• Accueil
  • > Archives pour décembre 2009

TAXE CALZONE 2

Posté par provola le 31 décembre 2009

La calzone est une pizza sans garnitures, seulement soufflée à la mode d’arnaque, du vent en pâte. Vous retrouverez (article « taxe calzone » du 5.09.2009) tout le bien que je pensais de cette comédie sans saveur, cette gestuelle grotesque du corps culinaire, cette croûte infâme que j’ai dénommée taxe calzone.

Le fait que la machinerie pastiche en sauce ketchup, censée enrayer la hausse des tempétatures soit maintenant renvoyée à la crémation ne me fait ni chaud ni froid.

Cette drôle de mise en scène du vouloir faire autrement sans rien changer est le résumé d’une année ratée sur le plan environnemental. Il reste que jamais auparavant les usurpateurs , les soi-disants défenseurs des grands équilibres de la bio-sphère, n’auront été aussi facilement repérés pour leurs piètres résultats qui ne sont que des mensonges révélés.

Point de meilleur partage des richesses, une conférence sur la faim dans le monde qui se solde par l’ absentéisme des grandes nations, une conférence sur le réchauffement qui n’est qu’une friction des plaques tectoniques du développement économique, la planète libérale a ainsi continué sur sa logique de la terre brûlée, édulcorée de bons sentiments.

Rien n’est plus rassurant de penser que 2010 sur ce point ne saurait être plus mauvaise.   

Publié dans ECOLOGIE, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

LA FRANCE RENVOIT LES HMONGS

Posté par provola le 31 décembre 2009

C’est tout comme, la Thaïlande victime de la Hortefeuxite et de la Bessonite aiguës procède à l’expulsion de 4000 Hmongs réfugiés depuis 1975 à l’extrême nord du pays vers le Laos. A coté de nos quotas de 25 000 renvois annuels, la Thaïlande fait figure de parent pauvre. Le communiqué de la diplomatie française est on ne peu plus laconique, c’est à dire diplomatique:

« La France déplore la décision du gouvernement thaïlandais de procéder au rapatriement des familles hmongs vers le Laos.

Nous appelons donc les autorités Thaïlandaises à surseoir au rapatriement et nous continuons à suivre avec une extrême attention la situation , en concertation étroite avec nos partenaires européens ainsi qu’avec le Haut Commissariat des Nations unies pour les Réfugiés. »

Tout cela ressemble fichtrement à une entourloupe quand on pense aux proclamations, aux éclats de voix pour chaque charter rempli de billets retour. 

Publié dans ASIE | Pas de Commentaire »

LES GRANDES GUEULES DU 16ème

Posté par provola le 31 décembre 2009

En cette fin d’année troublée par le manque de neige sur les pistes et l’encombrement des boutiques de luxe, les grandes gueules sur RMC, la radio faussement populaire, s’offusquent du fait que la Saint-Sylvestre risque à nouveau de voir les voitures réduites en fumée.

Brûler une voiture est le pire des sacrilèges, c’est un scandale national, vous vous rendez compte ma brave dame, des jeunes qui brûlent des voitures.

Comme s’il n’y avait que ce genre de fanfaronnades pour rameuter l’audimat et rassurer la franchouillardise.

Les millions de vieux qui pourrissent dans les maisons de retraite , non , ça c’est pas grave, c’est même une mesure de salubrité publique, mieux vaut ça que de les laisser se promener dans les rues qui flambent. 

 

Publié dans MEDIAS | Pas de Commentaire »

NOUVELLES DE LA GRIPPE

Posté par provola le 31 décembre 2009

60 millions de vaccinés aux Etat-unis, soit 20 % de la population, 6000 morts.

4,6 millions de vaccinés en France, soit 7% de la population, 195 morts.  

Publié dans CHERCHEZ L'ERREUR | Pas de Commentaire »

DE GAULLE, LA MEMOIRE SELECTIVE (IDENTITE NATIONALE 2)

Posté par provola le 30 décembre 2009

CNC va profiter de la nouvelle année pour apporter sa contribution au débat lancé par le gouvernement sur l’identité du coq et la nation du poulailler, de temps à autre, nous nous accorderons un drink au chlore au bord de la piscine,  ou’ la chair de poule et l’argent sale sont souvent l’indice d’une eau glacée, ou’ les vergetures nationalistes sont une raison pour tourner la tête.  

Pierre milliaire de l’ identité nationale, la manifestation du 17 octobre 1961 fait partie des journées historiques enveloppées d’un brouillard épais.

En juillet 1961, Maurice Papon reçoit des mains de De Gaulle la croix de commandeur de la légion d’honneur. Le général récompense ainsi le chef de gare de la déportation.

Le 17 octobre de la même année, une manifestation organisée par le FLN, Front de Libération Nationale algérien en faveur de l’indépendance est réprimée de façon sanglante dans Paris. Papon préfet de police est à la manoeuvre, …à la baguette. Des centaines d’Algériens ( le chiffre exact fait toujours débat) sont tués par les forces de l’ordre dirigées par Papon, certains d’entre eux sont jetés dans la Seine.

On sait très peu de choses sur la réaction des plus hauts dirigeants au sujet de ce 17 octobre, De Gaulle ne fit pas mention de ces évènements dans ses mémoires .  Sans doute était-il perdu dans ses pensées.

