• Accueil
  • > Archives pour le Dimanche 14 février 2010

LES SIX PRESIDENTS SOUTIENNENT LA GRECE

Posté par provola le 14 février 2010

Jean Claude Trichet, Président de la banque centrale européenne, annonce: « La Grèce doit renforcer la vérification de ses chiffres! », ce qui ne veut rien dire.  Ce qui veut dire: »On va devoir vérifier l’addition. »

« La Grèce doit être prête à faire tout ce qui est nécessaire, y compris à prendre des mesures complémentaires » a renchéri José Manuel Barroso, Président de la Commission européenne, chef de la langue de bois. En langage clair: « Il faut que la Grèce fasse plus que le nécessaire pour ne pas réussir à faire moins bien.

« Le gouvernement grec n’a demandé aucun soutien financier » a indiqué Von Rompuy, Président de l’Union européenne, qui n’ a pas encore eu le temps d’étudier ses dossiers.

« Il faut aider la Grèce bien sûr » a ajouté José Luis Zapatero, Président du Conseil européen, parole, parole. Sous-entendu: « Putain, il faut aider la Grèce sinon, c’est l’Espagne qui est attaquée par la spéculation. »

« La Grèce est une erreur de négligence rare moyennement grave » a complété Jean Paul Junker, Président de l’Eurogroupe; en Français luxembourgeois. En Français normal, ça donne:  » la rare moyenne de l’erreur est une négligeance grave. »

« Il y a des règles et ces règles doivent être respectées » a tranché Angela Merkel, Chancelière du pays qui au bout du compte va devoir payer l’addition. Si l’Allemagne ne sauve pas ses clients, elle ne pourra plus exporter, autant faire ce que fait la Chine avec les Etats-unis.  

L’Europe parle donc d’une seule voix en disant à chaque fois une chose différente qui veut dire la même chose. On se souvient de la boutade de l’ancien Secrétaire d’Etat américain Henri Kissinger qui s’amusait de la construction européenne:  « L’Europe, quel numéro de téléphone ? »

Publié dans CHERCHEZ L'ERREUR, EUROPE | Pas de Commentaire »

MONACO AU SECOURS D’HAÏTI

Posté par provola le 14 février 2010

    images2.jpg               images3.jpg               Monaco collectif Haïti, c’est le nom que le gouvernement princier, la croix rouge monégasque et les ONG, à la demande de son…NNaltesse sérénissime , le prince Albert II, ont mis sur pied pour venir en aide à la population haïtienne. Il s’agit de récolter des fonds qui seront utilisés en lien avec les autorités locales pour aider à la reconstruction d’une structure publique dans le respect des normes environnementales, sismiques et anti’cycloniques.

Le gouvernement princier a également débloqué 150 000 € sur ses fonds d’urgence auquel un complément sera apporté dans les prochains jours a indiqué le Palais. Par ailleurs la poste monégasque a également émis un prêt à timbrer « solidarité avec Haïti » qui sera mis en vente dès aujourd’ hui.  

En effet la reconstruction devra se faire dans le respect des règles de propreté, de sécurité, de secret, des paradis fiscaux. Des caméras de surveillance seront installées dans le centre ville de Port au Prince, des palmiers seront plantés sur l’avenue principale qui sera désormais désignée allée princière dans le respect des normes environnementales.

Malheureusement, avec 150000 euros, la plantation décorative comprendra trois palmiers qui garniront la nouvelle rue Albert II, la video-surveillance comprendra une caméra qui sera à terme installée sur le premier feu rouge qui lui devrait voir le jour en 2014.

Publié dans CHERCHEZ L'ERREUR, HA ITI, MONDE | Pas de Commentaire »

 

Commission du Développement... |
MoDem Mulhouse |
L'Atelier Radical |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Saisir le Présent, Construi...
| Parti Ouvrier Indépendant :...
| Vivre Villerupt Autrement