12 ANS,MEME PAS PEUR

Posté par provola le 28 novembre 2008

Le confort de nos quartiers de haute sécurité n’a d’égal que celui de la suite princière du Carlton ,l’on y jouit d’une quiétude totale seulement perturbée par le feulement des pales du ventilateur . Les petits hommes en devenir qui auront la chance de fouler l’épaisse moquette au poil angora ne risqueront ni l’allergie aux acariens ni le rhum de pieds .La vue qui s’offre à la vue du balcon est un enchantement et les vagues sont la respiration des lieus et le soleil qui décline rougeoie les palmes et le glamour ambiant .

L’adaptation aux lieus est une expérience de la vie , le déjeuner au lit est un pûr apprentissage destiné à l’aguerrissement des jeunes pousses. 12 ans il est déjà temps de se lancer dans le grand bain , la belle grande aventure , lunettes sur le crâne et décapotable rouge . Le palais est au bout de l’allée , les toques noires , la sueur des lieus ,la moiteur de l’air , la peur du soir , et la cellule au boucant jamais interrompu , et les nuits blanches de tant d’angoisse et la terreur et les parents qui ont disparu et les flics qui rôdent et le coeur qui meurt et la tôle qui tue et la coque qu’on vous donne et la seringue ultime rempart à la triste élimination mentale .

La saleté des raisons qui portent à l’accomplissement des lois martiales à l’encontre des enfants n’est lavable qu’en salle de torture , il faut convaincre les politiques de tant de manque d’humanité , il faut relire la vie d’un certain président qui après avoir tant tué et des innocents aussi ,s’en est allé à cause de Dieu et en raison d’armes de destruction inexistantes, massacrer des milliers d’innocents en un lieu quelconque de l’angoisse de ses concitoyens.

la loi des 12 ans est une logique de mépris ,de la folie expiatoire d’ une inquisition misérable , d’un désordre mental ,d’un symptôme de robotisation accentué.

Et les cris qui manquent et cette foule qui se tait et cette meute qui marche sans se retourner, qui végète telle une bande de masques insensibles, cette métamorphose abjecte des consciences , cette effacement de 3 000 000 annnées d’histoire.    

(loi Sarko permettant l’incarcération dès l’age de 12ans)

Laisser un commentaire

 

Commission du Développement... |
MoDem Mulhouse |
L'Atelier Radical |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Saisir le Présent, Construi...
| Parti Ouvrier Indépendant :...
| Vivre Villerupt Autrement