LES PEOPLE A POIL

Posté par provola le 22 décembre 2009

Depardieu monstre du cinéma et totem de l’identité nationale se transforme en carrossier en pleine rue et refait l’ aéro-dynamique d’une quatre roues qui ne demandait rien à personne. La pauvre avait eu la malencontreuse idée d’occuper l’espace vital d’un chevalier (décoré en 1996) de la légion d’honneur. La nation sait reconnaître les plus méritants parmi ses enfants. Suite à cette destruction massive, on nous rapporte qu’on ne connaît pas les raisons de ce geste et que le Gérard national sera bientôt entendu au commissariat de police  ou’ il sera procédé à un alcootest. Bien entendu on croit cela sur parole. On ne peut s’empêcher de songer à ce qui se serait passé si le petit Mohammed de passage dans le 16ème arrondissement s’était amusé à tabasser la belle danseuse du dit Cyrano.  La comparution immédiate avec visite intempestive des ministres Hortefeux et Alliot Marie eut rempli les journaux télévisés. (On se souvient du traitement médiatique et administratif de l’irruption de protestataires dans la propriété privée corse du pote du chef Clavier) Une autre illustration d’une certaine décadence des procédures et des moeurs  nous est venue du tunnel sous la Manche ou’ Claudia Shiffer autrefois top model et aujourdh’hui rentière de situation  réussit le tour de passe-passe d’échapper à la panne d’un Eurostar en plein tunnel alors que des centaines d’autres voyageurs dont des femmes enceintes durent poireauter durant plus d’une demi-journée en attendant les secours. Tout cela bien sûr avec la bénédiction de la SNCF, service  public du bien privé de moralité. 

Si l’image d’une certaine France amochée et vide de toute ridule doit nous envahir le mirroir , je veux bien subir un lifting d’homme des bois avant qu’une vision de dégradation totale  me dessine le portrait

 

Laisser un commentaire

 

Commission du Développement... |
MoDem Mulhouse |
L'Atelier Radical |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Saisir le Présent, Construi...
| Parti Ouvrier Indépendant :...
| Vivre Villerupt Autrement