• Accueil
  • > Archives pour janvier 2010

LES ETATS-UNIS SONT TOUJOURS LES ETATS-UNIS…

Posté par provola le 31 janvier 2010

Et la France, la France. 

3 semaines que le tremblement de terre a soulevé la poussière de la solidarité mondiale, que les States avaient pris les choses en main, comme d’habitude, en occupant la piste de l’aéroport de Port au Prince autant que les médias internationaux. Au bout de 3 semaines, l’Amérique d’Obama suspend les vols des blessés Haïtiens vers les hôpitaux de Floride, de Louisiane ou d’ailleurs, la question étant: qui va payer les soins a prodiguer ?

Quand il s’agit de dollars, l’Amérique d’Obama ne fait pas de sentiments, on arrête les évacuations d’urgence et on se met autour d’une table pour distribuer les factures. Peu importe la situation des malades, le contribuable a dans les poches la monnaie qui croit en Dieu et Dieu a le don parcimonieux.

« Nous avons temporairement suspendu les vols d’évacuation d’Haïtiens, mais nous avons les moyens de les reprendre » a assuré le capitaine Aandahl, le porte-parole de l’unité de transport du Pentagone, qui poursuit: « Nous nous occupons de l’évacuation des grands blessés mais nous ne pouvons pas continuer si nous n’avons aucun endroit pour nous poser. » 

Les seuls américains a avoir voulu continuer l’évacuation sont des trafiquants d’enfants orphelins arrêtés en flagrant déli de kidnapping. 

Madame la Ministre Bachelot qui vient de se coltiner une grippe se planque, la sécu est déjà en déficit, il vaut mieux que les alliés américains prennent en charge les faux frais. Le gouvernement a toujours en tête de renvoyer les Haïtiens clandestins, mais il encore trop tôt, ça pourrait ne pas passer inaperçu et l’armée d’Obama ne pas laisser l’airbus se poser.   

Publié dans AMERIQUE, ETATS-UNIS, MONDE, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

HORTEFEUX AIME LA GARDE A VUE

Posté par provola le 31 janvier 2010

Dans son dernier rapport sur la délinquance en France, le ministre de la police, le camarade ( de De Funès) Hortefeux évalue à 580 000 le nombre de gardes à vue sur l’année 2009. Il admet pourtant suite à une bataille de chiffres mise à jour par les médias que le chiffre officiel ne tient pas compte de 250 000 gardes à vue suite à des infractions routières.

Le chiffre révisé est donc de 830 000, soit 1,3 % de la population. A ce rythme, toute la population française pourrait se retrouver derrière les barreaux en 76 ans, ce qui correspond à la longévité moyenne nationale.

Heureusement, Hortefeux ne sera plus là dans 2 ans, il pourrait se retrouver lui aussi, en garde à vue pour infraction à la législation européenne. 

Publié dans CHERCHEZ L'ERREUR, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

CONSOMMATION, MISE EN PERSPECTIVE

Posté par provola le 31 janvier 2010

Pour savoir de quoi il est question sur la toile de fond de CNC, pour les myopes, les presbytes, les lecteurs de droite. 

Les 500 millions d’individus les plus riches de la planète (7% de la population) sont responsables de 50 % des émissions de CO2, les 3 milliards les plus pauvres émettent 6% des gaz à effets de serre anthropiques (émis par l’homme).

2 bergers allemands d’un pays occidental ont un impact écologique plus important qu’un Bengali.

Au cours des 5 dernières années, la consommation globale a augmenté de 20%.

En une année, il se vend 68 millions d’automobiles, 85 millions de réfrigérateurs, 300 millions d’ordinateurs et 1, 2 milliards de téléphones portables.

Les 25 dernières années ont vu un doublement de la population mondiale mais un triplement de la dépense par tête de pipe en biens de consommation.  Le facteur multiplicateur d’un quart de siècle de consommation globale est donc 2 X 3 = 6.

Incrédules et indifférents passez votre chemin.

Publié dans ECOLOGIE, MONDE | Pas de Commentaire »

BERLUSCONISATION

Posté par provola le 30 janvier 2010

La société se Berlusconise à la vitesse grand V, la campagne des régionales surfe sur la burqa qui n’ est pas le vrai voile intégral dont on devrait parler, le coup de calcaire de la top-model (Carla)qui n’en est plus une, la victoire du premier ministre (Villepin)qui ne l’est plus, le dérapage de l’ancien dirigeant (Frèche)du PS qui n’en est plus.

