LA FOSSE DES MARIANNES

Posté par provola le 11 novembre 2009

Il n’y a pas plus bas, profondeur 11000 mètres, au large du Japon et des Philippines, en un lieu quelconque de la forfanterie maximale. Des pressions énormes qui écrasent toute velléité de réflexion , un point extrême de l’alzheimer obligatoire , un vertige de l’exploration du dérisoire. Le point de non retour, ou’ le ridicule ne tue point.

Sarkozy, en ce 9 novembre 1989 n’y vit que du mur et s’en alla vers Berlin, bardé d’une pioche pour le bon numéro de cirque. 

Sarkozy est le Cousteau des records, l’Algèbre du calcul, le kaléidoscope des crédulités, une porte des étoiles à l’envers, une barrière de corail en plastique. Sarkozy est le seul témoin des abysses, nyctalope des lumières, Platon des Aristote, visiteur de la sous face des croûtes terrestres, fracture des mémoires, ange-gardien des débilités.

Sarkozy était là le jour J, autant dire qu’il ne pouvait en être autrement, je le crois sincère, la sincérité n’implique pas la vérité. Tellement persuadé d’avoir assisté à l’histoire, d’être l’histoire à lui tout seul.

Sarkozy est à l’origine de la chute du mur, il était là , il était là , il était là, au moment m, il se peut même qu’on ait attendu à cette époque que notre grand Initiateur donne le premier coup de pioche, que l’humanité reconnaisse en sa déité des limbes célestes son libérateur.    

Après une telle forfaiture médiatique, on vient à se demander comment l’on peut encore laisser croiser son pavillon pirate dans nos eaux internationales ?

Coupons les voiles, le son et coupons les ondes complices, relais de complaisance, carrelages glacés des palais princiers.

Au point ou’ nous en sommes, Sarkozy est le grand timonier du capitalisme, le destructeur du communisme, une toile de Cézanne à laquelle on aurait ajouté une montagne Sainte-Victoire de plus, un ticket de métro 18 zones.

Télé carpette, radios baillonnées, rumeurs parquées, partis partis, dans l’ailleurs des dérèglements sémantiques, l’affaire du coup de pioche restera à jamais gravée comme la pierre angulaire du stade zéro de la politique.

Laisser un commentaire

 

Commission du Développement... |
MoDem Mulhouse |
L'Atelier Radical |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Saisir le Présent, Construi...
| Parti Ouvrier Indépendant :...
| Vivre Villerupt Autrement