• Accueil
  • > Archives pour juillet 2009

MERCI

Posté par provola le 22 juillet 2009

Pour dire au revoir on dit merci surtout quand la fidélité est notre intimité. Merci pour ces conversations au coin du feu ,malheureusement les températures montent et le foyer n’est pas à la mode. Nous trouverons bien d’autres occasions de souffler sur les braises pour qu’une flamme espiègle empêche tout écran de fumée d’envahir notre cour de récréation.

Je ne résiste pas à l’appel de Belem , le large est la porte des grandes aventures et je veux cotoyer les lieux des grandes marées. Puisse le sérum des Magellan ou autres Vasco de Gama ,Cabral envahir les veines de ces mots de tempête, il s’agit bien d’apprendre à  naviguer dans une mer d’emmerdements.

On se revoit dans un mois. A te logo.

Publié dans MESSAGES AUX LECTEURS | Pas de Commentaire »

A L’EAU LA LUNE

Posté par provola le 20 juillet 2009

40 ans qu’on a perdu la lune , enfin son message. On y avait cru pourtant, finies les différences , les races , tous nous étions là , en direct de l’espace , lors de l’alunissage du LEM , l’engin s’étant posé sur le sol du satellite naturel de la terre.

Kubrick nous l’avait confirmé dans son film  » 2001 odyssée de l’espace », les ordinateurs nous enverraient tous unis (non sans quelques aléas qui annonçaient la libération des terminators) un peu plus tard, auprès de Dieu le Père du coté de Jupiter .

Et puis patatras, les promesses d’une humanité pacifiée et tout entière tournée vers une utopique destination s’évanouirent dans le vacarme  des désillusions.

La lune était en fait l’ultime frontière , que pourraient dorénavant nous apporter les inutiles escapades sur Mars ou Vénus ?

On estima un instant que ce débarquement spatial resterait comme l’évènement marquant de l’histoire du vingtième siècle, on oublia les guerres mondiales , le Viet-Nam et la guerre froide. Herbert Van Braun créateur des V2 avait su se convertir en bienfaiteur en concevant la fusée Saturne 5 , le plus grand propulseur inter-galactique jamais imaginé.

Pendant quelques heures l’humanité vécut à l’unisson comme si l’orbite était atteinte d’une conscience collective planétaire, force est de constater que la réalité retomba vite  comme une immense chape de plomp , le Club de Rome et ses sombres prévisions s’étant chargé de tirer le signal d’alarme dans les mois qui suivirent.

Il reste que les quelques heures de rêve d’une humanité débarrassée de ses réflexes guerriers et nationalistes resteront gravées dans la mémoire des centaines de millions d’ heureux aventuriers de l’univers, elles sont la preuve qu’une puissance salvatrice peut à tout moment émerger du néant et nous permettre d’affronter les échéances globales menaçant la vie sur terre.  

 

Publié dans HISTOIRE | Pas de Commentaire »

PAUVRE VIOLENCE

Posté par provola le 17 juillet 2009

Les chiffres de la violence sont mauvais, la délinquance explose, on s’inquiète en hauts lieux, les sondages coincent, Hortefeux trépigne , convoque les préfets, secoue le cocotier, les incivilités sont légions , les bourgeois ont peur , les beaux quartiers sont menacés.

Les ouvriers virés deviennent menaçants, les jeunes des rues quittent leurs gouttières pour courir les trottoirs des gens honnêtes. Les patrons, les vrais créateurs de richesse sont brimés , conspués, kidnappés, on refuse d’assumer enfin la liberté de licenciement.

Le marché de la porte blindée va repartir, la protection des biens devient la priorité absolue, les voitures brûlent, quel sacrilège , la voiture , on ne respecte plus rien ma brave dame.

Les étudiants bloquent les facs ou’ les bons élèves sont traqués et empêchés d’assurer leur avenir. On viole le droit au travail du dimanche, on anéantit la liberté du labeur de nuit payé à 10 % de plus , on bride le pouvoir d’achat qui est le pouvoir vivre.

On  freine la diffusion du flashball dans les rangs de la police, alors qu’il faudrait généraliser le gros calibre.