Racisme sous-jacent, people ex-mannequin au sommet de l’état, en tenue de bain politique, lavage de linge sale en famille, petites phrases aux idées courtes, le débat est une sorte de pantalonnade défroquée, destinée sûrement à laisser les classes défavorisée au placard le jour du vote, tout ça pour éviter de changer la donne.

Publié dans POLITIQUE | Pas de Commentaire »

OUF ! LE PARADIS EXISTE ENCORE

Posté par provola le 30 janvier 2010

L’île de Guernesey (8 km X 10 km, 60 000 habitants), outre le fait d’être un havre à moutons, a su en cette météo difficile pour les économies et l’épargne de nos riches rentiers et hommes d’affaires en tous genres, garder une longueur d’avance dans l’investissement et la planque de capitaux honnêtes.

2009 aura été une excellente année pour l’attribution de nouvelles licences d’assurances, en augmentation de 25 % sur l’année 2008, chiffres publiés par le régulateur des services financiers de l’île, la Guernsey Financial Services Commission.  46 nouvelles licences d’assurances ont ainsi été accordées, seules 38 l’avaient été en 2008.

Guernesey est maintenant le port d’attache de 678 compagnies d’assurances internationales, les moutons risquant tous les jours de basculer par dessus des falaises à pic particulièrement dangereuses. 

Une autre explication étant que les crises économiques sont en fait des périodes de prospérité pour les paradis des brebis…galeuses.

Publié dans ECONOMIE, EUROPE | Pas de Commentaire »

L’ EUROPE DE GAUCHE

Posté par provola le 29 janvier 2010

Tony Blair qui doit s’expliquer devant une commission d’enquête sur l’engagement en mars 2003 des troupes britanniques en Irak auprès de l’armée US réitère contre toute réalité que Saddam Hussein menaçait le monde avec ses armes de destruction massive. Il ne restera pas comme le plus grand timonier de la diplomatie du Royaume -uni mais comme le plus grand menteur de l’histoire du parti travailliste.

Le gouvernement de Zapatero vient de repousser  l’age légal de départ à la retraite de 65 à 67 ans. On imagine l’ouvrier des chantiers du tourisme de masse de la Costa Brava ayant démarré sa carrière à 17 ans pour la terminer à 67 . Belle carrière en effet et peu de chance de pouvoir bénéficier de quelques mois d’un repos bien mérité.  

Les gouvernements socialistes grec et portugais sont confrontés aux plus graves déficits de l’histoire de ces deux pays depuis leur entrée dans la communauté européenne. La gauche va ici devoir s’atteler à un tour de vis budgétaire qu’aucune droite ne saurait imaginer.

La gauche française est un puzzle qui n’ a de gauche que les travers .

Le SPD allemand est parti faire un tour aux oubliettes.

J’ai retrouvé et cela m’a coûté, dans le dictionnaire , des synonymes de gauche qui conviendrait mieux à la situation des gauches européennes, tordu, courbe ou encore: de guingois.

     

Publié dans EUROPE | Pas de Commentaire »

LES NOUVELLES DU TROU

Posté par provola le 29 janvier 2010

On l’avait enterré un peu vite, en fait plus on cherche à le combler, plus le trou grandit. Il avait suffit que les grands de ce monde se penchent sur le vide d’ozone pour croire que le problème était réglé. Résultat en septembre 2009 , sa superficie n’aura jamais été aussi grande (à part 2006 record absolu).

En effet, les fameux CFC destructeurs(gaz entrants dans la chaîne du froid) avaient été bannis des process industriels. Or un marché parallèle de production des CFC existe encore et toujours qui ralentit la résorption naturelle des gaz nocifs en excès dans l’atmosphère. A force de s’occuper du CO2, d’enfumer l’opinion avec les gaz d’échappements, on en a délaissé notre bouclier terrestre. 

