MERCI

Posté par provola le 3 décembre 2008

everest.jpg   Quelques 45 jours après la naissance de ce blog , vous devez être informés chers lecteurs que la moyenne de vos passages sur ces quelques lignes sans intérêt et sans intérêts se situe aux alentours de la soixantaine  avec des pointes au delà de 130, alors ces quelques lignes sont un merci pour être entrés sans prévenir et avoir laché un instant le cours de votre vie .   

Vous ne manquerez pas de savoir de temps à autre le nombre de vos rangs.

Il est peut-être un fil ténu qui vous relie en un lieu quelconque de l’amitié , en tout cas soyez assurés de la poursuite de l’aventure.Le but s’appelle camp de base de l’Ever est , toujours est , savoir le levant ou l’origine des conneries qu’on veut nous faire bouffer chaque jour .

Le chemin est tortueux , atterrissage Lukla ,piste à pic sur l’abrupt de la colonisation du consommateur , direction Namche Bazar , le marché de la vallée du Kumbu ,lieu de la bourse d’altitude ,de l’économie mondiale , passage par TiangBoche ,le temple de la sagesse , de la compréhension des manipulations modernes , vue sur l’Ama Dablam et regard aussi clair que possible sur la plus belle montagne ou les solutions envisageables pour une transmission le moins traumatique possible , arrivée au Kalapatar.

La colline noire ,une colline à 5545 m d’altitude ,un tas de balivernes ,car les mots ne peuvent rendre la magnificence perçue en ce poste d’observation de l’actualité , en ce havre  avancé de la paix éternelle .  

Ici la vie est faite de soupe de lentilles , si vous le voulez , il y aura toujours une gamelle pour vous.    

 

Une Réponse à “MERCI”

  1. Gianpaolo dit :

    Quoi de plus ténu que le fil d’une araignée, et pourtant c’est avec ce même fil qu’elle tisse sa toile qui partant des 4 points cardinaux fini par se rejoindre, se croiser, se superposer pour construire un ouvrage qui deviendra solide et harmonieuse dans ses proportions.
    Une toile qui à partir d’un fil fragile devient un ensemble fort.
    Non point que je compare ton blog mon cher Provola à une toile, bien que, pas plus que je ne te compare à une araignée, mais j’augure sur le même principe que chaque jour de plus en plus de lecteurs viennent se joindre à toi pour que ce qui a commencé par un point puisse devenir une toile solide.
    En tous cas je m’en fait l’echo en transmettant et en diffusant largement ton blog dans cette partie du pacifique sud.
    Et c’est bien sûr avec une immense joie que je viendrai partager une bonne soupe de lentilles avec toi.

Laisser un commentaire

 

Commission du Développement... |
MoDem Mulhouse |
L'Atelier Radical |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Saisir le Présent, Construi...
| Parti Ouvrier Indépendant :...
| Vivre Villerupt Autrement