SYSTEME P

Posté par provola le 13 mai 2010

P comme profits.

Tout doit être sacrifié sur l’hôtel du profit maximum,  même les restes des paradis terrestres ne seront que miettes d’or à remplir les urnes de l’accumulation de richesses. La catastrophe du Golfe du Mexique ne provoque qu’un haussement d’épaules, des bouts de chandelles en guise de solution miracle éclairent le triste spectacle, un bric-à-brac insensé en forme de bouts de ficelles débarque se targuant d’alimenter l’espoir d’un retour à la normale.

Dans le but de financer la sécurité des puits de pétrole, Obama prépare les grandes manoeuvres, encrassées de dérisoire, il propose de taxer d’un cent chaque baril de pétrole extrait dans le Golfe ce qui représenterait un pécule de 118 millions de Dollars juste bon à allumer quelques cierges, les pêcheurs réclament 10 millions, les riverains quémandent quelques dizaines de millions pour la baisse des revenus touristiques, Bp prévoit de dépenser 150 millions de dollars pour résorber la situation. La précédente marée noire de l’Exxon Valdez avait couté 4,5 milliards à la compagnie Exxon.

Toutes ces sommes ne sont pas une catastrophe pour les actionnaires de Bp, les bénéfices nets de la compagnie pour le premier trimestre de l’année viennent d’être rendus publics, en augmentation de 137%, à …6 milliards de dollars.

Le 20 avril, jour de l’explosion de la plateforme, des tests avaient montré la dangerosité des installations, celles-ci ayant échoué à un test de pression, il semble étrange que ces tests aient en fait précédé de quelques heures seulement l’accident. Comme si le but non avoué était justement de tout faire péter. 

Laisser un commentaire

 

Commission du Développement... |
MoDem Mulhouse |
L'Atelier Radical |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Saisir le Présent, Construi...
| Parti Ouvrier Indépendant :...
| Vivre Villerupt Autrement