• Accueil
  • > Archives pour le Samedi 29 mai 2010

CO2, BIEN D’EXPORTATION

Posté par provola le 29 mai 2010

Si l’après gueule de bois de Cophenague avait remisé la protection de l’environnement dans les cartons politiques, la crise économique mondiale aura fini de repousser  la prise en compte du dossier des changements climatiques aux calendes grecques. En cette année 2010, la préoccupation est de retrouver de la croissance, certainement pas de réduire les émissions de CO2. Les climato-sceptiques se sont insinués dans la brèche des atermoiements du GIEC pour plonger l’inconscient épocal en apnée, l’humanité se retrouvant en flagrant délit d’écologie buissonnière.

L’heure est aux comptes d’apothicaires, à la réduction des déficits, des pays riches, les autres pays, eux se sont mis à fabriquer ce que le nord ne peut plus produire en deçà d’un certain prix.

Des pans entiers de l’industrie mondiale ont transité vers le sud à la recherche des plus bas coûts de production. Ce processus a provoqué une nouvelle révolution industrielle , géographique celle là. De telle manière qu’on ne peut plus  désormais se contenter de mesurer les émissions de gaz à effets de serre de chaque pays pour distribuer des satisfecits et des mauvaises notes .

Ainsi on estime qu’un tiers des émissions de CO2 chinoises sont produites pour satisfaire les besoins des consommateurs de l’Occident.

Comment fait-on alors pour mesurer le degré d’implication environnementale de pays qui endossent en fait des quotas d’émissions qui sont dévolus en grande partie à leurs clients ? Comment prendre en compte que la totalité des chaussettes produites dans le monde sont d’origine chinoise ?

En estimant dans les meilleures hypothèses une généralisation de la séquestration du CO2 produit par la Chine au cours des prochaines décennies ainsi qu’une amélioration des rendements énergétiques, les modèles indiquent un triplement probable du volume des émissions chinoises à l’horizon 2030. 

L’occident pavoisant alors devant les succès de son énergie nucléaire ou son bilan carbone excédentaire. Le fils De Funès refaisant à nos enfants le coup du grenelle de l’environnement.  

Publié dans ECOLOGIE, MONDE | Pas de Commentaire »

 

Commission du Développement... |
MoDem Mulhouse |
L'Atelier Radical |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Saisir le Présent, Construi...
| Parti Ouvrier Indépendant :...
| Vivre Villerupt Autrement