• Accueil
  • > Archives pour octobre 2009

PIPEAU 13:CARNAVAL NOUS VOILA’ !

Posté par provola le 7 octobre 2009

Suite au décès par accident, de deux policiers à Cannes, le ministre de l’intérieur Brice Hortefeux, s’est rendu sur place. Il y a rejoint le ministre de l’industrie Estrosi. Deux ministres, deux, pour le prix d’un.

Les deux policiers se rendaient sur une intervention quand leur véhicule a quitté la route de manière inexpliquée et le ministre, au commissariat du coin a évoqué » l’ émotion immense face à ce drame qui rappelle que s’engager dans les forces de sécurité est un métier risqué »

Les policiers n’étaient pas en poursuite , juste en déplacement , tous les jours , des millions de citoyens se déplacent dans le cadre de leur activité , des dizaines se blessent ou meurent sans qu’un ministre n’en appelle au « sentiment d’émotion ».

Ces déplacements du coeur sont l’épicentre de la démagogie gouvernementale, il suffit qu’une vieille dame se sente mal pour que la ministre Bachelot se rende à sa maison de retraite, qu’une huître tourne aigre pour que le ministre de la pêche aille faire un tour du coté d’Arcachon pour goûter l’air du large, qu’une étape du Tour traverse les Alpes pour que le Président  monte le col… dans une voiture, que Calais vide ses ordures pour que le ministre Besson face son show d’un effet de Manche, que deux rafales se plantent pour que le ministre de la Défense Morin fasse une prière sur la rade de Toulon. 

Toujours prêts à sauter sur un avion ou un TGV, ils parodient l’ancestrale « Maréchal, nous voilà ! » par un  plus moderne: »Carnaval, nous voilà ! ».

Qu’on se le dise, les ministres sont toujours disponibles pour se rendre sur les lieux, ils doivent montrer leur implication, ils sont là…

ou’ les caméras les attendent.

Le premier ministre lui, cherche toujours les caméras sans les trouver.

   

Publié dans POLITIQUE | Pas de Commentaire »

CARLA FAIT SA TOILE

Posté par provola le 5 octobre 2009

En mal de décalages horaires, la dame doit se libérer de l’échec des sillons sanglants mais l’aventure des buissons de l’Elysée est une totale dépression nerveuse.  Le TGV n’atteint toujours pas le cap Nègre, Nicolas prend son pied sur les marche-pieds, le deuxième disque est un fiasco, elle pensait être une artiste , sa plastique est une perte de temps.

Bientôt les chatâignes qu’on ramasse à grandes brassées, marrons glacés d’indifférence.

Alors Carla fait sa toile faute de pouvoir faire son cinéma.

Alors les conseillers du Président ont trouvé le casting idéal, on va exploiter l’image à fond, comment n’y avait on pas pensé auparavant ?

Un site Web à l’effigie de la première bourgeoise , une explosion de contacts, les foules en liesse sur le clavier. Les experts en marketing vont passer un sâle quart d’heure pour n’avoir pas su plus vite. Que tout en politique n’est que vent d’expression, prostitution de l’image et parodie du verbe.

2,200000 de Français font dans l’initiative populaire pour sauver la poste mais c’est elle qu’on entend, les trompettes du château résonnent plus haut que les boîtes aux lettres.

Qu’on se rassure , Carla n’a rien à dire mais comme elle n’a rien à faire, il ne faut pas lui dire.    

Publié dans POLITIQUE | Pas de Commentaire »

C’EST NON

Posté par provola le 3 octobre 2009

Ouf ! On leur doit une fière chandelle, les Irlandais nous ont donné les institutions dont nous rêvions , leur vote est un témoignage d’estime par procuration, le oui a ramené le calme dans les chaumières de consommateurs et la paix dans les banlieues.

Amer mensonge.

Ce oui est un non à la démocratie. D’ailleurs , ce fut un oui contraint et forcé par le désastre du modèle de développement, dumping fiscal, spéculation immobilière et financière, ce modèle qui ne reposait que sur une illusion. L’Irlande sauvée des eaux par l’Europe des déficits a du ranger son orgueil aux oubliettes, on a bien fait comprendre aux électeurs que les chèques ne sont pas sans contre-partie.

On vous solde vos dettes mais cela a un prix, un bulletin, un oui.  