Bien sûr Papon est un salaud, mais quand on a dit ça, on a rien dit , on sauve les meubles et on égratigne surtout pas la République; mais De Gaulle est un héros et avec tous les fusibles de circonstance et les subterfuges historiques, le mensonge national peut rester allumé (cliquez sur le lien ci-dessous, manifestation de février 2007 contre l’oubli))

http://www.dailymotion.com/video/x18vo6_contre-loubli-du-17-octobre-1961-a_news

Publié dans HISTOIRE, IDENTITE NATIONALE | Pas de Commentaire »

L’ATOME CROCHU DU VRP

Posté par provola le 29 décembre 2009

 imagesca60subp.jpg Que n’a-t-on entendu sur la prétendue aura commerciale du Président, le VRP de luxe de l’industrie nucléaire française. On allait voir ce qu’on allait voir, le 25 mai dernier , De Funes déboulait à Abou Dhabi plein de certitudes et de morgue pour la concurrence, juste bonne à éclairer sa marchandise d’un jour meilleur.

On était les plus chers, les moins au point, les plus arrogants, on avait le président de tous les présidents, tout cela cumulé faisait qu’une défaite était impossible, voir même pas envisageable. Bilan des courses, le locataire de l’Elysée n’aura pas de prime sur résultat des ventes ce mois-ci et la fin de l’année s’annonce plus serrée que prévue du coté du Fouquet’s. 

20 milliards de dollars qui nous passent sous le nez, comme un cigare cubain trop prisé pour être humé.

Sarko y avait mis du sien, installé une base militaire pour protéger « nos amis les Emirats », une base « qui ne vise personne », pensant certainement qu’il suffisait de montrer les belles fesses des rafales pour vendre les nichons un peu flasques des EPR, le fleuron de la technologie nucléaire française, qui ne rentrent dans aucuns soutiens-gorges qui ne soient tricolores.

Et la presse qui dans son ensemble reporte l’échec sans en indiquer la responsabilité majeure, soulignant avant tout les handicaps du dossier, le manque d’implication d’EDF, le retard du chantier d’EPR en Finlande, le prix, le fait que les Emirats n’aient pas besoin du super-réacteur français.

Un peu comme si un patron disait à son commercial qui revient bredouille:

« C’est pas grave, on vend de la daube. »

(peep-show ci-dessous) 

http://www.dailymotion.com/video/x9k0fb_sarkozy-a-abou-dhabi-eprnous-serion_news

Publié dans POLITIQUE | Pas de Commentaire »

DIEU EST MORTEL

Posté par provola le 28 décembre 2009

images6.jpg     Dieu est un loup, il suffit qu’une meute prenne le pouvoir pour que nos libertés fondamentales soient soumises au dictât du prédateur de consciences. La sainte inquisition, point culminant des dictatures religieuses fut la mère de toutes les dérives dont les descendances se perpétuent de nos jours sous diverses formes.

L’Iran des Ayatollah a repris l’héritage des fondamentalistes du moyen-age et notre démocratie si prompte à glorifier les dictateurs, a nourri et fortifié l’initiateur de la révolution divine, l’Ayatollah Khomeini.  Ali Montazeri fut le Che musulman du Castro iranien, le coté clair de la force comme s’il existait toujours une contre-révolte en ferment au coeur des plus sombres  révolutions.

Désigné héritier de Khomeini, Montazeri, un des promoteurs de la révolution iranienne de 1979 ,  fut écarté du pouvoir en 1988 par Khomeini lui-même et remplacé par Khamenei, car il avait compris les dérives du pouvoir ; aussi fut il considéré comme l’espoir ultime de l’opposition au pouvoir des tarés de Dieu.

Il fut assigné à résidence de 1997 à 2003 dans sa maison à Qom pour avoir remis en cause l’autorité de l’Ayatollah Ali Khamenei, le guide suprême.

Montazeri, symbole d’une génération gâchée vient de décéder, laissant ses partisans devant un mur de solitude et cette perspective a relancé les manifestations de protestation envers le régime corrompu de Téhéran, en sourdine depuis l’élection frauduleuse d’ Ahmadinejad.

Au delà des coups de matraque, des mises à mort et de la politique de terreur, le pouvoir théocratique, du fond de son escroquerie intellectuelle, sait bien que Dieu lui-même, privé du soutien de sa meute, est mortel. 

Dieu est mortel car il est né de l’homme, de la CIA plus exactement.( cliquez sur le lien)  

www.dailymotion.com/video/x9odom_iran-teheran-cia-et-coups-detats_news

Publié dans ASIE | Pas de Commentaire »

LIU XIAOBO NE PREND PAS LE TRAIN

Posté par provola le 27 décembre 2009

images3.jpg   images5.jpg   Le jour ou’ la Chine inaugure le train le plus rapide du monde, le dissident Liu Xiaobo prend onze ans.

Canton- Wuhan 1064 km en 3 H , à la moyenne horaire de 350 km/h, en comparaison au Etas-unis pour parcourir en train les 306 km du New york- Boston par le high speed train il faut: … 3H15MN. Record du dérisoire.

Liu est un vétéran de la dissidence, 54 ans lundi prochain , il commence sa carrière durant les évènements de Tiananmen en 1989, alors jeune professeur de littérature, il adhère au mouvement démocrate des étudiants de Tiananmen. Il est accusé d’être un des principaux rédacteurs en 2008 de la Charte 08. Ce texte soutenu par 10 000 signataires demande la fin du monopole du parti communiste chinois.

Les JO n’ont servi à rien, le Dalaï Lama n’a rien gagné que l’estime générale, Obama il y a peu est allé visiter la Grande Muraille sans discuter de l’essentiel qui ne soit pas une affaire de crédit, Hillary Clinton a fait de belles photos,  notre 1er ministre par intérim François Fillon, n’a ramené qu’une poignée de contrats nucléaires, poignée de gros sel.

