SETIF (IDENTITE NATIONALE)

Posté par provola le 21 mai 2010

De Gaulle, chef du gouvernement provisoire, grand vainqueur du 8 mai 45, suite aux violences du même jour à Sétif Algérie, ordonne l’intervention de l’armée pour mater la révolte nationaliste, en quelques jours des milliers de civils sont massacrés en réponse aux 102 assassinats d’Européens perpétrés par les populations autochtones.

Les chiffres exacts du nombre de morts dans les rangs algériens sont encore objets de polémiques, la vérité se situant vraisemblablement aux alentours de 10 000 soit 100 fois plus que dans le camp opposé. On se croirait à Baghdad ou à Gaza, soixante ans auparavant.

Ce grand fait de guerre longtemps occulté est aujourd’hui remis en lumière à Cannes par le film Hors-la-loi du réalisateur Rachid Bouchareb.

Dans ses mémoires de guerre, De Gaulle relate ainsi les faits:  » En Algérie, un commencement d’insurrection survenu dans le Constantinois et synchronisé avec les émeutes syriennes du mois de mai a été étouffé par le gouverneur général Chataigneau »  

Laisser un commentaire

 

Commission du Développement... |
MoDem Mulhouse |
L'Atelier Radical |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Saisir le Présent, Construi...
| Parti Ouvrier Indépendant :...
| Vivre Villerupt Autrement