• Accueil
  • > Archives pour le Dimanche 7 mars 2010

LES BUSINESS MEN DE L’ECOLOGIE

Posté par provola le 7 mars 2010

Il suffit d’un clic et vous êtes dans le green, notre-planète.info vous propose de la ferme en boite et de participer à la longue marche bobo du marché vert.

Qui se cache derrière cette affiche aux allures de belle dégingandée qui sent bon le flacon d’Ushuaia ?

Le fondateur Christophe Magdelaine est géographe et enseignant à l’université Paris VII, il est « passionné » par la nature , l’environnement et ses multiples facettes ».

Le site nous indique qu’il vient de battre son record de fréquentation, 11000 visites par jour et 30 000 pages visualisées. On nous rappelle que le site est une vitrine…sic pour les employeurs, les associations et les professionnels qui s’engagent dans le développement durable. Un peu plus loin voici venir le coup de grâce: le fondateur Magdelaine n’a pas, comme tant d’autres, eu d’objectif commercial, faire du fric sur internet sur le dos du développement durable.

La coupe est pleine, n’en jetez plus. Non notre-planète.info est né pour informer et sensibiliser le plus grand nombre.

Sur notre-planète.info vous pouvez: insérer votre publicité (voir la grille tarifaire), diffuser vos communiqués, devenir sponsor du site.  Vous organisez une conférence débat ? profitez de la vitrine notre-planète.info, vous bénéficierez de la fréquentation du site, vous ne pouvez pas vous imaginer le nombre de bobos qui se branchent au retour des sports d’hiver.  

Vous pouvez vous afficher en diffusant vos panneaux publicitaires sur toutes les pages, les campagnes sont évaluées au CPM c’est à dire au nombre d’impressions (comptées par milliers ) de votre image. On peut décider du nombre d’impressions que l’on souhaite, un plafonnement par jour et une modification du capping est possible par simple demande. Prix d’une bannière haut de page pour 150 000 passages : 300 euros.

On compte déjà parmi les partenaires: Auchan qui lance sa campagne croissance verte, (tout le monde connaît l’engagement du groupe Auchan envers la sauvegarde de la planète et surtout l’attirance de la famille Mulliez fondatrice pour les refuges fiscaux wallons), Ubyrisk consultants études et conseils auprès des entreprises, l’Université de Sherbrooke au Canada qui propose un master en environnement, l’installateur de photo-voltaïque, les demandes d’emploi sur l’énergie renouvelable se multiplient, les conférences bio se présentent, tout ce remue-ménage qui se veut la forêt vierge des temps modernes sent le pavage usé de la gare du nord du temps des locomotives à vapeur.

Les vieux cons qui ont subit la déferlante des radios libres sur la bande FM avant de se faire balayer par la pub, revoient passer la même escroquerie intellectuelle, sous couvert de gagner leur indépendance, les radios pirates et libertaires d’alors se sont rangées du côté des affaires et du tiroir-caisse, la  liberté de parole a rendu l’antenne aux annonceurs, les gros trafiquants d’ondes ont racheté les langues déliées et les fréquences cardiaques.     

L’écologie du Web comme la bande FM d’il y a trente ans est devenue un produit de consommation, un appât à bobos, une trappe des bons sentiments, un trafic rentable de pluralité servile, un piège à révolutions.  

Publié dans CHERCHEZ L'ERREUR, ECOLOGIE | Pas de Commentaire »

LES COCUS DU GRENELLE

Posté par provola le 7 mars 2010

En visite téléguidée du côté de la porte de Versailles, au salon de l’agriculture, le forçat de la révolution verte se libère de toute contrainte, la priorité étant d’éviter le lancé d’oeufs pourris, De Funès lâche la bride des ânes de labour, affranchissant les tracteurs français de leur lest de bonne conduite .

« Je voudrais dire un mot de toutes ces questions d’environnement, parceque là aussi, ça commence à bien faire »

Mine de rien, il s’agit d’une virevolte complète, en d’autres termes: Foutez moi la paix avec votre défense de la nature, nos paysans sont désavantagés par rapport à leurs concurrents étrangers. S’il faut des pesticides, des engrais, des désherbants, des nitrates, je ne vois pas pourquoi nous serions les seuls à nous en priver.

Les écolos qui pensaient pouvoir s’assoir sur les strapontins du  Grenelle de l’environnement de hurler à la trahison comme des veuves effarouchées devant l’enterrement en première classe des bonnes intentions. 

Publié dans POLITIQUE | Pas de Commentaire »

 

Commission du Développement... |
MoDem Mulhouse |
L'Atelier Radical |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Saisir le Présent, Construi...
| Parti Ouvrier Indépendant :...
| Vivre Villerupt Autrement