Une nouvelle menace plane désormais sur nos têtes, sous forme d’un nouveau gaz mangeur, le protoxyde d’azote. On le savait déjà capable de réchauffer l’atmosphère beaucoup plus efficacement que le CO2, environ 298 fois, on le sait maintenant responsable de la dégradation de la couche d’ozone. Sauf que que ce gaz est produit en grande quantité dans le cycle de l’agriculture moderne, par l’épandage des engrais et des lisiers, par la combustion de la biomasse ( déforestation), dans le traitement des eaux usées.  

Et l’humanité qui grandit a besoin de plus de pain,  de nouvelles terres agricoles et de purifier des eaux de plus en plus polluées.    

Tant qu’il s’agissait de modifier la technologie des frigos et de la clim sans que cela ne bouleverse la rentabilité de cette économie, les pays industriels réussirent à trouver un accord de façade, à pérorer une rhétorique mondialiste qui masqua l’angoissante question. Réduire les quantités de protoxyde d’azote s’annonce une affaire bien plus ardue.

La guerre des gaz n’est pas qu’une question de températures, d’autant que le dégazage peut-être en partie anthropique( du à l’effet de l’homme) des vastes puits de méthane du permafrost est une menace tangible.

On le voit, le CO2 ressemble à ces trains qui risquent d’en cacher plein d’autres. 

CO2, Méthane, Protoxyde d’azote, CFC, Ozone, à vouloir trop jongler avec les vents, l’ humanité s’est retrouvée sans en avoir l’air à devoir ramasser la tempête.        

Publié dans COUCHE D'OZONE, ECOLOGIE, MONDE | Pas de Commentaire »

MERCI

Posté par provola le 28 janvier 2010

Merci de votre confiance, 6 000 visites, près de 10 000 articles lus,( j’ai toujours un oeil rivé sur les compteurs), sont aussi la preuve de votre amitié. Soyez assurés que cette intimité participe de mon débordement libertaire et que les puissants et que les donneurs de leçons trouveront en ces lieux de discorde, guillotine à leur taille.

Ce rendez-vous quotidien m’est aussi précieux qu’une randonnée intellectuelle ou se mêlent sources du réconfort et escarpements vertigineux, ce qui importe au final est de voler à chaque pas le plaisir d’une vibration nouvelle.

3 clés pour ouvrir la porte du parchemin :

Le respect du lecteur impose la liberté de pouvoir se tromper, car rien n’est plus faux que la vérité, je n’aurai pas de honte à avouer mon erreur. En matière de défense de l’ environnement par exemple les équations sont souvent à plusieurs inconnues aussi la direction à prendre n’est jamais une et indivisible.  Je ne serai heureux que de me dédire car fugace est mon calcul. En ce sens la recherche est aux fausses-vérités.

Le bonheur du réfléchir ensemble, sachant que je dois autant à mes amis qu’à mes ennemis. L’ironie et le double-sens sont une marque de fabrique, des pirouettes à l’encontre d’une certaine médiocrité, entendue comme déni d’autrui. Et je hais mes amis qui me trouvent beau et j’adore mes ennemis qui me poussent à la révolution. Ennemis, craignez mon attachement !

Atténuer le temps qui passe et en avoir assez pour déplacer les meubles du mieux vivre, poser une tête vide et repue bien avant le moment du non-retour.  Et Dieu ne sera plus devant, mais derrière moi.

 

 

Publié dans MESSAGES AUX LECTEURS | Pas de Commentaire »

SUS A L’EURO

Posté par provola le 27 janvier 2010

A entendre les médias du lendemain qui sont à l’information ce que la pilule du lendemain est à la contraception, personne n’a semble-t-il retenu la phrase sibylline du maître de cérémonie durant la Grand messe du 20H :

« Oui malgré les statistiques  la mise en place de l’euro a apporté augmentation des prix et baisse du pouvoir d’achat, même si cela nous a donné une  stabilité monétaire ».

Mine de rien, c’est la première fois qu’on entendait un haut dirigeant européen avouer que l’euro était bien la cause d’une partie des difficultés des citoyens  depuis son introduction en 2002.

De Funès n’était  pas loin de dire que les statistiques officielles ne reflètent pas pour diverses raisons les impressions apparemment exactes de la population quant à la non neutralité de la monnaie unique sur le pouvoir d’achat.

Le rôle du Pernod de service eut été de relancer l’argumentation, car le Président en avait trop dit ou pas assez.

