• Accueil
  • > ASIE
  • > DUBAI, L’ ECONOMIE DU CRETINISME CLIMATIQUE

DUBAI, L’ ECONOMIE DU CRETINISME CLIMATIQUE

Posté par provola le 14 janvier 2010

Les réserves de pétrole de Dubaï sont épuisées depuis longtemps mais on fait comme si l’or noir coulait toujours à flots par des pipe-lines à sec.

Peu importe la pénurie, on annonce que ce morceau de poussière deviendra le nouvel Eldorado des marchands de sable, le nouveau casino, le Las Vegas des bédouins, le far-west du moyen-orient. Les spéculateurs de chameaux en tous genres, les golden boys en burqa pourront du 150 étage de la Burj tower jouir d’une vue plongeante sur le désert d’une existence sans vie.  

Les usines désaliniseront une eau de piscines refroidie par des centrales de piles à combustibles. Le climat d’insécurité bancaire produira une climatisation spéculative.

La mer trop chaude sous la pluie des brumisateurs douchera les skieurs du grand chaud, l’oasis au lieu d’être encore un point d’eau sera pour l’éternité un distributeur d’illusions.   

Laisser un commentaire

 

Commission du Développement... |
MoDem Mulhouse |
L'Atelier Radical |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Saisir le Présent, Construi...
| Parti Ouvrier Indépendant :...
| Vivre Villerupt Autrement