• Accueil
  • > Archives pour le Jeudi 14 octobre 2010

UNE TERRE ET DEMIE

Posté par provola le 14 octobre 2010

                   Notre planète ne nous suffit plus, je ne cesse de le dire depuis qu’un certain rapport du club de Rome en 1972 a montré l’évidence, je ne cesserai de le répéter dussé-je faire fuir le dernier lecteur de C N Conscience.     

Comme c’est l’argument principal de ce blog, cette modeste chronique n’aurait plus de raison d’être.

Il n’est pas d’autres batailles que celle-là et la réforme des retraites en comparaison n’est qu’une douce ritournelle. Le dernier rapport en date du WWF vient à point nommé nous faire une piqûre de rappel sur l’urgence qu’il y a d’affronter le dilemme toujours plus prégnant de notre empreinte écologique incompatible avec les capacités régénératrices de notre vieille maison.

Nous vivons au dessus de nos moyens, ce n’est pas l’UMP qui le dit , c’est le WWF qui estime que nous consumons actuellement une terre et demie. Le problème bien évidemment, c’est que nous n’en avons qu’une.

Le rapport Planète vivante livre un compte rendu sur la biodiversité et les tendances de consommation à l’échelle mondiale à partir de l’ Indice Planète Vivante, ou IPV et du concept d’empreinte écologique.

L’IPV a chuté de 30% entre 1970 et 2008 CECI INDIQUE UNE IMPORTANTE PERTE DE CAPITAL NATUREL;pendant cette même période, l’empreinte écologique de l’humanité a doublé, elle est maintenant de 50 % supérieure à la capacité de production annuelle de la Terre. La consommation moyenne d’une personne nécessite 2.7 hectares de terre alors que la Terre ne dispose que de 1.8 hectares par personne. Dans l’ensemble il faut d’ors et déjà une Terre 1.5 fois plus grande que ce qu’elle est réellement pour satisfaire nos besoins en consommation. Quatre milliards de personnes n’ont qu’une idée en tête, rattraper la fièvre acheteuse des deux milliards de malades des pays riches. 

Quelques solutions PRIORITAIRES apportées par WWF:

Réduire l’empreinte écologique cela veut dire réduire la voilure de l’économie.( ce qui implique de mieux partager)

Augmenter la superficie des aires protégées pour que celles-ci couvrent au minimum 15 % des éco-régions

Stopper la surutilisation de l’eau et la fragmentation des réseaux d’eau douce

Mettre un terme à la surpêche.

Toutes  ces mesures devraient se retrouver dans le programme de De Funès pour la prochaine campagne électorale, n’en doutons pas…

Le rapport du WWF est publié tous les deux ans, en espérant que nous serons encore là dans deux ans, et la Terre avec autant que possible. Pour la Terre je ne me fais pas de soucis.

Publié dans ECOLOGIE, MONDE | Pas de Commentaire »

 

Commission du Développement... |
MoDem Mulhouse |
L'Atelier Radical |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Saisir le Présent, Construi...
| Parti Ouvrier Indépendant :...
| Vivre Villerupt Autrement