OUF ! LE PARADIS EXISTE ENCORE

Posté par provola le 30 janvier 2010

L’île de Guernesey (8 km X 10 km, 60 000 habitants), outre le fait d’être un havre à moutons, a su en cette météo difficile pour les économies et l’épargne de nos riches rentiers et hommes d’affaires en tous genres, garder une longueur d’avance dans l’investissement et la planque de capitaux honnêtes.

2009 aura été une excellente année pour l’attribution de nouvelles licences d’assurances, en augmentation de 25 % sur l’année 2008, chiffres publiés par le régulateur des services financiers de l’île, la Guernsey Financial Services Commission.  46 nouvelles licences d’assurances ont ainsi été accordées, seules 38 l’avaient été en 2008.

Guernesey est maintenant le port d’attache de 678 compagnies d’assurances internationales, les moutons risquant tous les jours de basculer par dessus des falaises à pic particulièrement dangereuses. 

Une autre explication étant que les crises économiques sont en fait des périodes de prospérité pour les paradis des brebis…galeuses.

Laisser un commentaire

 

Commission du Développement... |
MoDem Mulhouse |
L'Atelier Radical |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Saisir le Présent, Construi...
| Parti Ouvrier Indépendant :...
| Vivre Villerupt Autrement