QUEL PIED !

Posté par provola le 21 mars 2010

Cela fait du bien, tout simplement, de voir l’emberlificoteur se prendre une tanée, une rouste, une fessée, une tuile. Et les salades de l’identité nationale, les crèmes à bronzer du travailler plus, la purée de la croissance, la marmelade de la baisse des impôts, la ritournelle du pouvoir d’achat, la rhétorique de la Marseillaise.

Assez, Toi le faux De Funès, de simagrées, de roulements d’épaules, d’éléments de langage distribuées à la cantonade comme pour masquer une parole totalement inaudible.

Assez de courroux, de glauques bouffonneries, de ruineuses parties de décoration des fastes élyséens, de mascarades officielles avec des chefs d’états juste là pour faire les pot de fleurs ( sommet méditerranéen), assez de rafistolages des ratés du fiston, assez d’enfantillages sur des yachts de luxe, assez de Rolex, assez de ministres en démonstration toujours là quand un chien se fait écraser, assez de prises de décisions fantômes (taxe carbone), assez de chômage qui baisse, assez de bling-bling, assez de fier à bras, assez de talons hauts, assez de vide de sens.

Alors, en cette soirée de respiration profonde, du fond du coeur, Président, merci pour ces quelques instants de bonheur.

Laisser un commentaire

 

Commission du Développement... |
MoDem Mulhouse |
L'Atelier Radical |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Saisir le Présent, Construi...
| Parti Ouvrier Indépendant :...
| Vivre Villerupt Autrement