• Accueil
  • > EUROPE
  • > CHRONIQUE D’UNE IMPLOSION ANNONCEE (GRECE 3)

CHRONIQUE D’UNE IMPLOSION ANNONCEE (GRECE 3)

Posté par provola le 4 mai 2010

Tout est logique, l’Europe est un assemblage de présentoirs brinquebalants, une organisation de vendeurs, une boutique de contrefaçons politiques, un mensonge historique. On a mis en place des échafaudages, des barrières, des fanions, des hauts-parleurs, on a affiché les prix en euro, on a parié sur le fait que les citoyens se comporteraient en chèvres consommatrices, soumises à une traite quotidienne.

L’Europe est une idée sans âme, une espèce de bouquin sans vie, une peinture dont on a cru qu’elle se mettrait à ressembler à quelque-chose à force d’y rajouter des couleurs. L’Europe n’est rien qu’une ambition cupide, une désespérante errance, sans but que la recherche du profit maximum pour quelques-uns. 

Les banques européennes ne veulent pas laisser à leurs congénères américaines , japonaises ou chinoises le monopole de la spéculation sur l’écroulement de l’euro, il y a du beurre à se faire sur la monnaie unique et nos établissements nationaux de crédit ne vont pas se gêner, ça serait appauvrir l’Europe, ou l’idée qu’elles s’en font et renforcer outre mesure nos adversaires sur les marchés internationaux. L’idée revient à avouer qu’il est plus juteux d’éliminer soi-même les vieux et les mal portants qui ne sont plus des consommateurs en puissance que de vouloir les faire soigner par des ennemis.  

Les industries de l’armement allemande et française qui tirent les bénéfices du conflit latent entre Turquie et Grèce sont les grandes gagnantes d’une absurde guerre larvée entre deux partenaires objectifs. La Grèce s’endette pour acheter des armes qui ne lui servent à rien, comme elle n’a aucun sou, on lui prête de l’argent avec intérêts pour qu’elle continue néanmoins à assurer des commandes d’avions de chasse, de canons et de missiles. 

L’assemblée de Bruxelles est un conglomérat de Rachidas Datis en disgrâce qui n’ont que le déshonneur de ne pas perdre les avantages en nature de l’ignorance lointaine, à l’abri des opinions et des regards indiscrets. Un député allemand a préconisé qu’on y place des footballeurs connus et des personnalités du showbizz pour augmenter la participation des citoyens aux urnes.

Fermez le ban, une utopie a vécu, celle des grands anciens qui y avaient vu le tableau noir sur lequel on pouvait y effacer les souvenirs de la guerre, celui ou’ par manque de craie crédible est désormais consommé le vide sidéral du sentiment continental. 

Laisser un commentaire

 

Commission du Développement... |
MoDem Mulhouse |
L'Atelier Radical |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Saisir le Présent, Construi...
| Parti Ouvrier Indépendant :...
| Vivre Villerupt Autrement