• Accueil
  • > Archives pour le Dimanche 20 juin 2010

KARACHI, L’ETAT EN PERIL

Posté par provola le 20 juin 2010

On est pas là au coeur de la coupe du monde qui ne concerne que des écervelés, on est là au coeur d’un système de vente d’armement.

En mai 2002 , 14 personnes trouvent la mort dont 11 employés de la DCN (direction des constructions navales ) dans un attentat suicide à Karachi, Pakistan. En un premier temps on met en cause Al qaïda, c’est tellement facile, puis l’enquête s’oriente vers un attentat commandité par le Pakistan qui aurait voulu punir la France qui elle, n’aurait pas respecté les termes d’un contrat de vente de vedettes de combat. Ce contrat stipulant que des commissions devait être versées suite à cette vente, des rétro-commissions devant ensuite être rétrocédées à la France sous forme de versement à certains partis dont le parti de l’alors candidat à l’élection Balladur et son sbire de l’époque Sarkozy, alors Ministre du budget. 

L’élection de Chirac en 1995 signifia l’arrêt du versement des rétrocommissions, l’avocat des familles des victimes a précisé que l’existence d’une opération illégale de corruption était prouvée par des courriers entre la DCN et ses avocats, versés à la procédure actuelle.  D’autres éléments font état d’une somme versée au crédit d’une société au Luxembourg par la DCN avec le feu vert de Nicolas Sarkozy, selon les conclusions d’une commission d’enquête parlementaire.

Dans un communiqué, Arnaud Montebourg député socialiste a estimé que « l’enquête prouve l’existence d’une corruption française décidée et autorisée à un très haut niveau de l’Etat » 

Cette affaire ferait passer la débandade des troupes sud-africaines pour une surprise-partie tragi-comique si nos médias n’étaient pas obnubilés par leurs rêves de tricycles et de poupées russes, s’ils n’avaient en permanence le désir de nous enfumer par du rien en barres. 

Il ne s’agit pas là du sort d’un entraîneur haïs mais tellement riche qu’il pourra  dès son adieu se réfugier avec sa descendance et ses dulcinées à l’abri du fisc et du souvenir des déçus.  Il s’agit de notre représentation qui se comporte comme la distribution d’OK Corral et à qui on ferait mieux de manière insistante de demander des comptes.

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

CONSCIENCE COLLECTIVE

Posté par provola le 20 juin 2010

Certains instants de convivialité nous rapprochent de l’au delà, qui est tellement proche qu’on ne peut l’imaginer. Au delà de nos propres vies il existe un fil invisible qui nous uni, avec ceux qui nous ont précédé et ceux qui nous suivront. Saramago avait coutume de dire que la vieillesse lui avait apporté la liberté, bien sûr il faut avoir vécu pour comprendre notre essence qui réside dans l’instantané. La liberté c’est justement comprendre l’importance de cet instant si fugitif qu’il peut devenir éternel.

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

 

Commission du Développement... |
MoDem Mulhouse |
L'Atelier Radical |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Saisir le Présent, Construi...
| Parti Ouvrier Indépendant :...
| Vivre Villerupt Autrement