CREVETTES BIGEARD

Posté par provola le 19 juin 2010

La république avec un petit r salue la mémoire d’un général qui a laissé son nom a une espèce de crevettes. Bigeard un des hauts gradés de la guerre d’Algérie, avait pour habitude de pratiquer la torture de manière à entretenir sa libido.

Le terme de « crevettes Bigeard » désignait les personnes qui étaient exécutées illégalement en étant jetées d’un hélicoptère ou du quai d’un port, les pieds coulés dans une bassine de ciment, pendant la bataille d’Alger, en 1957. Durant cette même bataille le recours à la gégène (décharges électriques sur les parties génitales) et le supplice de la baignoire furent des  pratiques en vogue.

Le général Bigeard en juillet 2000 avait qualifié la torture comme étant un mal nécessaire. 

Le général a laissé du côté de Toul un excellent souvenir, un hommage solennel en présence du Ministre des armées lui sera rendu en la cathédrale.

Laisser un commentaire

 

Commission du Développement... |
MoDem Mulhouse |
L'Atelier Radical |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Saisir le Présent, Construi...
| Parti Ouvrier Indépendant :...
| Vivre Villerupt Autrement