TROC A LA ROULETTE (la gazette du nucléaire 1)

Posté par provola le 23 février 2010

Aux Etat-unis le court circuit de l’énergie électrique n’est qu’un jeu subtil soumis à la loi du profit, aux influences des lobbies du pétrole et du cartel nucléaire, on remue tout ça dans les cercles à fric des casinos, on passe à la caisse non sans avoir réglé sa commission au croupier, le Président en personne.   

Obama relance le nucléaire en annonçant l’implantation de deux nouveaux réacteurs dans l’état de Géorgie. Dans le but de faire approuver son plan de réduction de gaz à effets de serre de 20%, par les Républicains, il doit donner des gages à ses adversaires. Je te donne de l’uranium, prends moi du gaz.

Qu’on ne s’y trompe pas pour autant sur la portée réelle des intentions du Président. la réduction des émissions de CO2 tant proclamée à échéance 2020 se base sur les quantités de 2005 et non pas sur celles issuent de la conférence de Kyoto datant de 1998. La réduction « Kyoto »  se situe plutôt à moins 4 à 5 %, c’est à dire…rien.

Obama ne voudrait-il pas éviter de freiner une économie à l’arrêt ? 

Malheureusement, pour l’heure, les Etats-Unis sont toujours sans solution pour les lieux de stockage des déchets, on se souvient de la suspension par l’administration Obama du projet controversé d’enfouissement des déchets nucléaires sur le site de Yucca mountain au Nevada.

Le désert du Nevada semblait la situation idéale, les scorpions et les crotales de Las Vegas n’y auraient rien trouvé à redire, seuls les forçats de la pièce de monnaie voyaient là une intrusion intempestive du cube à gros sel et du long terme dans le temple de la roulette russe et de l’instantané. 

Laisser un commentaire

 

Commission du Développement... |
MoDem Mulhouse |
L'Atelier Radical |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Saisir le Présent, Construi...
| Parti Ouvrier Indépendant :...
| Vivre Villerupt Autrement