LES AUVERGNATS SONT BIEN TROP NOMBREUX

Posté par provola le 11 septembre 2009

Il n’y a qu’à voir le nombre de bistros à Paris. Ils ont envahi le centre ville avec leurs débits de boissons, ça pue le Cantal et le Saint Nectaire à chaque coin de rue. Ces gens là mangent du porc au petit déjeuner, ils ont même une drôle de façon de les égorger. Ils ont une langue étrange, ils roulent les r, ils se lavent quand ça leur prend. Leurs vaches ont des longues cornes.

Ceux qui sont restés chez eux ne rêvent que de venir grossir le cercle des réfugiés de la capitale, ils ont du mal à parler un Français clair alors vous pensez bien qu’ils ont du mal à comprendre les vrais immigrés , ceux qui sont déjà sur place.

Pour aller de la porte d’ Orléans à la porte de la Chapelle, ils sortent à toutes les portes du périf car on leur a dit de « passer par » toutes les portes, il mettent 3 heures avec un trafic fluide, en jour normal, ils n’arrivent jamais.

La gare Montparnasse est le lieu de l’invasion, là ils perdent leurs derniers repères  et se fondent dans la masse pour disparaître dans la cohue.

Ils ont battu en barbares les gens civilisés à Gergovie.

Ils sont plutôt près de leurs sous, si on les poussent, ils changent de pneus, des Michelin.

Ils auraient bien voulu rester chez eux mais leur pays est d’un tel dénuement, leurs montagnes si basses qu’aucune station de ski digne de St-Moritz n’a jamais su s’y accrocher pour attirer les touristes. Aurillac est la seule ville du sud ou’ il fait froid.

Il reste les tripous, la truffade, que des choses immangeables, il reste la bourrée  qui est à l’origine du Haka All Blacks, il reste  le bignou qui produit une musique improbable.

La vallée de Mandailles est une prière à ciel ouvert, on dit même que Ben Laden est venu s’y cacher après le 11 septembre.

Clermont a perdu toutes les finales, Giscard a gagné le droit de porter des bijoux en toc.  

Brice Hortefeux est de la race de ceux qui ayant bénéficié de l’ascenseur social (il est lui-même sorti du trou du cul du Puy de Dôme) en oublie ses origines et se dresse en talisman pur jus, en grand pourfendeur des derniers arrivants. 

Laisser un commentaire

 

Commission du Développement... |
MoDem Mulhouse |
L'Atelier Radical |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Saisir le Présent, Construi...
| Parti Ouvrier Indépendant :...
| Vivre Villerupt Autrement