L’INVASION DE L’OURS

Posté par provola le 18 septembre 2010

A propos des ours ibériques qui prolifèrent de l’autre coté des Pyrénées et que l’on pourchasse en Gaule. (Blog: « planète sans visa » de Fabrice Nicolino, article du 16 septembre 2010) 

Avec notre expérience du démembrement du camp de Calais, des expulsions des réfugiés clandestins, du démantèlement des camps de Roms, nous ne nous trouverons pas dépourvus quand l’invasion de l’ours se précisera. Pas de quartier pour les plantigrades espingouins qui viennent bouffer nos myrtilles et nos châtaignes.

Rien, absolument rien ne doit passer tout au long des Pyrénées, notre frontière autrefois passoire qui laissa jadis approcher les envahisseurs arabes et les fuyards de Salazar et de Franco.

Qu’on se le dise, tant qu’existera l’espoir de grappiller quelques voix sur le dos des légions étrangères, fussent-elles poilues et dodues, notre bon ministre Hortefeux en profitera pour aligner une Maginot de fusils entraînés à la lutte anti-terroristes.

Laisser un commentaire

 

Commission du Développement... |
MoDem Mulhouse |
L'Atelier Radical |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Saisir le Présent, Construi...
| Parti Ouvrier Indépendant :...
| Vivre Villerupt Autrement