant :...
| Vivre Villerupt Autrement