L’ITALIE QUI MEURT

Posté par provola le 12 novembre 2008

naples20trashjj001.jpgLa dolce vita n’a pas quitté le vingtième siècle , comme une nuée mal adaptée au changement climatique ,elle s’en est allée épuisée de tant de rêves.Berlusconi a remplacé sur la scène le beau Marcello et c’est la boussole de tout un peuple qui s’en est trouvée bouleversée.L’Italie ne rêve plus ,elle ne fait plus d’enfants , en arrêt devant sa splendeur passée ,elle assiste à  l’évolution de la planète depuis sa maison de retraite. 

L’Etat est un désastre car ceux qui devraient payer des împots sont à l’étranger,la médecine est malade , l’école n’apprend rien, les trains arrivent en retard, l’armée a un plumeau sur le casque,Fiat construit des bonnes voitures au Brésil, Ferrero vend des chocolats made in Luxembourg , Telecom Italia est espagnole, le pont de Messine sera construit par la mafia,Alitalia garde  ses avions à terre, Cinecittà est un souvenir , le calcio est une seringue, Ferrari ne veut plus de pilotes transalpins , les autoroutes sont pleines de bosses ,les décharges publiques débordent , le nucléaire est banni mais l’électricité vient du nucléaire français, la télé est une publicité pour  soubrettes dénudées ,la tour de Pise ne penche pas plus ,Venise s’enfonce,Milan étouffe,le TGV ralentit, l’aéroport de la Malpensa ne sert à rien,le Pape a 82 ans,le Vatican a un beau jardin, Naples est un volcan éteint aux  éruptions de criminalité  ,le racisme est général, la politique a disparu ,la droite fait la loi ,la gauche n’est plus de gauche ,les syndicats profitent du système , les immigrés sont exploités ,la joie de vivre porte des lunettes de soleil , les touristes vont ailleurs , l’hotellerie est un lit qui grince , l’omerta règne sur la justice ,l’euro est trop cher , l’Europe est trop loin ,le nord ne veut plus du sud ,la Toscane est déjà toute seule , Trevi n’aplus de sous et c’est Rome qui pleure comme une fontaine.

L’Italie est un sommet de la désorganisation ,30 ans n’ont pas été suffisant à trouver un tracé à la ligne de Tgv de la vallée de Suse pourtant ligne européenne prioritaire , la dette nationale est la plus élevée de tous les grands états industrialisés ,le travail au noir représente 30 % du PIB .

Berlusconi est le symbole du château de cartes ,manipulateur , bluffeur ,milliardaire grâce à ses accointances avec le pouvoir de Craxi ,puis de son empire médiatique construit sur la ruine du bon sens populaire ,sa force a été de jeter du décervelage publicitaire sur une population de revue people.

Au gré des vents violents de la crise économique , avec à la barre un skipper sans soucis que son propre intérêt ,l’Italie risquerait le chavirage sans ancrage  européen ,sans la bienveillance des grands requins de la finance mondiale bien décidés à se partager ce gâteau de fortunés pensionnés ,ce peuple autrefois talentueux et génial ,maintenant parfaitement formaté au plaisir de consommer et à la peur de mourir vissée au porte-feuille.

Le pays de Dante et de Galilée,réfugié dans une lampe à bronzer risque de perdre  ses deux derniers records ,celui de la contre-façon par la Chine et celui de la peau tendue par le Brésil.

Il reste aux Italiens rescapés du terrorisme cérébral ,lèches bottes de l’oncle Sam et  Maîtres maroquiniers des puissants de la planète à apprendre à se serrer la ceinture.

  

     

 

Laisser un commentaire

 

Commission du Développement... |
MoDem Mulhouse |
L'Atelier Radical |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Saisir le Présent, Construi...
| Parti Ouvrier Indépendant :...
| Vivre Villerupt Autrement