• Accueil
  • > Archives pour le Lundi 15 décembre 2008

MIGRANTS DU CADDY

Posté par provola le 15 décembre 2008

Une fortune de plus de 21 Milliards d’Euros permet à Gérard Mulliez de détrôner Liliane Bétancourt et l’Oréal sur le podium des plus gros magots de France. Comme quoi les bas de gamme sont plus solides que les résilles de luxe. Une progression de 4 Milliards de la fortune des Mulliez a caractérisé l’année 2008 ce qui tendrait à prouver que la crise ne sévit pas pour tout le monde de la même manière.

Mulliez , c’est Auchan, Leroy Merlin, Décathlon, Flunch, Kiabi, Pimkie , St Maclou, Norauto, Boulanger ,Kiloutou, Trois Suisses, c’est 50 Milliards d’euros de chiffre d’affaire, 280 000 salariés , dont 40% d’emplois précaires dont le salaire avoisine les 500 € . Les Mulliez n’ont pas attendu la crise pour réduire le personnel de 730 unités en 2005 et de 830 unités sur la période 2006 2008 malgré une augmentation du chiffre d’affaire de 12% sur la dernière période .

Mulliez  c’est une famille , la famiglia , dont des pans entiers ont trouvé refuge dans la bande côtière Belge , de l’autre côté du mur, le mur invisible de l’impôt sur la fortune.

CDD , contrats précaires, temps partiels sont le lot quotidien des employés à la merci des crises d’urticaire de la famille.  

Heureusement , il y a le paquet fiscal, on ne pourra pas demander à un individu quelconque de payer plus de 50% de ce qu’il gagne, et plus il gagne , plus il pourrait avoir envie de déserter le bercail. Si Gérard a gagné 4 Milliards d’euros en 2008 on ne va tout de même pas  lui demander de rembourser 2 Milliards, ce ne serait pas juste , juste injuste. Etat voleur, corrupteur car poussant les honnêtes travailleurs à s’expatrier ,les créateurs de richesse à délaisser leurs racines , à s’évader face à une jungle administrative , parfois tentés par le suicide loin du foyer familial, ces mal-aimés des geôles du Guantanamo du Bénélux.

Remplissons du caddy , participons au développement de l’économie… Belge , accédons à la révolution numérique, vidons les étalages d’écrans plats, visitons les allées enguirlandées, lèchons le cul des vitrines,ayons confiance, rêvons Auchan, endimanchons nous , produisons de la richesse, au Diable l’avarice, putain que les charriots sont profonds , d’une profondeur jamais égalée , d’une profondeur abyssale aux limites de la psychanalyse Freudienne, à la frontière de la loi de la relativité d’Einstein.

Les magasins Auchan sont un saut dans l’ absolu.   

Publié dans ECONOMIE | Pas de Commentaire »

 

Commission du Développement... |
MoDem Mulhouse |
L'Atelier Radical |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Saisir le Présent, Construi...
| Parti Ouvrier Indépendant :...
| Vivre Villerupt Autrement