TAXE CALZONE 2

Posté par provola le 31 décembre 2009

La calzone est une pizza sans garnitures, seulement soufflée à la mode d’arnaque, du vent en pâte. Vous retrouverez (article « taxe calzone » du 5.09.2009) tout le bien que je pensais de cette comédie sans saveur, cette gestuelle grotesque du corps culinaire, cette croûte infâme que j’ai dénommée taxe calzone.

Le fait que la machinerie pastiche en sauce ketchup, censée enrayer la hausse des tempétatures soit maintenant renvoyée à la crémation ne me fait ni chaud ni froid.

Cette drôle de mise en scène du vouloir faire autrement sans rien changer est le résumé d’une année ratée sur le plan environnemental. Il reste que jamais auparavant les usurpateurs , les soi-disants défenseurs des grands équilibres de la bio-sphère, n’auront été aussi facilement repérés pour leurs piètres résultats qui ne sont que des mensonges révélés.

Point de meilleur partage des richesses, une conférence sur la faim dans le monde qui se solde par l’ absentéisme des grandes nations, une conférence sur le réchauffement qui n’est qu’une friction des plaques tectoniques du développement économique, la planète libérale a ainsi continué sur sa logique de la terre brûlée, édulcorée de bons sentiments.

Rien n’est plus rassurant de penser que 2010 sur ce point ne saurait être plus mauvaise.   

Laisser un commentaire

 

Commission du Développement... |
MoDem Mulhouse |
L'Atelier Radical |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Saisir le Présent, Construi...
| Parti Ouvrier Indépendant :...
| Vivre Villerupt Autrement