En réponse, la Chine a plombé Copenhague et se lamente pour une croissance à 8%.

La Chine est le seul fournisseur du Père Noël, l’unique usine des milliards de portables de la planète,  elle tient de ce fait le rire de nos enfants et le robinet de nos communications . Tant pis pour nous, on ne rit ni ne communique  en Chine , on travaille pour envahir le monde d’inutiles balivernes en plastique.  

Liu Xiaobo porte en lui l’héritage de Mandela , pour chaque jour d’incarcération , c’est Nelson qu’on condamne à nouveau, à 24H d’angoisse.

Que le monde qui saura si bien s’émouvoir en juin prochain du coté du Cap en Afrique du Sud, pour un ballon trop rond,  se souvienne que le fils du plus célèbre des martyrs se trouve quelque part du coté de notre indifférence.  

Publié dans ASIE | Pas de Commentaire »

BFM, LA RADIO ESCLAVAGISTE

Posté par provola le 26 décembre 2009

Recevant un expert parmi les experts, Stéphan Soumier, l’animateur vedette de la radio économique BFM rallume le torcher à sec de Dubaï:

« Le miracle de DubaÏ va-t-il pouvoir perdurer malgré la crise immobilière ? »

« Difficilement car le modèle de croissance de Dubaï repose sur du « soft power », c’est à dire un pays ayant une armée faible, une population faible, une démographie faible, un sous-sol pauvre. Le développement de Dubaï reposant sur des idées pharaöniennes ou totalement utopiques pour attirer les flux touristiques » 

« Dites moi, enfin je dois avouer que j’ai personnellement cru à ce rêve, » insiste Soumier » dites moi que ce rêve n’est pas mort ! »

« Mais il a un peu de plomb dans l’aile en effet il repose en grande partie sur un décor de pacotilles construit par une population ouvrière d’environ 1 million d’immigrés vivant en situation d’esclavage »

« C’est un beau rêve quand même » fini par soupirer le journalistillon

Le négrier reçoit ensuite le second expert chargé de décortiquer la nature des achats de Noêl, celui-ci explique que cette année les achats seront de type utiles et pas chers. Et notre trublion de balancer:

« Quelle tristesse, on attend d’un cadeau de Noël de l’amour, pas de la tristesse. » Sans avoir l’air d’y toucher, l’amour pour l’esclavagiste , c’est d’offrir des cadeaux hors de prix et qui ne servent à rien

Fermer le ban, avec de tels commentateurs le business green, le soft power et tutti quanti peuvent dormir tranquilles, la radio, elle, peut rester éteinte.

.    

Publié dans MEDIAS | Pas de Commentaire »

LE PERE NOËL EN TONGS

Posté par provola le 25 décembre 2009

Voilà douze mois, CNC voyait « le père noêl en short » et dénonçait le lent processus d’auto-destruction d’une humanité à bout de souffle. A la lumière des développements récents de la lutte contre le pouvoir absolu de la croissance et du fiasco de Copenhague , on peut remarquer que nous avons encore tergiversé un an pour rien sur la façon d’endiguer notre hypertrophie mégalo-démoniaque.

Le père noël a perdu quelques pans de banquise et si l’année dernière le short était le signe distinctif de notre thermomètre au grand age, cette année, il se voit équipé de sandales à lanières, largement suffisantes pour les savanes et prairies dénudées du grand nord ou bientôt le tigre du Bengale aura chassé l’ours polaire.  

Gageons que l’année prochaine à la même heure le sage bonhomme nous affublera d’un bonnet d’âne.

Joyeux noël à tous et tenez bon.

Publié dans ECOLOGIE | Pas de Commentaire »

IL ETAIT UNE FOIS MURUROA

Posté par provola le 23 décembre 2009

imagesca44pt13.jpg      De Mururoa à Copenhague, un raccourci saisissant remet en perspective l’activisme Français en matière environnementale.

Voyons quel message la France donneuse de leçons écologiques a à faire passer du bas de sa petite histoire. 

En 1963 un accord entre les Etats-Unis, l’ URSS et la Grande Bretagne est signé à Moscou pour interdire les essais nucléaires, la France refuse de signer cet accord. 

« Hourra pour la France, notre pays est plus fort et plus fier ! » avait clamé De Gaulle trois ans auparavant à la suite du premier tir en Algérie.

Eux les bidasses et les Polynésiens de l’ombre qui avaient rejoint l’atoll pour une solde alléchante ne savaient pas que quelques décennies plus tard le pétard allait se rappeler à leur bon souvenir. Eux avaient cru au feu de joie , à la flambée de l’amitié, ils étaient allé le coeur léger au coeur de l’identité nationale, au centre du soleil, dans le réacteur, persuadé d’ être protégé par la patrie.

On est à 18 000 km de la métropole, officiellement, au bout du monde , mais dans les environs vivent pourtant environ 5000 personnes sur des îles voisines. La première des îles sous le vent, sous le souffle, est celle de Tureia à 120 km, sa population n’a jamais été déplacée et les tirs étaient des spectacles auxquels la population était conviée. 

Et De Gaulle, le premier des Français était le pemier au courant, la grande muette , elle,  est déjà muette avant qu’elle ne perde la parole. Un rapport classé secret défense dont l’existence a été révélé par le journaliste Vincent Jauvert prouve que les autorités étaient en connaissance du danger des essais pour les populations locales.

Un chercheur de l’Inserm a établit que le cancer de la thyroïde frappe deux fois plus la population de Polynésie qu’ailleurs dans le Pacifique. Pourtant un rapport de l’agence internationale pour l’énergie atomique affirme que les essais nucléaires n’ont pas d’effets sur la population.

