• Accueil
  • > Archives pour le Mercredi 31 décembre 2008

CLAVIER DANS LE DECOR

Posté par provola le 31 décembre 2008

3 millions d’euros pour les bronzés 3, ne suffisent pas à entretenir la villa Corse, en tête de gondole , le marchand de radis noir vante les qualités Casino, persuade de son étalage de morgue, Christian Clavier est la quintessence d’un monde en décomposition , un drame aux dents blanches, un sourire aux canines de fauve, un scénario périmé, le VIP  des VIP. Sous l’image du gentil benêt des visiteurs, se cache la mécanique bien huilée des bénéfices du traider, ne nous trompons pas sur la comestibilité de l’amanite phalloïde . Les imposteurs se cachent avec le masque du clown, l’escroquerie intellectuelle provient du fait que ces types ont le profil du copain de la famille, ils sont l’honnêteté personnifiée.

Dany Boon, Bernard Lavilliers, tous les gentils, les faux-semblants, tous ces prolos de la méthode Coué qui refusent de donner ne serait-ce qu’un  indice lorsqu’on les interroge sur leurs gains . Ils occupent les médias pour se faire de la pub ,ils ne viennent pas pour se confesser.

Fabrice Luchini , quel manque de classe, qui ne prend la SNCF qu’en seconde.

Daniel Prévot qui ne fait ses courses que chez super U, faute de goût.

Daniel Arditi qui ne se sent pas à l’abri avec la crise, le seul qui croit encore au socialisme des socialistes.

Zinédine Zidane assuré chez Générali et qui se sent bien à Madrid. Interrogé sur son éventuel retour sur la scène médiatique, il répond qu’il se verrait bien comme…Président . Ah oui tient, Président ça serait bien , le mec qui est devenu milliardaire avec ses jambes veut devenir Président. De quoi? Président. Rien d’impossible quand on a du fric et un coup de boule. 

Georges Clooney pigiste chez Nestlée, l’anté-Christ alimentaire. What else ? Un vrai café du-con. 

Richard Geere qui fait du flouze chez Lancia sur le dos de ses « amis » Tibétains, il débarque avec sa Delta au pied du Potala, un soldat Chinois joue les voituriers d’honneur à la barbe des derniers moines en fuite.

A bien y regarder, tous les tartufes ont la gueule de l’emploi , ils ont avant tout une bonne bouille, ce sont les amis du bon peuple , les fossoyeurs de la moralité, les armes du système de bourrage de crânes.

Sur ce je vous quitte , vous dis à l’année prochaine où on essayera de voir partout ce qui se cache derrière le rideau…

de fer.

 

Publié dans SOCIETE | Pas de Commentaire »

 

Commission du Développement... |
MoDem Mulhouse |
L'Atelier Radical |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Saisir le Présent, Construi...
| Parti Ouvrier Indépendant :...
| Vivre Villerupt Autrement