On s’offusque des bons mots du Président alors qu’un langage populaire et imagé permet une meilleure lecture de l’action gouvernementale.

On ne détruit pas les camps de réfugiés Roms, on s’apitoie surs sur le sort des SDF,

On n’accorde que des droits aux citoyens sans leur parler de leurs devoirs.

On laisse entrer des immigrés alors que des millions de Français sont sans emploi .

On met 15 ans à reconnaître à Tapie une juste indemnité .

L’angoisse rôde dans les centres villes, il va falloir repousser encore plus loin les banlieues qui puent. 

les prisons explosent alors qu »il faudrait les renforcer.

A vrai dire la rhétorique du pouvoir peut aussi se lire et se vider de la manière suivante, comme un double langage dans les vases communicants de la communication: 

La justice fait son boulot mais les juges ne sont pas assez nombreux , il faudrait pour cela augmenter les impôts,

On est fier d’être Français , ce sont les fans de Johnny le Belge résident en Suisse qui le disent .

Le défilé du 14 juillet nous fait ressembler à la Corée du nord ou la Russie de Brejnev.

Les Champs Elysées sont la boutique la plus clinquante du monde , seuls les neuneus étrangers peuvent y acheter des bricoles dérisoires griffées Vuitton et fabriquées … en Chine.  

A 40 ans on est vieux, la preuve les dents tombent parcequ’on ne peut pas s’en payer des fausses.

L’emploi d’avenir est une caissière qui au moins gardera le même salaire toute sa vie .

Le patron et le cadre sont des fils à papa ou des pistons dorés.

Noir n’est qu’un but qui compte double , on sait reconnaître les bons pieds. 

Les berlines sont un piège à travailleurs, un cadeau pour les milieux favorisés. 

Le net est un terrain de jeux pour la guerre théorique , le sexe sans tabous, l’orgie des sentiments, le découpage des vices en rondelles.

L’individualisme est la nouvelle frontière , la compétition entre individus une morale .

Le licenciement est une solution pour augmenter les bénéfices , l’enrichissement une chimère à consommateur.

L’univers des jeunes filles est un string, l’aventure des mecs une canette de bière, quinqua est un gros mot pour chercheur d’emploi,

Dieu a perdu ses billes, Armstrong a décroché la lune et se retrouve au bord de la route des camés.

Hortefeux veut soigner son image plus que la société, il a enfin atteint le stade zéro de la politique, la fierté du lèche-cul.

Le travailler plus pour gagner plus n’est plus qu’une violence verbale , une attitude aux confins de la délinquance, une baliverne moisie, une mortelle dose de populisme.

 

   

Publié dans SOCIETE | Pas de Commentaire »

MIEUX VAUT EMPRUNTER QU’ETRE SANS SOU.

Posté par provola le 8 juillet 2009

De Funes a donc décidé d’emprunter, il veut impliquer les Français à son oeuvre de redressement de la nation. Comme il est unique à trouver que c’est une sacré idée, il envoie ses messagers prêcher la bonne parole, il faut également que le peuple soit convaincu de sa génialité.

Comment mieux rallier l’opinion à une idée absurde autrement qu’en lui faisant croire qu’elle est susceptible d’y gagner?

D’abord un premier sondage indique que 18% des citoyens pensent souscrire à cet emprunt ce qui fait dire à Valérie Pécresse (universitaire émérite) que 18%, c’est déjà beaucoup et que cela garantit le succès de l’opération.

En effet , les 18% sont les Français qui ont décidé d’aider le pays et de manière annexe qui sont attirés par les taux d’intérêts que ne manquera pas d’y adjoindre l’Etat pour en faire un placement attrayant.

En fait ceux qui vont s’associer au redressement de la nation et qui sont donc les meilleurs républicains sont en gros ceux qui profiteront des largesses du gouvernement et de l’endettement du pays.

Comparons l’idée saugrenue de l’emprunt national avec celle de la taxe carbone. On peut être assurés que les bons citoyens ,ceux qui investiront dans les travaux d’isolation de leur logement se verront allouer des exonérations de charge , des réductions d’impôts car ayant ainsi prouvé leur vertu dans la préservation de la planète. Les méchants, ceux qui négligeraient de prouver leur attachement au nettoyage de l’atmosphère seraient doublement taxés pour alimenter le fond de péréquation vert. Ainsi seraient en fait punis les pollueurs dans l’incapacité d’investir dans l’amélioration de leur habitat, après tous les pauvres n’ont qu’à devenir riches.