Trop occupé à dégager la foule d’un revers de manche, le journaliste en habit de gala s’assura d’enfoncer les portes ouvertes. 

Publié dans POLITIQUE | Pas de Commentaire »

LA COUR DE RECRE

Posté par provola le 27 janvier 2010

TF1 dérape, l’audience est en berne,  le public s’est évaporé comme une nuée d’étourneaux, le souvenir de la chaîne des maçons et ses parts de marché de 50 %  est une piqûre d’humilité.  Alors Martin Bouygues appelle son pote De Funès et comme par enchantement, la première menteuse rachète NT1 et RMC, histoire de rameuter les publicitaires et de couvrir les frais de représentation.

Le Président squatte la chambre d’ami et la Ferrari pour venir chialer dans les chaumières, après tout les régionales sentent le roussi et autant se payer une partie de poker et miser gros sur l’enfumage en couleurs.

Le Président défend le salaire des copains, les Français ont droit d’avoir des dirigeants très bien payés, on ne va quand même pas les priver de tout et puis le scandale Proglio permet de faire oublier le scandale du Yacht à Bolloré et le scandale du fiston le bien né.

Il faut bien que les amis de la cour de récré servent à quelque chose. 

Après le job  de l’Elysée, De Funès rêve de réussir enfin, ce qui veut dire  gagner beaucoup de tunes, funeste ambition. Le grand illuminé de la cabeza se verrait bien en oncle Picsou.

Bien évidemment, l’oncle Picsou nageant dans une mer d’euros ça le fait moins qu’avec des dollars, n’est pas canard boiteux qui veut.       

Publié dans LES PEOPLE A POIL, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

DEBARQUEMENT ROYAL

Posté par provola le 27 janvier 2010

Plus question d’arriver en pleine nuit sur une plage déserte de Corse, les conditions d’accueil seront désormais drastiquement améliorée pour les clandestins. La décision a été prise en conseil des ministres d’accompagner désormais le flux d’arrivants vers un port d’entrée sur le vieux continent parfaitement équipé. Les chaloupes seront escortées jusqu’au Cap Nègre, plus exactement au château dominant la côte escarpée et bénéficiant de tout le confort nécessaire qui sera mis à la disposition de chaque lot d’immiigrants.

Le Président a ainsi réussi à convaincre la famille Bruni Tedeschi de réformer la mission de Première Dame de la République de manière à ce qu’elle devienne plus concrète que la récolte des pièces jaunes. Le château dont les pièces bleues blanches et rouges ont été récemment repeintes aux couleurs du drapeau national permettront l’hébergement des futurs candidats à la nationalité française. 

Publié dans POLITIQUE | Pas de Commentaire »

LE PRIX D’UN BOSS

Posté par provola le 24 janvier 2010

Ils ont réussi à nous convaincre que le prix n’avait pas de valeur, que tout serait toujours trop cher et que la course folle vers les prix bas était la nouvelle frontière du bonheur. Au final que le travail devait être sacrifié sur l’autel du consommateur, que la mondialisation  étendait la chasse au plus bas salaire aux confins de la planète. Que la seule denrée rare, plus que l’or, l’or noir le nickel ou l’uranium était la matière grise, le quotient intellectuel des monstres sacrés de la finance et de la combine industrielle, ceux des grands patrons.

La fuite en avant vers le travail à coût zéro correspond exactement à l’explosion des rémunérations des stratèges du bien de l’actionnaire roi.

Ils prônent la concurrence mais ils sont assis sur des fauteuils en cuir monopole, Proglio est allongé lui sur un matelas nommé Veolia ( ancienne Compagnie Générale des eaux) qui possède plus de 40 pour cent de part de marché dans la distribution d’eau;  Suez ( ancienne Lyonnaise des eaux) et la Saur CDC( anciennement Bouygues) étant les deux autres seuls compères.

Ils ont le monopole dans la peau et dans l’eau mais aussi dans la propreté, ils tiennent la vie de millions de clients captifs en otage, ils ont le nettoyage des communes, ils n’ont donc aucun intérêt à voir le volume des gaspillages se tarir, leur message subliminal est clair, laissez couler le robinet, continuez à saccager, à consommer, à pourrir votre environnement , nous veillons au grain, nous récoltons les bénéfices.

