LE NATIONALISME QUI DETRUIT LA PLANETE

Posté par provola le 12 janvier 2010

Mais quelle mouche a donc piqué CNC à propos de l’histoire, quel rapport entre l’écologie et De Gaulle ?

Aucun, si ce n’est que le nationalisme mal placé et factice est le pire fléau des questions environnementales.

Une solution nationale du type taxe carbone est une sorte de voie sans issue dans laquelle il est inutile de s’engager. On sait bien que le nuage de Tchernobyl ne s’est pas arrêté à Strasbourg, que les Etats-unis sont responsables de la catastrophe de Bhopal. l’Italie qui refuse le nucléaire et s’approvisionne en électricité française est un non sens. L’économie européenne qui souhaite être un modèle pour le monde et transfère ses productions en Chine qui elle ne veut pas réduire ses émissions de CO2 est l’anti-thèse d’une bonne gestion des émissions de gaz à effet de serre.

Le nationalisme est l’ennemi juré des éco-systèmes, les solutions étatiques sont des murs infranchissables élevés en défense des obscurantismes partisans . Le respect de la bio-sphère n’est pas national mais mondial, la nation est un frein à toute idée de sauvegarde de la planète.

CNC va donc s’attacher à détruire les idoles et  les statues qui fondent le nationalisme, à pourfendre les manipulateurs de  la conscience collective, à déchirer les drapeaux qui ne soient pas des étendards d’universalité.  

Laisser un commentaire

 

Commission du Développement... |
MoDem Mulhouse |
L'Atelier Radical |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Saisir le Présent, Construi...
| Parti Ouvrier Indépendant :...
| Vivre Villerupt Autrement