• Accueil
  • > Archives pour le Vendredi 22 janvier 2010

DERAPAGE INCONTROLE

Posté par provola le 22 janvier 2010

Tout fout le camp, l’hyper-président voit la moquette de l’Elysée se dérober sous ses talonnettes de certitudes, EDF éteint la lumière, le fiston perd la boussole à la Défense, l’endettement fait peur à voir, la burqa est la dernière  problématique en vogue pour attirer le chaland raciste, l’identité nationale racle les fonds de tiroir électoraux.

Les élections régionales promettent un fiasco à l’UMP, la clique d’ « Il était une fois la droite française » a perdu toute crédibilité et les purs et durs droits dans leurs bottes sont à l’ouest, les longs manteaux poussiéreux des gaullistes flingueurs ne sont plus qu’une mite et les masques à l’effigie du dictatore sont devenus de dérisoires pièces à convictions pour une police entraînée à l’assaut des pétrolettes.

Rien ne reste que le vent des promesses non tenues, rien ne restera que les mots trop lourds, qu’une palabre désormais culte: « Casse toi pauv’con »  

Publié dans POLITIQUE | Pas de Commentaire »

OU EST L’EUROPE ?

Posté par provola le 22 janvier 2010

Désastre à ciel ouvert, ruine politique, dénuement total, Haïti, en marge de la tragédie que l’on sait aura passé au révélateur l’incapacité de l’Europe d’exister autre part que dans les manuels, les cénacles, les cercles feutrés des assemblées et des palais princiers, à s’imposer autrement qu’en singeant le mécanisme rouillé d’un tiroir-caisse.

Souvenons-nous, on nous avait vendu l’Europe continent, la force des nouveaux traités, le pendant des super-puissances amerloque et chinetoque, la revanche du vieux continent, la tablette de chocolat des droits de l’homme. On allait voir ce qu’on allait voir, il suffisait de gober la bouche ouverte les moustiques de Bruxelles pour assister à l’émergence du vaccin contre le paludisme, au retour des empires Romain et Napoléonien.  Rien de tout cela à l’horizon, le tapis de gravats d’Haïti est la métaphore du grand équivoque européen.

Hardie à planter les barbelés à ses frontières sud et est, la communauté d’intérêts euronomiques l’est tout autant dans sa constance dans l’immobilisme humanitaire. ( Les afflux d’immigrants sont subits et non orchestrés)

Que de grands mots, de promesses de réconciliation avec l’histoire, de messages à l’adresse du monde, pour un si piètre spectacle affiché du coté de Port au Prince. L’activisme américain s’en voit tout naturellement amplifié, confronté à notre engagement du bout des lèvres alimenté par le remord plus que par une naturelle compassion.

Port au Prince est la suite de Lisbonne, sauf qu’entre temps les fanions ont disparu  qui ont  fait place aux mouchoirs.  Le pays d’acier aux pieds d’argile n’a aucune consistance car ses créateurs l’on bâti à l’image d’une supérette sous l’enseigne de l’ OTAN.  

Le puzzle à 27  est un troupeau de cartons vides sans autre avenir qu’un stockage de bonnes intentions, 10 milliards de dollars seront nécessaires pour mettre Haïti à l’abri des angoisses tectoniques, on aura beau y mettre les milliards que l’on veut , l’Europe n’en restera pas moins une simple entente monopolistique de boutiquiers sans âme.  

Publié dans EUROPE | Pas de Commentaire »

 

Commission du Développement... |
MoDem Mulhouse |
L'Atelier Radical |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Saisir le Présent, Construi...
| Parti Ouvrier Indépendant :...
| Vivre Villerupt Autrement