ENTENTE CORDIALE

Posté par provola le 29 septembre 2009

Le paradis est un lieu fiscal ou’ les choses se passent à peu près bien. Évidemment en période de tempête économique , il ne fait pas bon se montrer et le profil bas est de rigueur. Le tout pour les pays mis en examen est de ne plus apparaître sur les listes grises ou noires des caches à magots.

L’avantage avec ces listes est que pour ne plus y figurer, il suffit … de ne plus y figurer.

En effet les conditions imposées à  ces terrains vagues de non-droit pour être rayés de la carte sont, d’ici le 31 décembre de signer avec douze autres états quelconques un accord de coopération fiscale. Ainsi des conventions bi-latérales ont d’ors et déjà été signées entre la Suisse et Andorre, entre le Liechtenstein et Monaco et ainsi de suite . La liste grise des 44 paradis fiscaux dressée par l’OCDE au lendemain du sommet du G20 de Londres permettra aisément aux différents membres de se mettre en règle avec les nouveaux paramètres de la fraude, aux bourses en vadrouille de trouver refuge au sommet des coffre-forts.  

Ceux-ci verront leur emplacement exact repéré par GPS et leur lot de fabrication consigné aux instances de la gouvernance mondiale.   

Laisser un commentaire

 

Commission du Développement... |
MoDem Mulhouse |
L'Atelier Radical |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Saisir le Présent, Construi...
| Parti Ouvrier Indépendant :...
| Vivre Villerupt Autrement