En juin 2005 un jugement du tribunal de Brest reconnaît à Michel Cariou officier de marine à la retraite un lien entre les essais et son cancer de la thyroïde.  

Hervé Morin ministre de la défense des affaires classées doit admettre, en mars 2009, 40 ans après les tirs,  sous l’accumulation des suspicions:

 » Notre pays doit se mettre en paix avec lui-même »

Hier , 22 décembre 2009 , le Parlement a officiellement adopté le projet de loi  donnant  aux « irradiés de la république »(avec un petit r) un droit à indemnisation . 150 000 civils et militaires  sont concernés .Chaque victime recevra une indemnité, les rescapés et les familles des disparus. 

Quid des populations locales qui malgré les avancées et les progrès de l’enquête se trouvent toujours à 18000 km?  

Quid des responsabilités morales des dirigeants de l’époque portés au pinacle de la grande histoire?.

Quid d’un tribunal chargé de juger les meurtriers morts ou vifs ?.

Voici De Gaulle dans ses oeuvres en 1966, à l’aune de la catastrophe sanitaire actuelle. (cliquez sur le lien ci-dessous)

http://www.ina.fr/politique/allocutions-discours/video/I00014294/charles-de-gaulle-voyage-a-tahiti.fr.html

Publié dans PACIFIQUE | Pas de Commentaire »

LES PEOPLE A POIL

Posté par provola le 22 décembre 2009

Depardieu monstre du cinéma et totem de l’identité nationale se transforme en carrossier en pleine rue et refait l’ aéro-dynamique d’une quatre roues qui ne demandait rien à personne. La pauvre avait eu la malencontreuse idée d’occuper l’espace vital d’un chevalier (décoré en 1996) de la légion d’honneur. La nation sait reconnaître les plus méritants parmi ses enfants. Suite à cette destruction massive, on nous rapporte qu’on ne connaît pas les raisons de ce geste et que le Gérard national sera bientôt entendu au commissariat de police  ou’ il sera procédé à un alcootest. Bien entendu on croit cela sur parole. On ne peut s’empêcher de songer à ce qui se serait passé si le petit Mohammed de passage dans le 16ème arrondissement s’était amusé à tabasser la belle danseuse du dit Cyrano.  La comparution immédiate avec visite intempestive des ministres Hortefeux et Alliot Marie eut rempli les journaux télévisés. (On se souvient du traitement médiatique et administratif de l’irruption de protestataires dans la propriété privée corse du pote du chef Clavier) Une autre illustration d’une certaine décadence des procédures et des moeurs  nous est venue du tunnel sous la Manche ou’ Claudia Shiffer autrefois top model et aujourdh’hui rentière de situation  réussit le tour de passe-passe d’échapper à la panne d’un Eurostar en plein tunnel alors que des centaines d’autres voyageurs dont des femmes enceintes durent poireauter durant plus d’une demi-journée en attendant les secours. Tout cela bien sûr avec la bénédiction de la SNCF, service  public du bien privé de moralité. 

Si l’image d’une certaine France amochée et vide de toute ridule doit nous envahir le mirroir , je veux bien subir un lifting d’homme des bois avant qu’une vision de dégradation totale  me dessine le portrait

 

Publié dans LES PEOPLE A POIL | Pas de Commentaire »

PIPEAU 15

Posté par provola le 21 décembre 2009

Notre Ministre de la santé Me Bachelot nous explique à propos de la grippe A que l’épidémie:

« A atteint un plateau endémique. » ou encore que :

« Nous sommes sans doute proches du premier pic. »

Tout ce que l’on peut en déduire , c’est que notre chère Roselyne a quelques problèmes en géographie, en effet un plateau ne ressemble pas à un pic ou alors on confond le plateau de mille vaches et la Patagonie.

Les chiffres exacts sur lesquels se base l’affirmation du ministre , donnés par les groupes régionaux d’observation de la grippe (GROG) sont de 993 000 consultations en 7 j il y a deux semaines, 851 000 la semaine dernière et 722 000 cette semaine, soit une baisse, ou une sacré descente de 27% , assez en tous cas pour passer des 8848 m du sommet de l’Everest aux 6500 m du camp II de la voie normale. Si le camp II est considéré comme le sommet principal, ce que laisse à entendre la moquerie de l’alpiniste Bachelot, alors en effet, plus besoin d’emmener de bonbonnes à oxygène et le toit du monde devient une villégiature pour ministre de la santé.

Ou peut-être reste-il 88 millions de doses de vaccin à injecter et l’ on pressent que le déstockage risque de devenir problématique. 

Publié dans POLITIQUE | Pas de Commentaire »

MORALES VEUT UN REFERENDUM POUR LA PLANETE

Posté par provola le 20 décembre 2009

Un espoir dans la grisaille de Copenhague, une lueur dans le brouillard des couardises.Lors de la conférence de Copenhague, ou’ rien était le réel objectif et l’immobilité l’unique volonté, quelques consciences dissonantes étaient pourtant en transit, comme celle de l’héritier du Che , le président Bolivien Evo Morales qui prit la tête d’une coalition des pays pauvres en plaçant les vrais fauteurs du réchauffement climatique devant leurs responsabilités.

