LE RECHAUFFEMENT QUI REFROIDIT LA CONSCIENCE

Posté par provola le 27 février 2010

Se tortiller les méninges sur la véracité du réchauffement climatique anthropique empêche de se pencher plus studieusement sur les mille dégradations induites par notre développement. Le GIEC ne prétant pas posséder la vérité, qui pourrait y prétendre  d’ailleurs, il n’en demeure pas moins une source d’information indispensable. Laissons à la croyance ce qui reste pour le moment du domaine  de la croyance et occupons nous des faits.

17 000 enfants meurent de faim chaque jour,  le pétrole facile à extraire aura été épuisé en quelques décennies, la question n’est pas de savoir si le petrol peak (le point haut de la production pétrolière) aura lieu en 2050 ou en 2070 , à l’échelle des temps , ça n’a aucun sens, la question est de savoir comment aujourd’hui, on peut empêcher les enfants déshérités de mourir à une époque ou leurs congénères se baladent allègrement autour du globe avec des spatules à skis. 

Le Club de Rome ne disait pas autre chose que l’imbrication des courbes de la croissance de la population, de l’épuisement des ressources naturelles, de l’apauvrissement des sols, de la disparition des faunes marine et terrestre,  des sources d’eau douce, de l’augmentation exponentielle des pollutions.  

N’écoutons pas les climatologues du Giec, ni même les climato-sceptiques, n’écoutons pas les géologues, les glaciologues, les agriculteurs, les politiques, la gauche, la droite, les ricains , les Chinois, ou plutôt écoutons les tous. Tous ont de bonnes raisons de croire qu’ils détiennent la clé de la rédemption, tous ont tort en détenant une petite partie de la vérité. 

Les mystères du climat de la planète sont au moins aussi profonds que les secrets du bonheur des peuples dont la politique n’est qu’une des thérapies .   

Les paradis fiscaux , la pensée néo-libérale, les baisses d’impôts, l’évasion fiscale, la cupidité portée à son paroxysme sont les véritables maux, plus encore que les aléas du climat, ils sont une mal-donne pour les générations futures, la cause profonde des disfonctionnements économiques, une distorsion de la répartition des richesses, un vol global modifiant la météo politique, un accaparement du  Gulf Stream de l’histoire.

Laisser un commentaire

 

Commission du Développement... |
MoDem Mulhouse |
L'Atelier Radical |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Saisir le Présent, Construi...
| Parti Ouvrier Indépendant :...
| Vivre Villerupt Autrement