Et le grain, c’est le blé , la santé des actionnaires et le veston 3 pièces, la BM vitres fumées, le resserrage des ceintures des salariés. 

Mais le monopole de l’eau ne leur suffit pas, l’ambition finale est la conjonction des planètes, le rapprochement de l’eau et du feu, dans notre cas le feu de l’électricité. On a commencé par Gaz de France accouplé à Suez, l’objectif est de rapprocher Veolia et EDF, on aura bientôt droit à l’association Bouygues AREVA, le puzzle du Président branché prend forme et les  patrons sont les pions de la stratégie.  

On paie cher des mauvais conducteurs de tramways, sur le rail des Utilities pas le moindre danger de croiser une rame ennemie, en fait les tunes arrosent des protégés, des pistonés, des castes, des clans, une nomenclatura infestée d’ambition, de dédain, de haine pour une classe ouvrière qui n’est qu’une variable d’ajustement dans les comptes de résultats.

Ils imposent la concurrence dans les rangs qu’ils dirigent, ils partagent les profits, ils se distribuent les parts de marchés des monopoles, ils font croire à leur monde libéral qui n’est qu’une forteresse imprenable.

Le mensonge se paie cher, Proglio prendra 1600000 euros , il renonce aux 450000€ de Veolia mais il a dors et déjà ses points de retraite assurés et bien au chaud qui représentent une soulte de 13millions d’euros ce qui converti en SMIC représente 13000 unités de compte soit 13000 smic ou encore 1083 ans de smic.

Proglio est un gros poisson, un grand patron qui risque gros nous dit-on, c’est la raison de ses très hauts revenus, en effet il risque de ne pas pouvoir vivre encore 1083 ans.  

      

Publié dans CHERCHEZ L'ERREUR, ECONOMIE | Pas de Commentaire »

LA HAUSSE FAIT MARCHE ARRIERE

Posté par provola le 23 janvier 2010

On doit être irréprochables sous peine de plonger l’athmosphère terrestre dans un bain d’ironie avant les saunas violents et les vapeurs de regrets. 

On y arrivera pas si on trafique les chiffres, si dans le but de faire peur on plastronne des contre-vérités comme les églises de l’inquisition. On n’ a pas le droit de jouer comme de vulgaires ayatollahs mécréants avec la fin du monde, il ne nous servirait à rien d’agiter les chiffons rouges quand il suffirait de vulgariser les  simples équations de notre proche avenir.  

l’IPCC groupe d’étude de l’ONU sur le réchauffement climatique a officiellement présenté ses excuses à l’Inde à qui l’on avait prédit un peu tôt que les glaciers himalayens allaient disparaître d’ici 2035. On ne peut qu’être furieux contre de telles approximations, ces soit-disants annonces apocalyptiques qui n’ont de sens qu’à la foire du trône des bouleversements climatiques. Il semble en fait au vu des derniers résultats que le réchauffement du troisième pôle comme on surnomme l’Himalaya soit moins prononcé qu’estimé auparavant, en 2007 plus exactement.

En effet en considérant l’accumulation des gaz à effets de serre émis dans l’atmosphère depuis le début de l’ère industrielle, on aurait pu s’attendre à un réchauffement de 2,11 °C , or celui-ci n’a été que de 0,78 °C . Il semble en fait que ce phénomène dépende de plusieurs facteurs;

La Terre semble moins sensible à l’augmentation des gaz que ce que l’on pensait préalablement,

La réflexion des rayons solaires se fait sur une couche de pollution toujours plus dense, ce qui  permettrait de contenir l’augmentation des températures.

Peu importe l’enculage de mouches, si ce n’est  pas 2035 , ce sera 2075, mais 25 ans à l’échelle humaine c’est une génération , pour la terre , c’est un éternuement. Ce qui fait bondir est que ces excuses viennent révéler que ces nouvelles vérités devaient être connues il y a deux mois au moment du sommet de Copenhague et qu’on ne semble pas si éloignés dans ce cas de la dissimulation d’informations. Il ne faudrait pas que ces pécadilles des grands stratèges de la météo qui sont aussi de piètres communicants obscurcissent encore les tableaux noirs du scepticisme et de l’indifférence.

