• Accueil
  • > Archives pour le Jeudi 8 janvier 2009

PAYS EN VENTE

Posté par provola le 8 janvier 2009

La politique agricole commune européenne a permis à notre continent de se tailler la part du lion dans sa conquête du monde et de posséder des armes surpuissantes dans une lutte sans merci avec les grands fermiers américains qui profitent des mêmes largesses dans leurs manoeuvres expansionnistes. 

L’augmentation de la population provoque de plus en plus de distorsions sur les marchés des denrées alimentaires et fait éclater le schéma classique (monopole de production du nord)  auquel ont été soumis ces mêmes marchés depuis des décennies. De grandes nations sont devenues de grandes puissances économiques mais n’ont pas la possibilité de nourrir leur propre population par manque de terres arables .

Nul doute que la guerre est déclarée dans la recherche de nouveaux espaces à exploiter, non plus pour de simples conquêtes de territoire, mais plutôt dans le but d’une annexion d’immenses espaces destinés à la production agricole.

Le colonialisme de la moissonneuse batteuse va bientôt remplacer l’esclavagisme des plantations de coton.

Les colonisateurs sont les pays du golfe persique, riches mais assis sur des déserts, la Chine nouveau riche possédant 7% de terres arables mais 20% de la population mondiale, d’autres prédateurs ont pour nom Suède , Japon , Corée du Sud, mais aussi , Inde, Egypte, Russie qui est aussi bien un vendeur qu’un acheteur. 

Des gouvernements corrompus peuvent trouver là une opportunité de contrebande de cadastres  et d’exploitation de la pauvreté . Les domaines vendus dans certains pays d’Afrique sont volés à de petites fermes familiales , ces populations expulsées sont ensuite exploitées sur leur propres terres devenues propriétés de pays étrangers.  

Ainsi donc , des pays ayant subis la guerre des céréales des pays du nord , se voient confrontés à l’entrée en lisse des nouveaux admis au club des prédateurs, on les obligeait à manger du blé du nord , ils travailleront désormais pour faire pousser du blé pour de nouveaux propriétaires à la langue inconnue.

Madagascar a vendu 1300000 hectares à un groupe coréen , soit la moitié de ses terres agricoles, le Pakistan traite avec un fond souverain des émirats arabes une surface de 324000 hectares, un groupe japonais a acheté 100000 hectares au Brésil, la Russie a racheté 300000 hectares en Ukraine et les Britanniques 100000 hectares,  le Soudan a promis 624000 hectares à un groupe Sud Coréen, la Chine traite une concession avec les Philippines pour 1240000hectares.

Un symptôme du retournement des choses , des investisseurs japonais exploitent 216000hectares…aux USA. 

Les frontières , ces objets mystérieux et baroques sont peut-être en train de voler en éclats dans cette course effrénée vers les espaces du futur, les bornes du blé. Les pans entiers de certains pays appartiendront en réalité à des envahisseurs modernes dans ce qui ressemble à une nouvelle forme de colonialisme . On peut imaginer que ces terres vont devenir les verts eldorados des riches, dans un macabre processus expansionniste.  

Imaginons devoir acquitter un jour, dans notre transhumance estivale , un péage « pays exploitant  » , pourquoi pas Russe entre Auxerre et Macon . Au lieu du panneau « département de l’ Yonne » , nous franchirions la limite  »Bienvenue en Russie  « . Le pays concessionnaire pourrait avoir négocié le droit d’introduire certaines lois en vigueur sur ses propres terres comme la consommation libre de Vodka sur les routes , en l’occurrence la A6, nous pourrions profiter du taux de change  intéressant du rouble et d’un shopping en duty free dans des stations services exploitées par Gazprom.  

 

 

 

Publié dans MONDE | Pas de Commentaire »

 

Commission du Développement... |
MoDem Mulhouse |
L'Atelier Radical |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Saisir le Présent, Construi...
| Parti Ouvrier Indépendant :...
| Vivre Villerupt Autrement