• Accueil
  • > Archives pour le Jeudi 27 novembre 2008

AL GORE ,VENDEUR AUTO

Posté par provola le 27 novembre 2008

Sûr que le perdant a du rebond.(Al Gore candidat démocrate malheureux aux élections américaines de 2000)

Une fois manquée la marche suprême ,le réalisateur de « Une vérité qui dérange « a su s’approprier les indices convergents du réchauffement climatique pour rassurer l’humanité sur les capacités de l’industrie à développer les armes du renouveau écologique ou comment greffer une nouvelle rotule en plastique à une jambe de bois .

La démonstration d’Al Gore ne se base que sur un postulat partial , la concentration des gaz à effet de serre et en particulier le CO2 qui n’est qu’un des nombreux aspects de la dégradation de notre environnement .

Le constat reste édifiant mais les solutions loin des objectifs d’assainissement de notre impact sur la planète .

Al Gore nous dit que pour atténuer la toxicité de la fumée de la cheminée mondiale ,il suffit de placer un filtre efficace et que de cette façon il sera possible de multiplier les cheminées. « Nous pouvons réduire de manière significative les émanations de nos voitures américaines pour les rapprocher de ce que sont capables de faire les Asiatiques ou les Européens. »

La même logique a pondu le Grenelle de l’environnement qui grâce à une vignette a boosté les ventes auto. A la satisfaction générale des politiques mais aussi des courants écologistes qui voyaient en ce type de décisions une implication sincère des rouages de l’économie libérale . La sincérité était bien là ,mais intéressée.L’industrie avait détourné le sens de la transfiguration nécessaire de ses rouages par une pirouette démoniaque ,loin d’être un obstacle à la croissance infinie , l’environnement serait une chance inespérée de relancer la ferveur des chiffres de vente .

Il y aura création de millions d’emplois , des technologies nouvelles permettront d’améliorer les conditions d’existence des plus démunis, la nouvelle frontière verte dessinera le paradis enfin implanté sur terre .ou tout le monde pourra prendre l’avion  aux réacteurs sobres ,avoir une voiture électrique , prendre une  douche et manger du boeuf deux fois par jour , avaler de la pub 40 fois en l’espace de trois programmes télé et 5 verres de bière au houblon transgénique. Ou l’on pourra remplacer la forêt par de la canne à bio carburants , finir de vider les plus profondes des réserves pétrolières , construire avec du ciment haute performance , vendre du marbre chinois à des canadiens en le transportant avec des bateaux à voiles solaires ,revêtir les glaciers de tentes en fibre de carbone , essaimer le ciel de paillettes métalliques pour provoquer la pluie, nourrir certaines algues marines pour piéger le CO2, construire des usines de désalinisation , couvrir le toit des supermarchés par des panneaux photovoltaîques , envoyer les déchets nucléaires dans l’espace , trouver un moyen de fuir en s’installant sur Mars.

Tout ça pour faire croire que le potentiel existe de perpétuer les raisons profondes de notre perte.

De la même manière qu’on arrête la surnatalité par l’amélioration des conditions de vie ,alors qu’on pourrait penser le contraire ,une plus juste répartition des richesses est de nature à éviter la course folle à la consommation ,à traquer l’explosion inutile du commerce mondialisé.

Ne plus favoriser les grands céréaliers occidentaux en redonnant une compétitivité à l’agriculture locale , empêcher la concurrence mondiale des salaires , rompre les cartels en  rendant  de la vraie concurrence à l’économie ,favoriser le petit plutôt que le poids lourd .    

Ce que nous appelons aujourd’hui libéralisme n’est qu’une  concentration planétaire des agents économiques , cadenassant toute volonté de subsistance d’une saine concurrence . Cette manipulation des concepts engendre  pauvreté et frustration.

Le terrorisme est une réaction épidermique , une conséquence logique de la mauvaise répartition et de l’abus d’appropriation des richesses humaines et naturelles par les monopoles multinationaux. 

Le début du début de la réponse est fiscal car l’impôt est le moyen de la répartition , et l’impôt doit être juste et donc s’ajuster sur les revenus ou qu’ils soient ,paradis fiscaux ou autres .La réponse est hors frontières , une taxe mondiale sur les profits spéculatifs serait un signal fort et définitif de l’implication  de la communauté des états face au défit environnemental.

  

      

 

 

Publié dans ECOLOGIE | Pas de Commentaire »

TF1,ENTREPRISE DE DESTRUCTION PUBLIQUE

Posté par provola le 27 novembre 2008

     La collusion d’intérêts entre la plus grande chaîne télévisuelle européenne et le pouvoir est telle que l’on peut légitimement parler de société publique de droit privé .Le jour ou Francis Bouygues se vit confier le sort de la première chaîné ,il devenait évident que celle-ci deviendrait une espèce de présentoir à matériaux ,destiné à laisser le choix au téléspectateur entre parpaing de 50 ou parpaing de 60.

Le duo Le Lay -Mougeotte ,  n’a d’ailleurs jamais fait mystère de l’objectif N°1 qui est de dégager du temps de cerveau disponible à l’accroche publicitaire. En d’autres termes ,il s’agit rien moins qu’une oeuvre de destruction mentale , de décervelage généralisé.

La loi de modernisation de l’audiovisuel public éliminant le financement des chaînes d’état par la publicité est élaborée pour accroître le chiffre d’affaire des chaines privées ,TF1 et M6 en tête,le lobbiing efficace de celles-ci réduisant de moitié la contrepartie préalablement établi à 3% du CA .Quelques députés UMP en rajoutent une couche en demandant d’effacer toute information nationale sur France 3 et de la remplacer par des annonces publiques qui enverraient l’audience envahir les écrans de pub d’en face.

Le syndrome TF1 a contaminé les 30 chaînes sans qualité de la TNT .Le même processus de déstructuration du pluralisme avait conduit la bande FM dans les années 80 à une harmonisation javellisée ou seuls quelques grands groupes privés ,d’imagination , régnaient en maîtres après avoir évacué les volontés libertaires des premiers temps en stérilisant le système .La FM était devenu  une bande pour adolescents de tous âges et cupides, la TNT actuelle suit le même schéma formaté ,sans imagination , corrompu et laissant peu de marges d’antenne à toute pensée buissonnière .

    

Publié dans MEDIAS | Pas de Commentaire »

 

Commission du Développement... |
MoDem Mulhouse |
L'Atelier Radical |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Saisir le Présent, Construi...
| Parti Ouvrier Indépendant :...
| Vivre Villerupt Autrement