Voici quelques passages de son discours, bien plus qu’une simple visite de courtoisie:   

 » (..) En quoi consiste le fait que les peuples du monde décident du futur de l’humanité ? Il consiste en un référendum mondial sur le changement climatique. Que les peuples du monde décident par leur vote conscient du destin de l’Humanité.  Comme dirigeant syndical, j’ai une petite expérience du pouvoir de l’organisation, de la conscientisation, de l’unité pour changer de petites comme de grandes choses. Je crois dans nos mouvements sociaux : ils connaissent leurs problèmes, ils connaissent aussi les solutions. Je veux vous lire la première proposition de ce référendum : 

1. – Êtes-vous d’accord pour rétablir l’harmonie avec la nature, et pour reconnaître les droits de la Terre Mère ?

2. – Êtes-vous d’accord pour changer ce modèle de surconsommation et de gaspillage qu’est le système capitaliste ?
 

3. – Êtes-vous d’accord pour que les pays développés réduisent et réabsorbent leurs émissions de Co2 à effet de serre pour que la température ne monte pas de plus d’un degré centigrade ?
 

4. – Êtes-vous d’accord pour transférer tout ce qui a été dépensé dans les guerres et pour consacrer un budget supérieur à la défense de la Terre face au changement climatique ?

5. – Êtes-vous d’accord avec un tribunal de justice climatique pour juger ceux qui détruisent la Terre Mère ?
 

Compagnon Chávez, le document vient d’être approuvé dans ce sommet sur le Changement climatique. De nouveau je salue l’effort et la mobilisation des mouvements sociaux. Nous sommes des présidents alliés des mouvements sociaux. Je veux continuer à apprendre de vous. Je suis élève des mouvements sociaux de Bolivie et du monde. Je veux vous dire que je ne me sens plus seul. Ne vous sentez pas seuls dans cette lutte pour la vie, pour l’humanité, pour la défense de la Terre Mère. » 

Fin de citation.

On est bien loin des marmelades de bonnes intentions de tous les Grenelle de l’environnement, des fausses notes de la croissance verte, des non-dits du green- business, de la soit-disant conversion à la frugalité du développement durable .

Publié dans ECOLOGIE | Pas de Commentaire »

COPENHAGUE, MON NOM EST PERSONNE

Posté par provola le 19 décembre 2009

Un désastre, je suis d’accord avec mon ennemi juré, le marchand de sable bitumineux, l’exalté des richesses à crédit, l’écolo de circonstance, sauf que le désastre c’est lui et tous ses acolytes, qui sont exactement le contraire de ce qu’ils étaient venu négocier et qui ne pouvaient pas se dédire par le simple charme d’une veille de noël.

J’irai au delà, cette déroute , c’est la nôtre, notre incapacité à élire des représentants qui ne soient pas des représentants de commerce. Je me sens sale, détruit , conscient qu’une partie de mon existence débattait de son propre intérêt et que le triste résultat que l’on sait est le miroir de notre propre incohérence.

La Terre n’en peut plus de notre morgue , les riches sont devenus des touristes de l’existence, les pauvres récoltent les miettes pendant que le pain est une valeur en bourse.

Copenhague est la Bérézina de notre conscience collective, qui est mon Dieu depuis que je ne crois plus en Dieu, eaux troubles évaporées au son des réacteurs thermiques, rivages souillés par tant d’offrandes au Dieu de la consommation. Nous n’avons de cesse de manipuler notre angoisse de la mort par une inutile course, nous nous complaisons dans l’infortune des prochaines générations. Nous devrions parrainer notre futur au lieu de l’hypothéquer, nous n’en sommes que les pourfendeurs, les destructeurs, nous vivons à crédit sur le dos de nos propres enfants, nous avons déjà déterminé les inégalités qui réduiront le monde à de simples parts de camemberts

Copenhague est la frontière d’un présent en manque d’estime pour la beauté du monde, qui n’est qu’un reflet de lui-même.

Copenhague était l’instant crucial de notre part d’ombre comme une éclipse de soleil qui n’apparait qu’à intervalles séculaires, le signal  d’un aboutissement commun. Nous n’avons su saisir que le cliché de photos ratées.

Copenhague sent la mort comme une charogne en décomposition au fond de notre âme, qui n’est que la grotte de nos aïeux, lorsque Cro-magnon produisait moins de crème à bronzer et plus de solidarité.

Copenhague est une trahison de plus accélérant le rythme de notre pourrissement, le gazage de notre enceinte dorée, nous y avons perdu notre passé et bien plus que notre futur.    

«  On réduira le réchauffement à deux degrés » 15000 négociateurs, 192 chefs d’Etats, 12 jours non-stop, tout ça pour ça, tout est pire que le pire des scénarios et notre mandataire en partance pour le cap Nègre et sa dulcinée au bicarbonate nous assure que c’est un bon texte , le meilleur possible.

Pas de chiffres, pas d’engagements, pas de sanctions, seul un rictus aigris des patients en première ligne des dérèglements climatiques, les réfugiés sur les atolls devenus radeaux de la méduse, les Bengalis, dont les terres disparaissent sous les crues du Brahmapoutre, les Péruviens malades du privé mais privés d’eau douce, les trois-quarts de l’Afrique qui vont passer de 39 à 41 degrés, ce qui pour tout fiévreux normal veut dire un séjour aux urgences.

En fait tout va bien car les Californiens vont bientôt pouvoir rouler en Tesla au milieu des feux de conifères, une bombe électrique qui accélère plus fort qu’une Ferrari,  tout ira bien tant que les rois du pétrole, les dandys de la croissance et  les privilégiés de tous les pays du monde se plieront aux règles édifiées pour parcourir les nouvelles autoroutes du progrès technologique.

Seule une distraction de l’oubli viendra de temps à autre chatouiller notre humanité en lambeaux. 