Autre dogme communément entretenu dans les sphères du GIEC:  jamais avant le vingtième siècle, la planète  n’avait connu de hausses aussi rapides des températures. Au cours du dernier siècle, l’élévation globale aura été d’environ 0,78 °C, or l’analyse de carottages de glaces extraitent des glaces du Groënland nous montre que la période dite de l’Optimum Médiéval qui va de -1000 ans à – 800 ans a connu une élévation des températures de 1,4°C en 200 ans soit une progression équivalente à celle de notre époque. Au delà on retrouve des hausses du même ordre à l’époque romaine (-2200 ans), bien avant encore au Minoéen (-3300 ans) la planète connut une hausse de 1,4 °C encore, mais en seulement 93 ans, ce qui correspond à une vitesse décuplée comparée à la nôtre.

Toutes les erreurs de diagnostics et les raccourcis destinés à enfoncer le clou de l’opinion seront payées kach et systématiquement exploitées par les négationnistes de tous poils, toutes les fanfaronnades à l’emporte-pièce seront l’occasion de repousser l’âge de raison.

Aussi, Messieurs les Scientifiques, la déontologie vous imposent de ne vous en tenir qu’à la stricte lecture des diagrammes et non à leur exploitation à des fins partisanes. Vous n’êtes pas les médecins ni même les redresseurs de torts du monde. Que Diable ! ne profitez pas de l’affolement du thermomètre pour jouer un jeu qui n’est pas le vôtre mais celui des représentants du peuple.

Cela donnerait aux jusqu’auboutistes de la croissance l’occasion de nier la maladie et de compromettre un peu plus la rédemption industrielle indispensable.         

Publié dans ECOLOGIE | Pas de Commentaire »

DERAPAGE INCONTROLE

Posté par provola le 22 janvier 2010

Tout fout le camp, l’hyper-président voit la moquette de l’Elysée se dérober sous ses talonnettes de certitudes, EDF éteint la lumière, le fiston perd la boussole à la Défense, l’endettement fait peur à voir, la burqa est la dernière  problématique en vogue pour attirer le chaland raciste, l’identité nationale racle les fonds de tiroir électoraux.

Les élections régionales promettent un fiasco à l’UMP, la clique d’ « Il était une fois la droite française » a perdu toute crédibilité et les purs et durs droits dans leurs bottes sont à l’ouest, les longs manteaux poussiéreux des gaullistes flingueurs ne sont plus qu’une mite et les masques à l’effigie du dictatore sont devenus de dérisoires pièces à convictions pour une police entraînée à l’assaut des pétrolettes.

Rien ne reste que le vent des promesses non tenues, rien ne restera que les mots trop lourds, qu’une palabre désormais culte: « Casse toi pauv’con »  

Publié dans POLITIQUE | Pas de Commentaire »

OU EST L’EUROPE ?

Posté par provola le 22 janvier 2010

Désastre à ciel ouvert, ruine politique, dénuement total, Haïti, en marge de la tragédie que l’on sait aura passé au révélateur l’incapacité de l’Europe d’exister autre part que dans les manuels, les cénacles, les cercles feutrés des assemblées et des palais princiers, à s’imposer autrement qu’en singeant le mécanisme rouillé d’un tiroir-caisse.

Souvenons-nous, on nous avait vendu l’Europe continent, la force des nouveaux traités, le pendant des super-puissances amerloque et chinetoque, la revanche du vieux continent, la tablette de chocolat des droits de l’homme. On allait voir ce qu’on allait voir, il suffisait de gober la bouche ouverte les moustiques de Bruxelles pour assister à l’émergence du vaccin contre le paludisme, au retour des empires Romain et Napoléonien.  Rien de tout cela à l’horizon, le tapis de gravats d’Haïti est la métaphore du grand équivoque européen.

Hardie à planter les barbelés à ses frontières sud et est, la communauté d’intérêts euronomiques l’est tout autant dans sa constance dans l’immobilisme humanitaire. ( Les afflux d’immigrants sont subits et non orchestrés)

Que de grands mots, de promesses de réconciliation avec l’histoire, de messages à l’adresse du monde, pour un si piètre spectacle affiché du coté de Port au Prince. L’activisme américain s’en voit tout naturellement amplifié, confronté à notre engagement du bout des lèvres alimenté par le remord plus que par une naturelle compassion.

