• Accueil
  • > Archives pour le Vendredi 2 octobre 2009

L’AMERIQUE A L’ENVERS

Posté par provola le 2 octobre 2009

Il doit être extradé, non, pas Polanski, lui c’est un chien écrasé dans la rue de la boulangerie et n’intéresse que la gazette de la SPA. Le sort de la justice ne se joue pas en Suisse mais au Etats-unis, cela fait une éternité qu’il aurait dû être extradé mais il est plus facile de réclamer à corps et à cri le déplacement d’un pion public quand la partie engage désormais le mat du roi des tueurs.

Lui c’est Warren Anderson, patron de la société chimique US Union Carbide, qui par incurie, à Bhopal Madhya Pradesh, Inde, le 3 décembre 1984 laisse échapper un gaz mortel qui tue en quelques secondes puis durant le quart de siècle suivant 30 000 personnes et en contamine 300 000 autres. 

L’état Indien réclame l’extradition de cet homme depuis deux décennies mais l’ Amérique des libertés est inflexible et refuse de renvoyer son citoyen  vers ce pays de seconde division d’un milliard d’habitants. L’oncle Sam ne maîtrise pas la balance, il a beau jeu de clouer au pilori le pitre du festival de Cannes .

Bhopal n’est pas Cannes, qu’Obama en ce vingt-cinquième anniversaire de la plus grande catastrophe industrielle de tous les temps se souvienne d’un des furoncles qui ronge l’histoire du soit-disant centre du monde .   

Polanski amuse un monde ignorant, incompétent, absurde, burlesque, Warren Anderson coule des jours heureux dans le  Connecticut, ou’ grâce à la complicité de la Guantanamo world company, il échappe à la justice de la plus grande démocratie du monde.   

Publié dans MONDE | Pas de Commentaire »

 

Commission du Développement... |
MoDem Mulhouse |
L'Atelier Radical |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Saisir le Présent, Construi...
| Parti Ouvrier Indépendant :...
| Vivre Villerupt Autrement