COTE’ LIBRE

Posté par provola le 29 octobre 2009

Au dernier classement mondial de reporters sans frontières, sur la liberté de la presse, la France est la grande perdante, ayant dégringolé de 8 places en 2009, après avoir chuté de 4 places en 2008; en cause « une judiciarisation croissante des affaires de presse « indique Jacques Julliard Président de RSF.

La France se retrouve en 43ème position entre le Suriname 42ème et le Cap-vert 44ème.

Les récents doutes sur les disparitions de sketches des guignols de l’info sur les démêlés de Jean Sarkozy ne font que renforcer un sentiment de vague amertume.

Le fait que la gauche ne joue plus son rôle d’opposition disloque le mécanisme si subtil du débat démocratique. 

En prenant cette nouvelle de la régression de la France par l’autre bout de la lorgnette , on peut relever que le Suriname, pays devançant  désormais l’Hexagone, possède une frontière de 250 km, le long du fleuve Maroni, avec la Guyane française et donc avec la France elle-même.

Le fleuve Maroni devient donc par le biais de ce classement des libertés de la presse, une nouvelle espèce de ligne de démarcation. 

Imaginons les hordes de journalistes bien de chez nous essayant de gagner clandestinement l’autre berge, du coté libre de la parole.   

Laisser un commentaire

 

Commission du Développement... |
MoDem Mulhouse |
L'Atelier Radical |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Saisir le Présent, Construi...
| Parti Ouvrier Indépendant :...
| Vivre Villerupt Autrement