• Accueil
  • > Archives pour le Samedi 5 septembre 2009

TAXE CALZONE

Posté par provola le 5 septembre 2009

Le grenelle de l’environnement a donné la taxe carbone qui est à l’écologie ce que la pizza calzone est à la gastronomie: une escroquerie gustative. Dans la calzone il n’y a rien …que du vent , en l’occurrence , du CO2; ou comment vendre de l’air dix fois plus cher que la farine dans laquelle on vous roule. La calzone est un soufflé qui n’a que l’intérêt de cacher la misère des quelques tomates en boite, d’un oeuf pas assez cuit et d’un oignon…carbonisé.

Il aura fallu retourner la France et sa conscience, rappeler les premiers pizzaioli Rocard, Borloo, Juppé, Hulot pour juger  s’il suffit pour rassurer l’électorat, de retourner la bonne pâte de l’opinion publique. 

Changer les comportements, c’est le but, pas la consommation qui est le coeur du système, il ne manquerait plus que ça !

Il vaudrait même mieux que de ce point de vue la situation s’améliore et que chauffent les cartes bleues.

C’est dire qu’il faut taxer, sans taxer. Il faut taxer pour dire qu’on fait quelque chose…d’écolo, sans que cela ne pénalise… ce qui détruit l’environnement, c’est à dire la course à l’échalote.

14€ la tonne de carbone produite , cela veut dire 0,03 € le litre d’essence, autant dire rien, même pas le dixième de la différence de prix du litre entre la pompe sur l’autoroute et le supermarché. On a jamais vu personne sortir de l’autoroute pour faire un plein au supermarché du coin pour un écart de 20 centimes au litre.

Autre élément de réflexion , le prix du carburant est à dix pour cent près le même au Portugal qu’en France , les salaires y étant inférieurs de … 50%. cela n’empêchant pas les Portugais de rouler comme les Français.  

On va donc inciter la population à prendre le bus , heureusement qu’il n’y en a pas partout et que la voiture restera le rêve suprême. La taxe carbone serait une contribution en ce sens que l’on devrait redistribuer aux vertueux et donc rendre d’une main ce que l’on a pris de l’autre ce qui devrait éviter le péquin landa de gripper le moteur de la reprise. 

14 € la tonne de carbone, en considérant que les voitures modernes produisent environ 200g de CO2/km, la tonne est produite au bout de 5000 km. En considérant une consommation moyenne de 8 l/100 km, il faut 400 l d’essence pour parcourir 5000 km , l’augmentation à la pompe sera donc de 1400/400 =   environ 3 centimes…ht soit 3,6 centimes car il faut taxer la taxe la plus juste par de la TVA qui est l’impôt le plus injuste.

On va donc taxer à 4 centimes pour simplifier; mon voisin qui voyage en Hummer, le 4X4 destroy ricain, une espèce de dinosaure à la con qui consomme  du 23 litres/100 km et produit 432 g de CO2 /km va voir son essence augmenter de 3,6 centimes. Mon voisin que j’aime déjà beaucoup moins produit 1T de CO2 en 2315 km et il lui faut 532 L d’essence pour les parcourir. En considérant que l’on devrait taxer au km , et non pas au taux d’émissions , pour parcourir 5000 km , le Hummer produit 2,160Tonnes de CO2 qui au prix de la tonne à 14€ vaut 30,24 €, 5000 km  qu’il devrait parcourir avec 400 l d’essence , ce qui fait un ratio de 30,24 €/400= 0,75 € X 1.2 TVA = 9 centimes soit 3 fois plus que ce qu’il va réellement payer . Cela commencerait  à ressembler à quelque chose, cela commencerait à remuer dans les chaumières. Sans cela  le bilan carbone risque  de devenir un bilan calzone.

Une calzone à 14€    

          

Publié dans ECOLOGIE | Pas de Commentaire »

 

Commission du Développement... |
MoDem Mulhouse |
L'Atelier Radical |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Saisir le Présent, Construi...
| Parti Ouvrier Indépendant :...
| Vivre Villerupt Autrement