LES MEDIAS DANS LEUR TOUR D’IVOIRE

Posté par provola le 6 janvier 2010

Le coup est rude, dans un monde dit-on d’information planétaire, il est inconcevable de devoir admettre combien la réflexion  est devenue à ce point annexe au débat. Que n’a t on entendu en ce jour d’inauguration de la plus haute tour du monde à Dubaï, 828 mètres pour la petite histoire, 160 étages pour l’anecdote, que d’emphase, de lieux communs, que de platitudes si j’ose dire à cette altitude.

Rien ne nous fut épargné, les appartements et les hôtels de luxe, jusqu’au plus gigantesque shopping center au pied de l’arbre de noël, du séquoia de noël.

D’information ? Nulle trace, rien qui vaille le moindre intérêt. Cliquez mille fois à la rubrique Burj tower of Dubai , vous ne trouverez que la même sempiternelle équation des m3 et des dollars.

Je hais cette information , cette presse, cette moisissure de l’esprit.

La réalité , ce sont 12 ooo ouvriers, Pakistanais, Indiens, Philippins pour la plupart, au salaire de 500 dirhams soit 90 euros pour 50 h de travail à une température de 50°C, le nombre de morts sur le chantier est inconnu, mais les esclaves, on le sait bien ne meurent pas.

Si la tour au lieu de pousser comme un radis fou avait pu exprimer toute la sueur impayée, toute la souffrance, toute l’exsangue démesure,  toute l’ arrogance, alors n’eut elle pas laché prise au vingtième étage, se mutant en hôpital des démences.

L’inauguration d’une telle virgule de l’architecture met un terme au contrat de travail de milliers de fourmis corvéables qui de toute façon n’en avaient pas. Comme la crise, tel un tsunami économique est venue submerger la folie du désert, les plus pauvres d’entre eux sont repartis, pour les plus chanceux, sans savoir si les 5 ans de servitude extrême auront suffi à rembourser ne serait ce que le billet aller, l’aller pour l’enfer.

 l

 

Laisser un commentaire

 

Commission du Développement... |
MoDem Mulhouse |
L'Atelier Radical |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Saisir le Présent, Construi...
| Parti Ouvrier Indépendant :...
| Vivre Villerupt Autrement