ATHENES VEND TOUT

Posté par provola le 4 juin 2010

Avant de mettre l’Acropole aux enchères ?

Dans le but de rassurer les investisseurs, la Grèce a décidé de vendre les bijoux de famille, poste, distribution d’eau d’Athènes et Salonique, la filiale transport du groupe ferroviaire d’état, tout ceci devrait rapporter 3 milliards d’euros. Effectivement, les détenteurs de bons du trésor grec auront réussi à délester Athènes d’une bonne partie de ses réserves, Moscou n’avait pas procédé autrement qui avait distribué à des oligarques devenus milliardaires les richesses de la Russie lors de la disparition de l’union soviétique. La vague de réduction des déficits se propage en Europe comme un tsunami libéral.

L’Etat secours, l’Etat recours de l’année dernière a fait place à l’Etat trop cher, alors on vend, ce que l’Etat a de rentable pour ne lui laisser que ce qui ne vaut rien, évidemment, cela va augmenter les problèmes au lieu de les résoudre. Mais il faut rassurer les marchés ici et maintenant, demain est un autre jour pour l’actionnaire, le profit , c’est aujourd’hui.  

N’entend t-on pas à tout bout de champ que l’état ne doit plus rien garder et que le privé est le gage d’une meilleure  efficacité industrielle ? Ne dit -on pas que seul le privé peut améliorer la rentabilité, le retour sur investissements ? On entend beaucoup moins qu’il est facile de rentabiliser le réseau d’eau d’Athènes, un peu moins celui de l’île de Santorin.

Effectivement la Grèce va aller mieux, enfin ses créanciers, banques internationales, armuriers allemands et français, elle va réduire le poids de sa dette en abaissant momentanément les intérêts de cette dette. Va-t-elle retrouver un tissu industriel qui lui a toujours fait défaut pour autant ? Bien sûr que non, sauf que lorsque la pression des spéculateurs se portera à nouveau sur le pays, elle n’aura plus rien à vendre que les larmes de millions de grugés.

Quelques milliardaires ou autres multinationales auront repris les quelques activités rentables de cette braderie imposée par Bruxelles, le défilé des limousines allemandes apparaîtra comme le seul avantage tangible de cette vente forcée.   

Une Réponse à “ATHENES VEND TOUT”

  1. David CABAS dit :

    Face au chantage de l’empire financier :

    Crise des « subprimes », crise bancaire, accélération de la destruction de l’agriculture, de l’industrie et des emplois. Puis aujourd’hui crise de l’euro, crise de la dette publique des États, destruction du service public, chantage sur les retraites. Sans oublier les divers plans injustes pour sauver les banques !

    Nous devons nous organiser et nous mobiliser massivement pour demander à faire la lumière sur la crise financière en convoquant immédiatement une commission d’enquête parlementaire !

    Nous ne devons pas faire le choix de la défaite ! Alors rejoins moi sur mon groupe facebook : http://fr-fr.facebook.com/group.php?gid=104166076293247&ref=ts

    David CABAS
    david.cabas.over-blog.fr

Répondre à David CABAS Annuler la réponse.

 

Commission du Développement... |
MoDem Mulhouse |
L'Atelier Radical |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Saisir le Présent, Construi...
| Parti Ouvrier Indépendant :...
| Vivre Villerupt Autrement