Publié dans ECOLOGIE | Pas de Commentaire »

POURQUOI LA POLOGNE NE SE FAIT PAS PIQUER

Posté par provola le 18 décembre 2009

Vaccination consensuelle, telle est l’attitude adoptée par  la communauté européenne face à la pandémie de grippe A, chacun des pays ayant fait montre d’un bel  excès de zèle pour supplanter son voisin. 20 millions de vaccins pour l’un , 40 millions pour l’autre , jusqu’au record français, 95 millions de doses pour 65 millions d’ habitants ou encore 10 % des commandes  pour 1% de la population mondiale. La France serait-elle victime du facteur 10, boosté à la seringue Carlita ?

Tous les pays commandent. Tous ? Non car un pays résiste encore et toujours à l’unanimité des lobbies de l’industrie pharmaceutique .

La Pologne n’a pas commandé de vaccins et je souhaite vous faire partager les explications de la ministre de la santé de ce  pays de 45 millions d’habitants, données à la tribune du parlement de Varsovie alors que tous les autres gouvernements  européens se demandaient déjà comment faire pour convaincre leurs populations de se laisser injecter .

La Pologne aurait-elle raison à la place de tous les autres ? Certe pas, mais cette attitude peut néanmoins s’avérer utile d’une certaine manière en permettant par défaut de comparer dans la durée, la progression du virus dans les divers pays et leurs modes particuliers d’appréhender sa propagation . 

Voici donc ce discours d’Ewa Kopacz, Ministre polonaise de la santé, prononcé le 5 novembre dernier, discours éclairant et pourquoi pas « vaccinant  » à bien des égards:

« Je voudrais dire que ma priorité pendant mes 20 ans de pratique de médecine générale a été « d’abord ne pas nuire » J’ai toujours à l’esprit ce principe en tant que Ministre de la Santé. Dans ma pratique, quand je recommandais un médicament à qui que ce soit, je crois comme chaque praticien le ferait, je me posais simplement la question : est-ce que je préconiserais cela pour ma vieille maman, pour mon enfant ? Ce type de pensée est révélatrice de toute la prudence que je dois avoir, des vérifications et des garanties dont je dois m’assurer en tant que Ministre de la Santé avant de préconiser un médicament à chaque citoyen polonais  A des millions de Polonais qui n’ont pas de formation médicale qu’un ministre ou un expert peut avoir comme le professeur Brydack par exemple qui a, en tant qu’expert, travaillé pendant plus de 40 ans sur la grippe.Il travaille dans un des 189 centres de recherche sur la grippe dans le monde, un de ces centres se trouvant en Pologne.

Pouvons-nous aujourd’hui être accusés d’un manque de connaissances sur la grippe ? Pouvons-nous remettre en question l’opinion d’un professeur qui travaille sur la grippe depuis plus de 40 ans et pas seulement sur un seul type de grippe ? Quelqu’un qui a publié des centaines d’articles sur le sujet ?
Je me pose seulement une question fondamentale : voulons-nous combattre la grippe pandémique ? 
Aujourd’hui, nous savons la teneur de différentes clauses des contrats que d’autres, beaucoup de gouvernements de pays riches ont signé avec les fabricants de vaccins. 
Nous savons aussi ce qui a été proposé à l’état polonais. Suite aux négociations en cours, je ne peux pas tout dire aujourd’hui mais je peux dire une chose : Notre département juridique a trouvé au moins 20 points douteux dans le contrat. 

Or, quel est le devoir du Ministre de la Santé ? Signer des contrats qui sont dans le meilleur intérêt des Polonais ou bien signer des contrats qui sont dans le meilleur intérêt des compagnies pharmaceutiques ? Je sais qu’il y a 3 vaccins disponibles sur le marché aujourd’hui, de 3 producteurs différents. Chacun a une
quantité de substance active différente et, étrangement, ils sont tous jugés équivalents ? 
N’est-ce pas suffisamment étrange pour que le Ministre de la Santé et les experts aient au minimum de légers
doutes à ce sujet ?
Peut-être, si ça se trouve, le produit avec très peu de substances actives n’est juste qu’une « eau miraculeuse » que nous supposons pouvoir agir sur la grippe ?

Sommes-nous supposés payer pour cela ? Nous avons l’exemple de l’Allemagne qui a acheté 50 millions de doses, seulement 10% ont été utilisées jusqu’ici. 13% des Allemands sont disposés à accepter ce « remède miracle » aujourd’hui. Mais c’est vraiment peu parce qu’en Allemagne, il y a un grand pourcentage de gens favorables à la vaccination. Ainsi, en Pologne, sur 1000 personnes, 52 personnes feront le vaccin antigrippal (classique) alors qu’en Allemagne, ils sont 238 pour 1000 (23%) Donc, qu’est-ce qui fait que seulement 10% des Allemands veulent se faire vacciner contre la grippe porcine et pas 23% de la population comme pour la grippe saisonnière ?
Leur gouvernement achète ces vaccins et les leur propose gratuitement et les gens ne les veulent pas ? Comment cela se fait-il ? 
Est-ce que ces faits peuvent nous donner des arrière pensées concernant le fait d’acheter ou non ces vaccins ?
Des arrières pensées concernant le fait d’introduire un médicament qui serait une sorte de médicament secret ?
Il y a des sites internet sur lesquels les fabricants de vaccins ont l’obligation de publier les effets secondaires inattendus des vaccins.

La vaccination en Europe a commencé le 1er octobre 2009.Je voudrais que vous visitiez n’importe lequel de ces sites et que vous me trouviez un seul de ces effets secondaires inattendus, ne serait-ce qu’une réaction dermatologique généralisée, ce qui peut arriver même avec des médicaments sûrs. Il n’y en a aucun sur ces sites internet. Un médicament « parfait ». Et puisque c’est si miraculeux, pourquoi la firme productrice ne veut pas introduire son produit sur le marché en acceptant d’assumer la responsabilité de celui-ci ?