Port au Prince est la suite de Lisbonne, sauf qu’entre temps les fanions ont disparu  qui ont  fait place aux mouchoirs.  Le pays d’acier aux pieds d’argile n’a aucune consistance car ses créateurs l’on bâti à l’image d’une supérette sous l’enseigne de l’ OTAN.  

Le puzzle à 27  est un troupeau de cartons vides sans autre avenir qu’un stockage de bonnes intentions, 10 milliards de dollars seront nécessaires pour mettre Haïti à l’abri des angoisses tectoniques, on aura beau y mettre les milliards que l’on veut , l’Europe n’en restera pas moins une simple entente monopolistique de boutiquiers sans âme.  

Publié dans EUROPE | Pas de Commentaire »

CREATEURS DE NOUS-MÊMES

Posté par provola le 21 janvier 2010

L’imagination est le meilleur refuge de l’esprit et Dieu est le meilleur moyen de développer l’ imagination. Les religions sont le meilleur moyen d’arriver à Dieu, entendu comme sagesse ultime. Dieu est notre meilleur ami  pour peu que nous comprenions que contempler Dieu, c’est se contempler soi-même.

J’estime trop Jésus, Bouddah, Mahomet, Gandhi pour accepter l’idée qu’ils étaient persuadés de détenir la Vérité, sans doute avaient-ils simplement vaincu l’angoisse de la mort, ultime Création, en ce sens étaient-ils parvenus à la plénitude de l’extase, à la compréhension suprême.

Peu de chances que Jésus ait réellement cru au Créateur, ce serait sacrilège que de le croire aussi naïf. Sans doute avait-il pris conscience du pouvoir de l’Esprit créateur. Mais alors comment faire passer un message de réconciliation universelle à une population en proie aux démons et aux blasphèmes?

Comment Bouddha pouvait-il évoquer son propre Eveil à un parterre d’adeptes de superstitions diverses ?  Mahomet et Gandhi sont d’autres Esprits libres désireux de libérer leur auditoire des affres de la mort.   

Creusez autant que vous voudrez, il n’est au fond des choses, du trou et de l’Univers qu’un message vide, comme si le sens était tout entier contenu dans l’acte de creuser. Confrontez vos idées par delà les croyances, les peurs et les espoirs, nulle autre issue que le Verbe de la pioche.

Remplaçons le vocable »Dieu » par conscience collective, tout parait alors plus simple et peut-être plus sain.

Laissons à Dieu ce qui n’est que du domaine de l’hypothétique, du jeu de hasard mais touchons plutôt du doigt l’immanente charge émotionnelle du vivre ensemble.

Remplaçons planète par radeau, Terre par jardin, enfants de Dieu par humanité.

A se tromper peu, on ne s’en trompe pas moins de vie, à se tromper de mots, on n’en compromet pas moins notre Sagesse, à changer les termes et les virgules on en  n’ échappe pas moins à notre propre Divinité.       

Publié dans PHILOSOCONS, RELIGIONS | Pas de Commentaire »

LES STATISTIQUES QUI TUENT

Posté par provola le 21 janvier 2010

Hôtel Montana, Haïti, 180 morts sous les décombres, 15 personnes libérées vivantes, rapport de 1 sur 8.

Les chiffres pour la ville de Port au Prince, 150 000 morts, 122 personnes ( chiffre officiel de la Maison Blanche) extraitent vivantes par les équipes internationales de sauveteurs, rapport inférieur à 1 sur 1000.   

Publié dans AMERIQUE, CHERCHEZ L'ERREUR | Pas de Commentaire »

DROIT DE FOUILLER

Posté par provola le 20 janvier 2010

La solidarité est le maître mot en Haïti, la façon dont sont menées les opérations ne doit pas faire l’objet d’une quelconque contestation, la polémique est bannie, les questions sont tabou. Pardon, j’ai fauté , mea culpa. Je ne le referai plus.

Juste une petite interrogation tout de même, une petite irritation au coin du bois .

Le 15 janvier soit 3 jours  après le tremblement de terre , les avant-postes de l’aide internationale étaient enfin à pied d’oeuvre, dont les équipes de la sécurité civile. Environ 100 sauveteurs français avaient alors entamé les recherches.

