• Accueil
  • > Archives pour le Jeudi 15 octobre 2009

LA VERITE DU MENTEUR

Posté par provola le 15 octobre 2009

Nicolas Hulot est tombé dans l’écologie comme Henri Ford est tombé dans l’automobile, l’un voulait gagner de l’argent en  donnant la liberté de se déplacer à ses concitoyens, l’autre vend du bio en placardant ses auto-portraits, l’un  vendait des portes-clés sur roues, l’autre vend  des tee-shirts tagués au syrop d’érable.

Hulot est un développement durable à lui tout seul , comme ses affaires, il prospère du coté des causes justes.

Laissons-lui son talent, son amour pour les plantes vertes, son revirement sur le tard, son cheminement rédempteur, son pèlerinage de la décroissance.  

Il est une sirène cathodique, sur son îlot perdu il attire les gros poissons sponsors, les requins l’Oréal et Bouygues (biensûr) qui espèrent se redorer la pilule sur le dos de la mauvaise conscience populaire, son Titanic est une épave à logos avant d’être un syndrôme. 

« Il faut avoir des moyens pour se faire entendre » clame -t-il un peu gêné aux entournures.

Il faudrait donc pactiser avec le Diable sous prétexte d’exister.

Evidemment, De Gaulle n’existerait pas sans les nazis, Bettancourt n’existerait pas sans les Farcs, est-ce une raison pour jeter aux orties le reste d’honnêteté intellectuelle?

Le saltimbanque souffre d’un déficit de crédibilité par sa totale connivence avec les coupables du grand saccage, en ce sens son brûlot schizophrène n’ a aucune légitimité. Il est l’OGM transfuge du sahel industriel, l’Attila des sources.

N’existerait-il pas d’autres germes, naturels ceux-là, capables de redonner vie aux sillons du futur?  

Publié dans ECOLOGIE | Pas de Commentaire »

 

Commission du Développement... |
MoDem Mulhouse |
L'Atelier Radical |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Saisir le Présent, Construi...
| Parti Ouvrier Indépendant :...
| Vivre Villerupt Autrement