Pourquoi ne disent-ils pas : c’est un produit merveilleusement sûr c’est pourquoi nous prenons la responsabilité de celui-ci, nous allons le mettre sur le marché et tout est clair et transparent plutôt que de mettre la pression sur nous, les acheteurs ? Nous n’avons pas les résultats de tests cliniques, pas de détails sur les composants et pas d’informations sur les effets secondaires. Les vaccins en sont maintenant à une phase 4 de tests, des tests vraiment très courts et nous ne disposons toujours pas de ces informations. De plus, l’échantillon (de testeurs) était vraiment petit : un type de vaccins a été testé sur seulement 160 volontaires âgés de 20 à 60 ans, tous sains, pas infectés.
 
Un autre type de vaccin a été testé sur 600 volontaires âgés de 18 à 60 ans, tous bien portants. Est-ce que c’est suffisamment consistant pour nous les médecins présents dans cette salle ? Ce n’est pas suffisant à mes yeux. 
Je veux être suffisamment sure avant de recommander cette vaccination. Nous ne sommes pas définitivement hors jeu pour l’achat de vaccins. Pendant le temps des négociations (en cours), nous voulons prendre le temps et l’utiliser à bon escient pour obtenir autant d’informations que possible sur le vaccin. Ensuite, si le comité de lutte anti-pandémique finit par approuver le vaccin, alors nous l’achèterons. En outre, il y a 1 milliard de gens qui font la grippe saisonnière chaque année, 1 millions en meurent chaque année. Et c’est le cas non pas depuis 1 an ou 2 mais depuis des années. Est-ce que quelqu’un a déjà annoncé une pandémie de grippe saisonnière quelque part dans le monde ? Et pourtant la grippe saisonnière est bien plus dangereuse que la grippe porcine. Il y a même des décès et de graves complications. 

Y a-t-il eu la moindre pandémie (de grippe saisonnière) qui ait été annoncée ? Dès lors, à celui qui me pousse à acheter des vaccins (contre la grippe pandémique), je vous demande : Pourquoi n’avez-vous pas crié ou pleuré pour qu’on en achète l’année dernière, il y a 2 ans et en 2003. En 2003, il y a eu 1, 2 millions de Polonais qui ont fait la grippe saisonnière ! Est-ce que quiconque dans cette salle a alors crié « achetons des vaccins pour tout le monde ! » ?? Je ne peux pas ne pas rappeler cela. 

Et, en conclusion, je voudrais dire seulement une chose : la nation polonaise a beaucoup de sagesse. Les Polonais savent distinguer la vérité du mensonge très précisément. Ils peuvent aussi déterminer ce qui constitue une situation objective et ce qui n’est qu’un jeu.

Publié dans EUROPE | Pas de Commentaire »

LETTRE A COPENHAGUE

Posté par provola le 17 décembre 2009

 linfen1.jpgA la veille de la fermeture de la conférence sur le climat, ou’ la mascarade n’est rien moins qu’une ambition, avant de chambrer le Champagne d’une grise mine de houille et de honte, une petite bouteille à la mer en attendant les résultats des courses.

Au terme de l’espoir, on n’a plus besoin de soleil, on n’a plus besoin d’étoiles, on n’a plus besoin d’air , on est à Linfen sur le bord du cratère en pleine Chine mais on pourrait être sur Mars car on y voit plus rien que des fantômes tentant de vivre une mort bien avant que d’être morts.

Linfen est l’épicentre de la folie meurtrière du capitalisme, des milliers de mines de charbon qui n’en font plus qu’une, comme une cheminée interdite, comme un essoufflement sans poumons.

Linfen , c’est un record, la ville la plus polluée du monde, c’est 4 millions d’habitants, mais aussi 260 milliards de tonnes de charbon dans le sous-sol, assez pour alimenter les caddys de tous les Picsous du trentième siècle et  empoisonner les angoisses des prochains bien-pensants.  

Linfen , c’est l’Everest de la pollution, le Tchernobyl de la trachée artère, la crise d’asthme de la planète,  ici on se croirait dans le brasier d’un enfer ou  même Lucifer ne serait qu’un faire valoir. Vu d’ici , le smog de Los Angeles est une cure d’oxygénation en altitude. 

Alors messieurs les Présidents qui ne comprenez que la purge de votre ego, s’ il vous reste une once de sentiment dosé à la pipette de laboratoire, ne sauvez rien d’autre que la netteté de ma photo.

J’aimerais qu’une moiteur au moins respirable m’attende au moment du grand Oral. 

Publié dans ECOLOGIE | Pas de Commentaire »

APRES BHOPAL, LA GLORIA

Posté par provola le 15 décembre 2009

C’est l’histoire d’une pandémie, qui au bout du compte fera autant de victimes que la catastrophe de Bhopal ( 3 décembre 1984). Alors, ce fut en Inde, 6000 morts à mettre sur le compte de Union Carbide, aujourd’hui appelée Dow Chemical; 25 ans après on se retrouve au Mexique, le désastre est peut-être encore une fois américain. Pas de coupable alors , toujours pas de coupable aujourd’hui rien ne change , l’Inde était la poubelle du monde, maintenant c’est le monde qui devient un gigantesque saucisson inbouffable. Et toujours les mêmes qui paient l’addition.