D’autres idées dans le même genre seraient de rembourser les forfaits de remontées mécaniques pour relancer le tourisme dans les stations d’altitude, de gratifier de bons de réduction la clientèle des hotels de luxe, de permettre à tous les consommateurs du dimanche de s’adonner à leur activité favorite, d’augmenter d’un trou les parcours de golf pour booster les consommations de jus de fruits. 

On peut avoir ainsi une idée par jour , c’est le moins pour un Président coureur, il est vrai que la présence d’une Carla favorise l’émergence de soubresauts métaphysiques, l’épanchement  et le flux régulier de profondes réflexions comblant un abîme digne de la fausse Mariane.

ça aurait pu tomber sur autre chose, mais ce mois-ci c’est tombé sur l’emprunt, on va donc emprunter auprès des riches contribuables , les plus citoyens, on ne sait pas encore ce qu’on va leur promettre et surtout ce qu’on va faire de ce magot qui risque d’être très cher à rembourser. On va appeler ça dépenses d’avenir, pour rappeler à nos enfants et nos petits enfants que ce sont eux qui devront rembourser les heureux prêteurs d’aujourd’hui.

Pour définir les dépenses d’avenir, on appelle au secours deux anciens, voir très anciens premiers ministres, le vrai étant trop occupé à se trouver une occupation.

Les vestiges du pouvoir sont tout à fait capables de piocher dans leur mémoire pour trouver les vieilles recettes de la dépense publique qui sont à la politique ce que les plats réchauffés sont à la cuisine.   

Publié dans POLITIQUE | Pas de Commentaire »

CHANGEMENT DE CAP

Posté par provola le 1 juillet 2009

Christine Lagarde, Ministre du budget favorable au travail du dimanche: » Je suis allée faire les soldes au « Printemps », le directeur du magazin ma dit qu’en lui permettant d’ouvrir le dimanche cela permettrait de créer 250 emplois »

Tout cela ne nous dit pas ce qu’elle a acheté pour profiter des prix bas. 

Henri Guaino, Conseillé spécial de l’Elysée en visite des banlieues à bord d’une voiture de police se fait cailliasser par des gamins cagoulés.

Sarko himself en pleine contrition nous assure que la période bling-bling et Foucket’s est révolue.

Le temps du Sarko 2 est donc lancé , Mitterrand (culture) est rentré au bercail , Rocard (écologie) est placé, tous les autres socialistes sont prêts à participer au festin à la carte, Besancenot va trouver un poste à la villa Médicis et Marine Le Pen va ouvrir le chantier de la décolonisation des départements d’outre-mer. 

Publié dans POLITIQUE | Pas de Commentaire »

ROCARD LE DECONNEUR DURABLE

Posté par provola le 1 juillet 2009

Instrumentalisé par Sarko , le vieil éléphant socialiste participe à la mystification générale sur la croissance verte en acceptant de présider la conférence -21ème siècle Ecologie et innovation :développement durable  du 21ème siècle-

… tout un programme.

On choisit un pan d’histoire de la gauche Mitterrandienne, on récupère les miettes de la gauche on torpille les écolos, on plante des votes ogm, on monte une conférence bidon et on badigeonne le tout de peinture verte .

Rocard qui retrouve les tapis rouges: » Je trouve intelligent de la part du gouvernement de faire participer un membre de l’opposition dans la recherche de solutions durables. Il va falloir créer des péages urbains, c’est pas que cela m’enchante, je suis aussi automobiliste mais il s’agit de sauver la planète. »

Avec de tels raisonnements c’est l’univers tout entier qui peut dormir tranquille. 

Publié dans POLITIQUE | 1 Commentaire »

 

Commission du Développement... |
MoDem Mulhouse |
L'Atelier Radical |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Saisir le Présent, Construi...
| Parti Ouvrier Indépendant :...
| Vivre Villerupt Autrement