• Accueil
  • > Archives pour le Vendredi 12 mars 2010

ORDRE MORAL

Posté par provola le 12 mars 2010

Il y a des connards et des couillons, c’est plus dûr pour les couillons. 

Le classement Forbes vient nous donner le classement des 1000 milliardaires (en dollars) de la planète.

A eux seuls, ces 1011 détiennent 6 % de la richesse mondiale (population mondiale 6, 5 milliards). Ne nous arrêtons pas à ces 1011 connards qui sont les hommes les plus généreux… pour leurs propres rejetons.

D’après l’institut mondial de recherche sur l’économie du développement de l’université des Nations-Unies, les 1% les plus riches de la population possèdent 40 % de la richesse.

Les 10 % les plus riches possèdent 85 % de la richesse mondiale.

La moitié inférieure de la population possède 1% de la richesse.

Continuons le raisonnement, les 1011 connards possèdent 6 fois ce que possèdent 3, 25 milliards d’individus, comme les 10 % les plus riches des milliardaires possèdent la moitié de ce que possèdent tous les milliardaires, 100 connards valent autant que 1,700 milliards de couillons.  

Comme les deux plus grands milliardaires valent autant que la moitié de la fortune des autres cent plus riches milliardaires, ils pèsent autant que 900 millions d’individus, soit la population de l’Afrique. N’entend-on pas dire à tout bout de champ que les pauvres ont besoin des riches pour vivre, alors que feraient les 900 millions d’Africains si Bill Gates et Carlos Slim (les deux connards)n’existaient pas, et bien ils n’auraient plus d’ordinateurs et plus de téléphones portables, ce qui n’est quand même pas, on l’avouera, une bonne raison pour se suicider tout de suite. Dicton, tête de con.

Étant donné que la fortune des milliardaires est passée en un an de 2 400 à 3 600 milliards, soit une progression de 50 % alors que l’économie mondiale connaît la pire crise économique depuis 1929, on ne peut qu’estimer que cette récession est finalement  une sacré bonne opportunité pour les richissimes, un peu comme si cette crise avait été délibérément décidée en hauts lieus…

Dégraissages, peur du chômage, baisse des salaires, concurrence acharnée pour les petits, ententes cordiales et cartels chez les gros poissons, la planète est mortelle pour les couillons qui se bouffent entre eux et clémente pour les connards qui sont déjà assurés de revivre dans les draps en soie de leurs propre descendance.

Publié dans CHERCHEZ L'ERREUR, MONDE | Pas de Commentaire »

 

Commission du Développement... |
MoDem Mulhouse |
L'Atelier Radical |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Saisir le Présent, Construi...
| Parti Ouvrier Indépendant :...
| Vivre Villerupt Autrement