Oui à l’Europe de Calais , de Lampedusa, des Canaries, de Ceuta , l’Europe des Galeries Lafayette, l’Europe des Berlusconi, de la city, de la destruction des services sociaux, de la gauche de droite , du retour des libéraux, des dé-localisations, des monopoles de la distribution, des télécoms,  des travaux publics , des médias, des lobbies déguisés en députés, l’Europe de l’Otan ,des 27 qui seront bientôt 29, 30 , 36?

300 Millions d’habitants , 3 millions d’électeurs , 1 POUR CENT on se croirait en Lybie ou en Arabie Saoudite. On appelle ça démocratie , si on est pas d’accord , « circulez il n’y a rien a voir.  » 

On a bien voté en juin pour élire le parlement européen , nous avions en fait à choisir entre Barroso et … Barroso, on sait que depuis nous avons eu …Barroso.

Le vote auquel nous étions conviés devait dessiner le quotidien du circus système, permettre de choisir les acteurs de la farce Strasbourgeoise, la taille des boutons de manchettes estampillés EU. Le résultat fut un flop du taux de votants, le peuple se désintéressant de cette mascarade.

Les Irlandais se sont attelé au nom de tous les autres à donner un sens à l’écriture européenne, une  philosophie à l’ édifice communautaire.  Forcés de ne pas déraper , il n’ont eu que le choix d’acquiesser face aux menaces de faillite.

On aura donc un Président, élu par nos …Présidents, on aura toujours rien à dire, et en plus on sait déjà que ce sera Tony Blair, vous savez, le Travailliste de droite, cette gauche qui détruit les acquis sociaux que même la droite n’ose toucher. 

L’Europe pourra enfin parler d’une seule voix, à la face du monde , chacun de ses citoyens se sentira enfin représenté, enfin ça, c’est le slogan, de manière ineffable on sent bien que sur ce coup là aussi , on nous berce de fantasmes.

Notre soumission au dictât du duopole chino-ricain sera accomplie.

Publié dans EUROPE | Pas de Commentaire »

L’AMERIQUE A L’ENVERS

Posté par provola le 2 octobre 2009

Il doit être extradé, non, pas Polanski, lui c’est un chien écrasé dans la rue de la boulangerie et n’intéresse que la gazette de la SPA. Le sort de la justice ne se joue pas en Suisse mais au Etats-unis, cela fait une éternité qu’il aurait dû être extradé mais il est plus facile de réclamer à corps et à cri le déplacement d’un pion public quand la partie engage désormais le mat du roi des tueurs.

Lui c’est Warren Anderson, patron de la société chimique US Union Carbide, qui par incurie, à Bhopal Madhya Pradesh, Inde, le 3 décembre 1984 laisse échapper un gaz mortel qui tue en quelques secondes puis durant le quart de siècle suivant 30 000 personnes et en contamine 300 000 autres. 

L’état Indien réclame l’extradition de cet homme depuis deux décennies mais l’ Amérique des libertés est inflexible et refuse de renvoyer son citoyen  vers ce pays de seconde division d’un milliard d’habitants. L’oncle Sam ne maîtrise pas la balance, il a beau jeu de clouer au pilori le pitre du festival de Cannes .

Bhopal n’est pas Cannes, qu’Obama en ce vingt-cinquième anniversaire de la plus grande catastrophe industrielle de tous les temps se souvienne d’un des furoncles qui ronge l’histoire du soit-disant centre du monde .   

Polanski amuse un monde ignorant, incompétent, absurde, burlesque, Warren Anderson coule des jours heureux dans le  Connecticut, ou’ grâce à la complicité de la Guantanamo world company, il échappe à la justice de la plus grande démocratie du monde.   

Publié dans MONDE | Pas de Commentaire »

PIPEAU 12: LE RADEAU DE LA MEDUSE

Posté par provola le 1 octobre 2009

François Pérol vice-président de la fédération bancaire française sur le perron de l’Elysée, solennellement, annonce que les banques nationales vont quitter les paradis fiscaux en y fermant toutes leurs filiales et succursales.

On appelle ça: la fuite des capitaux.

Ce qui laisserait à penser que ces pays sont encore des paradis et n’ont pas vocation à ne plus l’ être, contrairement aux affirmations fallacieuses de nos bergers.

Ou alors les banques, en bons ruminants cherchent-elles de nouvelles steppes ignorées à brouter, là ou’ l’herbe est plus verte.

 

Publié dans ECONOMIE | Pas de Commentaire »

12
 

Commission du Développement... |
MoDem Mulhouse |
L'Atelier Radical |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Saisir le Présent, Construi...
| Parti Ouvrier Indépendant :...
| Vivre Villerupt Autrement