La grippe porcine étrangement appelée depuis H1N1 ou A, a déjà fait près de 10 000 morts, bien évidemment personne n’est responsable, Union Carbide n’est pas responsable pour Bhopal, Eternit n’était pas responsable pour les victimes de l’amiante, Total n’est pas responsable pour l’explosion d’ AZF, non, ceux qui donnent du boulot ne sont pas responsables , les mineurs des coups de grisou n’avaient pas à aller visiter le fond de la mine. Que foutaient-ils là d’ailleurs ?

Responsable n’est pas économiquement correct.

Revenons-en à la société Smithfields foods, leader mondial de la charcuterie mondiale, c’est Cochonou ou encore Justin Bridou chez nous. Smithfields foods, c’est 27 millions de porcs traités par an, des usines dans 26 Etats américains et  dans 9 autres pays dans le monde, dont le Mexique , dans l’état de Veracruz plus précisément à La Gloria, 4000 habitants,des villageois souffrant peu ou prou de pneumonies, de broncho-pneumonies, d’infections diverses des voies respiratoires  depuis des années sans que cela n’émeuve quiconque au sommet de l’Etat. 

Dans cette province de l’altiplano pas plus grande que trois départements, environ 160 porcheries concentrent 4 millions de porcs par an qui rejettent chacun dix fois plus de déjections qu’un être humain, tout cela sans mesures d’hygiène qui ne seraient pas rentables, ce ne serait pas rigolo.

Smithfields foods est un nom que vous devriez apprendre à connaître car des soupçons pèsent sur cette société pour sa  possible implication dans le déclenchement de la grippe porcine. 

Le reportage qui suit (cliquez sur le lien), réalisé par la Télévision Suisse Romande vous en dira plus que tous les commentaires.  

Je remercie le site Planète sans visa pour l’information et je relance la patate chaude.

Je vous laisse juge, ce reportage est une perle et je ne pouvais pas vous faire attendre davantage. Bon appétit et faites passer le plat.    

http://www.tsr.ch/tsr/index.html?siteSect=500000&bcid=720403#bcid=720403;vid=11573993

Publié dans MONDE | Pas de Commentaire »

UNE MANIF POUR SE RECHAUFFER

Posté par provola le 14 décembre 2009

Copenhague un 13 décembre ça vous planque même un casseur en chaleur. A part quelques allumés alimentés d’un trop plein de tord-boyau, une poignée de chauds lapins en mâle de midinettes vertes, les débats des amoureux de la nature ont parus d’une honnêteté subliminale. Les cordons de CRS à la sauce scandinave avaient tout pouvoir d’assouvir une libido anti-manif tant refoulée ce siècle dernier.

Allez donc expliquer à des flics habitués aux chasse-neiges la tentative de bloquer la montée des températures.

Ecolos bien sous tous rapports qui veulent faire pression sur les gouvernements bien au chaud des cénacles moquettés, organisations vertes en quête de légitimité démocratique, bastions de beaux quartiers, représentants de commerce en voitures électriques , vendeurs de bio-éthique, marcheurs à l’écharpe de soie, du genre qui marchent sur les clous, touristes du sort de la planète, supporters des bonnes intentions, Sting’s en mission de promotion, U2′s donneurs de leçons, Borloo’s bonimenteurs, seringues de Sarkozite, pacification des salades OGM, le mot d’ordre, qu’il vienne des beaux balcons, des cocktails , des petits fours ou de la rue, du trottoir, du brasier, des crieurs chics, était :

« SURTOUT MAINTENONS NOTRE TRAIN DE VIE ! » 

Publié dans ECOLOGIE | Pas de Commentaire »

L’UMP EST UN GAZ LACRYMOGENE

Posté par provola le 13 décembre 2009

L’UMP s’ennuie, il n’y a plus d’opposition et cela ne serait pas une mauvaise nouvelle si le dernier électeur n’avait fuit lui aussi lassé de tant de rien. Et l’impayable Président de dénicher une farce de bas étages pour distraire les forces vives du   parti unique, de déterrer une vieille rangaine insipide , une arme de destruction massive , un activateur à larmes de crocodiles.

Politique spectacle ou spectacle de la politique pourquoi pas si l’un n’était absent et l’autre évanescent, les ministres trouvent le tempo du minestrone congelé et perdent le fil du play-back et cela ne crée aucune panique dans les achats de noël. 

Au point ou’ l’on en est, il ne faut plus s’étonner de rien, le virus de la déconnite aiguë a muté dans le sérail du boss et le vaccin n’est pas prêt d’être trouvé. Notre parti unique de représentants en guimauve attaque la paroi du consternant sans  assurance. Immanquablement l’issue ne peut -être que fatale.

Tout cela ne serait qu’une anecdote de plus dans l’aquarium de nos poissons rouges politiques s’il ne paraissait évident que  ceux qui perdent le plus dans l’histoire ne sont pas ceux qu’on croit.

Eux, les batifoleurs en goguette ont beau se planter devant nos mines ahuries, ils n’en prendront pas pour autant le chemin de la disgrâce, les seuls à en perdre les dents à force de les avoir serrées, c’est nous, les vrais dindons de la farce. 

Tout ce qu’il nous reste à faire, les pieds dans les déjections de l’identité nationale, c’est de chanter en coeur, le bec enfariné:  »tous ceux qui veulent changer le monde »; le monde UMP. 

Nous pourrons nous réjouir quand nous aurons à nouveau des crocs.

Publié dans POLITIQUE | Pas de Commentaire »

12
 

Commission du Développement... |
MoDem Mulhouse |
L'Atelier Radical |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Saisir le Présent, Construi...
| Parti Ouvrier Indépendant :...
| Vivre Villerupt Autrement