A la lecture des évènements on s’aperçoit qu’à cette date ce sont pas moins de 60 sauveteurs qui fouillèrent le seul hôtel Montana, ainsi 60 % de la force déployée se consacrèrent d’abord à la recherche de survivants…Français, ou au moins occidentaux.

L’Hotel de luxe Montana, plutôt qu’ un  hôpital ou les quartiers les plus proches de l’épi-centre ou tout simplement dans les zones à l’habitat le plus concentré, au nom de quelle logique humanitaire ?

Le soi-disant élan de solidarité ne s’entache-t-il pas alors d’une certaine connotation amère ?  

Publié dans AMERIQUE, CHERCHEZ L'ERREUR | Pas de Commentaire »

FRANCE-ITALIE, LA GUERRE DU JAMBON (IDENTITE NATIONALE 12)

Posté par provola le 19 janvier 2010

Poursuivant son effort de mémoire, contribuant ainsi à reconstituer les fondements de  » l’identité nationale », CNC retrouve les traces intellectuelles de ceux qui deviendront les fondateurs de l’Europe.  

En 1943, De Gaulle pensait déjà à faire payer à l’Italie son engagement  auprès d’Hitler, la forte imprégnation francophone de la vallée d’Aoste était un prétexte pour réclamer son rattachement à la France. Finalement il  ne lui eut pas été désagréable de gagner quelques arpents de territoire et d’apparaître dans la peau d’un  conquistador.

Voici quelques notes de ses carnets de mémoires:    

« Quant au Val-d’Aoste, nous aurions eu les meilleures raisons ethniques et linguistiques de nous l’assurer. Nous y rencontrerions d’ailleurs, lors de la venue de nos troupes, le désir presque général d’appartenir à la patrie française. Mais, comme pendant huit mois de l’année, les neiges du mont Blanc interrompent les communications entre la France et les Valdôtains dont l’existence est, de ce fait, liée à celle de l’Italie, nous avions pris le parti de ne pas revendiquer la possession de la Vallée. Il nous suffirait d’obtenir que Rome en reconnût l’autonomie »

Etrangement, De Gaulle nous explique que les neiges du Mont-Blanc furent un obstacle à l’annexion, il ne s’en était pas   aperçu auparavant… en fait l’opposition de la Grande Bretagne et des Etats-unis bloquèrent le processus plus que les neiges éternelles et empêchèrent le Général d’en faire un jambon, d’Aoste.

Publié dans HISTOIRE, IDENTITE NATIONALE | Pas de Commentaire »

DOUBLE PETIT-BOULOT(PIPEAU 19)

Posté par provola le 19 janvier 2010

Vous savez ce que c’est , on croit qu’on y arrivera avec un seul boulot, puis on se laisse aller à quelques menus achats qui vous font vite dérailler.

Alors, la seule solution c’est de cumuler deux temps partiels. C’est sans doute ce qui a poussé Henri Proglio à cumuler les emplois de Président d’EDF et Président du Conseil d’administration de Veolia, bravant l’interdiction de la Ministre de l’Economie et des Finances.

Christine Lagarde avait assuré le 5 novembre au Sénat que Proglio ne cumulerait pas les salaires de l’entreprise publique et de son ancienne entreprise privée.

En fait, Proglio avant de débarquer à EDF avait négocié le fait de garder le poste de patron chez son ancien employeur (tache aisée au demeurant, étant son propre employeur) et de retrouver ainsi avec l’indemnité d’EDF son salaire antérieur; ce sera donc 2 000 000 millions d’euros, 1550 000 € chez EDF et 450 000 € chez Veolia… tout compris nous assure-t-on.

Ce genre de surhommes ont décidément des journées de 48 h alors que nous pauvres diables avons des semaines de 35 h.

Dans l’affaire, Lagarde passe pour le dindon, nous, la farce.  

Publié dans POLITIQUE, SOCIETE | Pas de Commentaire »

123
 

Commission du Développement... |
MoDem Mulhouse |
L'Atelier Radical |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Saisir le Présent, Construi...
| Parti Ouvrier Indépendant :...
| Vivre Villerupt Autrement